•  Auteur : Delphine de Vigan

     Éