•  Auteure : Karen Marie Moning

     Éditeur : J'ai lu

     Parution : 2009 à 2012

     Quatrième de couverture : 

     "Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n'essaie de me tuer, c'est une bonne journée. Autant vous dire, ça ne va pas très fort, depuis quelques temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faes. Pour moi, un bon fae est un fae mort. Seulement, les faes Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas a vue. Ils préfèrent nous garder pour... le sexe.

     Au fait, je m'appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer.

     La bonne nouvelle : nous sommes nombreux.

     La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos."

     

     

    Ma note : 7/10

    Une saga qui ne manque pas d'action.

    "- Peut-être qu'un jour, mademoiselle Lane, vous embrasserez un homme sans qui vous ne pourrez plus respirer, et vous vous apercevrez que ce n'est pas si important que cela.
     - C'est ça; un jour mon prince viendra.
     - Il n'en sera peut-être pas un. Les hommes le sont rarement."

     

    Aujourd'hui, je reviens pour parler d'une saga de 5 livres que j'ai lue le mois dernier : les chroniques de Mackayla Lane. C'est une série qui me tentait depuis un moment, mais que je n'osais pas lire, je ne saurais vous dire pourquoi. 

    Nous suivons Mackayla Lane appelé plus couramment Mac, une jeune femme de vingt-deux ans qui vit une existence paisible dans une petite ville du Sud des Etats-Unis avec ses parents. Sa grande sœur Alina est partie étudier un an à Dublin. Lors d'une journée ensoleillée, notre héroïne apprend que son aînée a été assassinée et qu'avant sa mort, cette dernière lui a laissé un message étrange sur son répondeur. C'est avec la volonté de découvrir la vérité et de connaître le meurtrier de sa sœur, que Mac décide de rejoindre Dublin où elle va faire la connaissance de Jéricho Barrons. Cet homme étrange va lui apprendre qu'elle est une Sidhe-seer. La voilà partie pour une aventure qui va tout changer dans sa petite vie qu'elle pensait parfaite. 

    Fièvre noire est un premier tome très envoûtant. On est absorbé par l'histoire dès les premières pages et on se pose les mêmes questions que notre belle. Qui a pu tuer sa sœur ? Qui est l'homme qui l'a trahi, mais qu'elle a aimé ? Que s'est-il passé pendant les mois où Alina est partie faire ses études ? Pourquoi voudrait-on la tuer ?
    C'est fascinant de tenter de découvrir les réponses à ses questions. Pourtant, il faudra presque les cinq tomes pour être satisfait entièrement. Le mystère perdure sur plusieurs tomes, ça peut plaire à beaucoup et moins à d'autres. Je dois dire que je suis mitigée sur ce point, il y a des tomes qui m'ont paru un peu plus longs que certains résultant à des passages ennuyeux et longs. Ce n'est pas le cas tout le temps non, je dirais que globalement la série est intéressante, mais plus un quart de la saga est assez redondant. Un des bons points aussi, c'est que l'auteure nous remémore les éléments des tomes précédents dans chaque volume. Si on les lit pas à la suite, on peut rapidement s'y retrouver. À l'inverse, si on les enchaîne tous d'un coup cela peut être énervant d'avoir ces piqûres de rappel alors qu'on vient juste de quitter l'univers quelques secondes auparavant. 
    L'univers des Faes n'est pas réellement nouveau, et c'est quelque chose que j'apprécie grâce à la saga ACOTAR de Sarah.J.Maas. Ce qui est assez inédit pour moi, c'est les Sidhee-seer et l'auteure a mené parfaitement son histoire. Il y a de l'aventure, des secrets qui ne sont révélés qu'à la toute fin et encore. On évolue en même temps que notre héroïne, qui subit bien trop de choses à mon goût. Il m'est arrivé, à de nombreuses reprises de me demander quand est-ce que notre belle aurait un peu de temps pour se reposer de tout ce qu'elle traverse. Apparemment, la réponse est simple : jamais.
    Ce qui est sûr aussi, c'est le fait qu'elle ne perd pas sa quête initiale qui est de savoir qui a tué sa sœur et pourquoi, tous les tomes sont une avancée dans l'enquête qui va la mener vers le coupable de cet acte abominable. La vérité n'est pas toujours bonne à savoir. 

    Les personnages sont un autre point fort de ces romans, je crois que je n'ai jamais été autant frustrée par deux héros. Jéricho Barrons, est un homme mystérieux et terriblement envoûtant. Malgré qu'il soit dangereux, on ne peut pas s'empêcher de lui trouver ce petit quelque chose de rassurant qui fait fondre toutes les filles. Mackayla n'est pas l'exception à la règle. Il est puissant et c'est une véritable torture d'attendre pour entrevoir ce qu'il est réellement et pourquoi il cherche ce livre dangereux. 
    Notre héroïne est une jeune demoiselle qui change radicalement au cours de l'histoire. On passe de notre petite blonde bimbo à une guerrière, une femme qui n'a pas peur de se salir les mains et qui est prête à tout pour sauver son monde. Elle a du caractère, mais je l'ai trouvé bien trop naïve à certains moments, fonçant directement dans la gueule du loup sans se douter des conséquences. 

    Il y a beaucoup de protagonistes dans les chroniques de Mackayla Lane. Si vous lisez ces livres, vous allez vous attacher à chacun d'entre eux en risque d'être déçu par certains.
    Bref, c'est une série qu'il m'a été agréable à lire, je ne pense pas qu'elle a quelque chose de particulier à part un univers bien développé et des personnages qui sont intéressants. Si vous aimez la fantaisie et les Faes, l'aventure et l'action je ne peux que vous la recommander.


    6 commentaires
  • Auteur : Sarah.J.Maas

    Éditeur : Bloomsbury

    Ma note : 10/10, un gros coup de coeur

    Quatrième de couverture : 

    Feyre a survécu aux griffes d'Amarantha pour revenir à la Cour du Printemps - mais à un coût élevé. Bien qu'elle ait maintenant les pouvoirs du Haut Fae, son cœur reste humain, et elle ne peut pas oublier les terribles actions qu'elle a accomplies pour sauver le peuple de Tamlin.

    Feyre n'a pas non plus oublié son marché avec Rhysand, le grand seigneur de la Cour de la Nuit redoutée. Alors que Feyre navigue dans sa toile noire de la politique, de la passion et du pouvoir éblouissant, un plus grand mal se profile - et elle pourrait être la clé pour l'arrêter. Mais seulement si elle peut exploiter ses dons déchirants, guérir son âme fracturée, et décider comment elle veut façonner son avenir - et l'avenir d'un monde clivé en deux.

     

     

    Mon avis : 

     

    Nous retrouvons Feyre, trois mois après les événements du tome 1, complètement brisée à cause du dernier défi qu'elle a dû gagner pour libérer les Faes. Désormais immortelle, elle découvre une nouvelle façon de vivre, mais c'est sans compter sur ses cauchemars qui font de sa vie un enfer, Amarantha même morte continue de la hanter. Tamlin ne souhaitant pas la perdre encore une fois décide de la protéger, l'interdisant de sortir et de faire quoique ce soit à part préparer leur mariage, mais cette dernière étouffe et se sent mourir à petit feu. Le jour de son mariage avec son amant, Rhysand apparaît demandant à ce que son marché avec Feyre commence dès ce jour, il l'emmène donc à la cour de la nuit où elle apprend qu'une guerre va bientôt faire rage. Au fur et à mesure des pages, notre belle va découvrir un nouveau monde, de nouvelles personnes, mais va surtout apprendre à devenir qui elle est réellement. 

    Voici un résumé très bref de ce merveilleux roman qui a été un gros coup de coeur. A court of mist and fury est 1000 fois meilleur que A court of thorns and roses, que j'ai bien aimé aussi, je vous invite à aller lire ma chronique. Donc je reprends, ce tome-ci a été une farandole de sentiments que mon coeur a à peine supporté, je suis passée par la la joie, la tristesse, la colère, le bonheur, la haine toutes sortes de choses que j'aime ressentir lorsque je lis. Ce roman a eu un effet de dingue sur moi, ne me laissant absolument pas de marbre. 

    Ce qui m'a le plus plu, c'est la découverte de nouvelles cours, de nouveaux paysages plus magnifiques les uns que les autres mais aussi l'action qui est plus trépidante que celle du premier volume. Je ne peux pas trop en parler puisque ca serait spoiler pour ce qui ne l'ont pas encore lu, mais juste WOW, on n'a pas le temps de se reposer avec A court of mist and fury, il y a toujours quelque chose qui fait que l'on ne s'ennuie pas, la lecture est fluide grâce à la plume de notre talentueuse Sarah J Maas, que je ne remercierai jamais d'avoir eu l'idée de cette saga. L'action et les paysages ne sont pas les seules choses que j'ai appréciées lors de ma lecture loin de là il y a aussi les nouveaux personnages comme MorrighanCassianAmren et Azriel que j'ai envie d'apprendre à connaître surtout que pour certains, le mystère n'est pas totalement résolu sur leur véritable nature. Ce que j'ai adoré notamment, c'est Feyre et Rhysand, deux personnages qui ont fait de ce livre une excellente lecture même si je dois avouer que Feyre m'a énervé à se laisser faire au début du roman avant de se réveiller et de comprendre qu'elle a besoin d'être dans le cœur de l'action pour exister, qu'elle a besoin de combattre, d'être utile. Elle va changer tout au long du roman devant extrêmement puissante, enfin, on voit sa réelle nature tout comme notre High Lord de la nuit, enfin, on peut l'entrevoir comme il est réellement sans son masque d'être froid et sanguinaire. Tous les deux se complètent, se comprennent et sont égaux bref leur relation est géniale. Lorsque j'ai refermé ce joli pavé, je me suis dis mon dieu je veux la suite et en ce moment même je me retiens de me lancer dans cette aventure qui m'emporte loin à chaque page. Ce que je veux dire c'est qu'il n'y a pas que la romance qui m'a touché, les liens que Rhysand a envers ses amis, ses proches m'a particulièrement touché mais aussi Feyre qui arrive à se reconstruire grâce à eux tout en apprenant à se maîtriser à devenir la femme puissante qu'elle a le droit de devenir. Je n'ai pas apprécié Talmin dans ce tome, je l'ai trouvé oppressant, trop protecteur mais surtout il a un manque de compréhension envers les besoins de Feyre c'est ce qui emmène cette dernière à s'échapper et je n'ai qu'à dire tant pis pour lui, il mérite ce qui lui arrive puis sincèrement on dirait qu'il ne pense qu'à faire l'amour avec elle, rien d'autre c'était assez redondant heureusement que ce n'est que le début du roman.

    La magie des mots, des lieux, des personnages, de l'action, de l'intrigue aura fonctionné sur moi. 

    Je ne peux pas trop en parler en profondeur puisque je souhaite faire une chronique sans SPOILER mais sachez que ce livre est fait pour vous si vous aimez tout ce qui est fantaisie, action, romance. Bref, c'est une tuerie. 

     

    "They are different kinds of darkness. There is the darkness that frightens, the darkness that soothes, the darkness that is restful. There is the darkness of lovers, and the darkness of assassins. It become what the bearer wishes it to be, needs it to be. It is not wholly bad or good."


    4 commentaires
  •  A court of thorns and roses - Sarah.J.MaasAuteur : Sarah.J.Maas

    Éditeur : Bloomsbury

    Ma note : 8.5/10, un petit coup de coeur

    Quatrième de couverture : 

    En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
    Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.

    Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?

    A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?

    Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

     

    Mon avis : 


    Oui, je sais ce que vous allez me dire "Qu'est-ce qu'il t'arrive Lucie ?
     Toi qui appréhendais les lectures VO voilà que tu en enchaînes deux à la suite." Je dois vous dire que moi-même, je ne me comprends pas enfin, un peu, je crois que je suis tombée amoureuse de la lecture anglaise même si je bloque encore un peu parfois, mais je commence à bien m'habituer, c'est une bonne nouvelle non ? 


    Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre : A Court Of Thorns And Roses par Sarah.J.Maas. Ce roman a énormément fait parler de lui que ce soit sur la blogosphère ou booktube, ce premier tome est d'ailleurs sorti au début de cette année en français, le tome 2 sort en février 2018. Je ne me suis pas lancée dans la version française, car je savais que j'allais être impatiente de lire la suite, j'ai donc pris mon courage à deux mains et j'ai entamé ce bouquin en anglais en me disant que comme ça, je pourrais lire la suite sans attendre la traduction. 

    Feyre est une ancienne noble, vivant désormais dans une pauvreté frôlant la précarité afin d'assurer la survie de sa famille, elle se doit de chasser. Une journée d'hiver, elle tue une biche et un loup dont elle vend la peau le lendemain au marché, mais en rentrant chez elle une bête lui demande qui a tué son ami, elle se rend compte qu'elle a assassiné un Fae (même si elle s'en doutait). Ce dernier lui donne le choix : soit elle meurt soit elle le suit chez lui en échange de la vie de son ami pour respecter le traité entre leurs espèces. Même si elle hait les Faes, elle finit par vivre dans une des cours des Prythian au côté de Tamlin, l'homme qui l'a enlevé. Les faes de ce royaume portent tous un masque et la traitent normalement voir mieux que ce qu'elle mérite, mais pourquoi sont-ils si gentils avec elle ? Cela ne cache-t-il pas quelque chose ?

    Je ne regrette tellement pas mon choix malheureusement ce n'est pas un énorme coup de cœur comme je l'avais espéré, mais un petit, car il y a quelques défauts qui m'ont dérangé, j'en parlerai un peu plus tard dans ma chronique pour le moment, je vais vous faire un petit résumé pour que vous ayez une idée de l'histoire. J'ai énormément apprécié la plume de l'auteure que je trouve très recherchée et assez poétique à certains moments. Il n'y a pas que son écriture qui m'a plu, c'est tout ce qu'elle a pu créer pour nous plonger dans un monde original, nous expliquant très bien chaque nouvelle chose pour qu'on puisse comprendre parfaitement. J'ai été complètement absorbée par les pages du roman grâce au mystère qu'elle a mis en place, on veut toujours en savoir plus sur ce qui se passe, pourquoi ils portent des masques ? Qui est le fléau ? Pourquoi les pouvoirs de Tamlin sont moins puissants qu'avant ? Il y a aussi le passé des personnages qui est très bien travaillé, on a de très bonnes bases bref, je dis bravo à Sarah.J.Maas qui a très bien mené son intrigue dans A Court Of Thorns And Roses.
    La romance est évidente, mais elle n'est pas redondante, je l'ai trouvé assez mignonne, elle n'est pas rapide pour se mettre en place est, c'est bien mieux comme ça, mais on se doute tout de suite que dans les autres tomes notre héroïne ne sera peut-être plus avec notre beau blond. On va dire que je la ship avec Rhysand, je trouve leur relation beaucoup plus intense et intéressante. Ce que j'ai aimé aussi, c'est l'amitié entre Lucien et Feyre que j'ai trouvé assez marrante au début puis vraiment sincère vers la fin du premier tome. 
    Les points que j'ai un peu moins aimés, je dirais que c'est le caractère de Feyre au début elle est bien trop têtue et fait absolument le contraire de ce qu'on lui dit alors que c'est pour sa sécurité, on dirait qu'elle adore se mettre en danger et jouer avec les nerfs de nos héros masculins. C'est aussi le fait qu'au début elle n'arrête pas de vouloir s'enfuir, c'est normal mais bon, on lui fait comprendre qu'elle ne peut pas et notre belle pense encore qu'il y a un moyen de briser le traité, mais non ma petite, tu vas rester coincée avec ton ravisseur. 
    J'ai eu du mal aussi avec le fait qu'ils soient tous gentils avec elle alors qu'elle a tué l'un des siens, j'ai trouvé ça pas très logique, mais c'est à la fin qu'on comprend pourquoi ils ont été ainsi. 
    Niveau personnage Feyre est une fille que j'ai beaucoup apprécié malgré les défauts que j'ai évoqué au-dessus, je l'ai trouvé courageuse qui pense à sa famille avant elle, notre belle fait passer les autres avant son propre bien, au point de mettre sa vie en danger pour quelqu'un qu'elle chérit. Vers la fin, après avoir vécu toutes sortes d'épreuves je l'ai trouvé plus mûre et réfléchie. 

    Tamlin, est un personnage que j'ai bien aimé sans plus je l'ai trouvé bien trop mou même s'il a la volonté de sauver son peuple, je trouve qu'il ne fait rien pour que Feyre brise sa malédiction en même temps, il ne peut rien lui dire, je sais, mais comment dire, je l'ai trouvé bien trop doux et gentil dans un monde cruel comme un bisounours en temps de guerre. 

    Lucien, je l'ai adoré du début à la fin : il est drôle, frais, sérieux et sincère originaire de la cour d'Automne, il donnerait sa vie pour son ami Tamlin qui l'a recueilli dans son royaume, mais pour Feyre aussi, il développe avec elle une amitié qui va devenir grande et magnifique, j'en suis sûre.

    Rhysand est, je crois mon personnage préféré dans ce tome, sensuel, mystérieux, sombre, froid, cassant, il a tout pour être un gros connard, ce qu'on pense qu'il est jusqu'à la toute dernière page, mais à travers quelques passages, on se doute qu'il a un coeur, qu'il est sensible et que tout ce qu'on voit de lui est une facette. Notre beau et notre héroïne ont eu des passages vraiment intenses, drôles et chargés de haine aussi, mais pourtant, on voit que tous les deux commencent à construire quelque chose enfin, c'est ce que j'ai cru comprendre à la fin du premier tome. 

    SPOILER Amarantha est la grosse pute, veuillez excuser ma vulgarité, mais je n'ai pas pu m'en empêcher, de l'histoire. C'est une émissaire du royaume d'Hybern, un roi pas sympathique, qui a massacré des FaesHigh Faes, des humains lors de la guerre, mais aussi ses esclaves lorsque le traité a été fait. Tout le monde l'a craint à Prythian, car c'est celle qui a pris la moitié des pouvoirs des High Lords et qui les tient par les "couilles" si je peux dire cela ainsi. Elle est sanguinaire, horrible, je l'ai détesté et bien heureuse de la fin qu'elle a eu FIN SPOILER.

    En tout cas, vous aussi, veuillez rejoindre l'aventure de Feyre.

     

    “Rhysand stared at me for long enough that I faced him.
    "Be glad of your human heart, Feyre. Pity those who don't feel anything at all.” 


    2 commentaires
  • Auteur : Mary E.Pearson

    Éditeur :  Palgrave USA 

    Ma note : 10/10, coup de coeur.

    Quatrième de couverture : Le Royaume de Morrighan baigne dans la tradition et le passé d’un monde révolu. Mais il y a certaines traditions que Lia ne peut tolérer, comme devoir épouser quelqu’un qu’elle n’a jamais rencontré pour sécuriser une alliance politique. Fatiguée et prête pour une nouvelle vie, Lia s’enfuit dans un village lointain le jour de son mariage. Elle s’installe et se fond parmi les gens du peuple et est intriguée lorsque deux beaux et mystérieux étrangers débarquent – et inconscience du fait que l’un soit le prince rejeté et l’autre un assassin envoyé pour la tuer. Les déceptions s’enchaînent et Lia se retrouve sur le point de percer à jour de dangereux secrets – qui pourrait bien déchirer son monde – alors qu’elle découvre l’amour.

     

    Mon avis : 

     

    JE SUIS DE RETOUR POUR VOUS JOUER UN MAUVAIS TOUR. En réalité, je suis plutôt ici pour vous faire une nouvelle chronique sur ma troisième lecture VO qui sort un peu du lot, car si vous me suivez sur le blog et les réseaux sociaux vous devez savoir que mes deux premières lectures ont été des relectures en anglais, mais pour ce roman ça n'a pas été possible puisqu'il n'existe pas de traduction française. C'est avec appréhension que je me suis lancée, j'en ressors heureuse et complètement charmée par l'histoire que nous a offert Mary E.Pearson.

    Lia est la première fille du royaume de Morrighan, ce statut lui confère le droit de se marier au prince de Dalbreck afin de sceller une alliance entre deux royautés qui sont en froid. Âgée d'à peine 17 ans, elle décide d'écouter son cœur et donc de s'enfuir le jour de son mariage, avec son amie Pauline, pour rejoindre Terravin, une ville assez éloignée afin d'y vivre comme bon lui semble. Après quelques semaines de tranquillité à travailler en tant que serveuse dans une auberge, deux jeunes hommes font leur entrée dans son existence : l'un est un assassin envoyé pour la tuer, l'autre est le prince qu'elle n'a pas voulu épousé. Qui est qui ? Que va-t-il arriver à notre belle ? 

    C'est un résumé plutôt exhaustif surtout lorsque j'ai compris que l'histoire, c'est bien plus que ça, elle est d'une richesse incroyable. Alors ce n'est pas une surprise si je vous dis que j'ai eu un coup de cœur pour ce roman, n'est-ce pas ? Comment aurais-je pu me douter une seule seconde que j'allais être absorbée par cet univers incroyable que l'auteure a construit au fil des pages, elle a su mener son intrigue jusqu'au bout nous laissant dans une ambiance tendue, qui nous donne envie d'enchaîner sur le tome deux directement après avoir fermé le premier volume. Je vais vous expliquer plus en détail pourquoi l'univers est sublime, il n'y a pas que les paysages qui m'ont charmé, mais ce sont tous les efforts que Mary E.Pearson a mis pour créer une histoire unique, des chants et des légendes qui sont gravés dans le passé des personnages, des croyances, un tout et ça m'a complètement absorbée dans le monde que l'auteure a voulu construire. J'ai eu l'impression d'être dans un monde parallèle. L'intrigue est très haletante aussi, j'ai eu envie de découvrir pourquoi les livres qu'elle avait volés étaient si importants, pourquoi ils étaient cachés, etc.

    Il n'y a pas que ça qui m'a fait adorer le livre, il y a les personnages que j'ai trouvé vachement intéressants et intrigants surtout Rafe et Kaden dont les identités ne sont dévoilées qu'aux trois-quarts du livre pour nous garder en haleine, ça a fonctionné pour moi même si je me suis douté au bout d'un moment. Ils ont tous les deux un passé qui attise ma curiosité, j'ai envie d'en savoir davantage sur eux afin d'arriver à mieux les cerner, mais tous les deux ont un point en commun : Lia. 
    Notre héroïne est une jeune femme dont le statut serait envié de beaucoup pourtant cette dernière voudrait être normale et connaître les aléas de la vie et surtout un amour sincère et véritable surtout qu'elle n'a pas réellement connu l'amour de son paternel, heureusement il y avait ses frères qui comblait le vide que laissait parfois ses parents. C'est une demoiselle qui a une volonté de fer, qui s'endurcit avec les étapes qu'elle va connaître dans la vie, mais aussi parce qu'elle est très mature pour son âge, elle prend des décisions qui sont dignes d'une dirigeante selon moi. SPOILER notamment quand elle décide de tuer le cheval d'Eben à sa place même si c'est un barbare, pour elle, il reste tout de même un enfant, mais aussi d'enterrer tous les soldats dont son frère toute seule en creusant des tombes même si cela lui prend des heures. FIN SPOILER. Je veux en découvrir encore plus sur elle et voir son évolution.
    Il y a aussi Bendi, Pauline et les autres personnages que j'ai envie de continuer à suivre pour savoir ce qu'il va leur arriver !

    Vous l'aurez compris j'ai absolument tout aimé dans ce roman, je n'ai rien à redire sur la plume de l'auteure qui m'a emmené dans un univers nouveau qui me tarde de retrouver.


    "Today was the day a thousand dreams would die, and a single dream would be born."


    2 commentaires
  • La confrérie de la dague noire T1
    Auteur : J.R Ward

    Editeur : Milady

    Parution : 2010

    Ma note : 8/10

    Quatrième de couverture : 

    Une guerre fait rage à l'insue des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. A sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable...

    L'un de ses plus fidèles geurriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mélé qui ignore tout de son destin. Et c'est à Kolher qu'il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien...

     

    Mon avis : 

    J'ai énormément entendu parler de cette saga qui a été un véritable coup de coeur pour de nombreuses personnes, alors je me suis dit qu'il était temps pour moi de me lancer dans l'aventure des membre la confrérie de la dague noire. Je remercie une de mes meilleures amies de m'avoir prêté les trois premiers tomes. Bref, dans ce premier volume, on suit Beth qui est une jeune femme pas comme les autres, en effet son père est un vampire ce qui fait d'elle une sang-mêlée afin qu'elle survive à sa transition son père demande à Kolher, vampire au sang pur et chef de la confrérie de l'aider à traverser cette étape, mais celui-ci refuse. C'est lorsque Audasc se fait assassiner par les éradicateurs que Kolher décide d'accéder à la requête de son frère sans s'attendre au coup de coeur qu'il va avoir en voyant Beth.

    Alors je dois vous dire que je ne suis pas fan de Bit-lit de base, je ne m'y suis mise que récemment et depuis, j'apprécie énormément ce type de lecture. J'ai bien aimé l'histoire principale, on commence à connaître notre héroïne principale qui se nomme Elisabeth, jeune demoiselle qui n'a jamais connu ses parents, cette dernière est journaliste, mais sa vie ne l'enchante guère, elle ne se sent pas vivante comme si elle était prisonnière de ce quotidien qui n'est pas le sien.
    De l'autre côté, on a Kolher dernier vampire de sang pur et descendant de l'ancien roi de la communauté de vampire, celui-ci n'assume pas son rôle de roi. C'est un homme froid, qui n'éprouve aucun sentiment pour sa Shellane (sa femelle) Marissa et qui ne connaît pas la tendresse. Pourtant, quand il croise Beth, son cœur fond et il comprend qu'un homme peut être fragile en face de sa destinée. Pour moi, Beth est la fille parfaite pour notre gros dur qui a un caractère autoritaire, elle sait ce qu'elle veut et ne veut pas et surtout elle tient tête à cet homme qui j'avoue ne pas tant charmé que ça. 

    L'histoire d'amour est assez mise en avant, mais, heureusement ce n'est pas le thème principal, j'avoue que j'en aurai eu marre au bout d'un moment, dans ce genre de roman, il faut une intrigue et une histoire qui tienne la route pour que je puisse devenir addict. Oui, je vous le dis, je suis complètement tombé sous le charme des membres de la confrérie, mais pas de Kolher, puisque même s'il est charmant, il ne m'attire pas et je n'ai pas tant aimé que ça son caractère. 

    Comme je l'ai dit, la romance ne fait pas tout, il y a une intrigue qui m'a énormément tenue en haleine, j'ai envie de savoir comment Kolher va réunir la communauté de vampires afin de venir à bout des éradicateurs. Il y a aussi l'amitié et la loyauté entre chaque guerrier qui m'a plu de découvrir au fil des pages.
    L'humour est très présent, les personnages sont interactifs et ces dialogues m'ont donné le sourire. Bref, je ne sais plus quoi dire pour vous dire de vous lancer dans cette saga qui est géniale.

     

    " Bienvenue dans le monde merveilleux de la jalousie, pensat- il. Le ticket d'entrée vous donne droit à une migraine atroce, à une envie quasi irrépressible de commettre un meurtre et à un complexe d'infériorité.
    Super ! "


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique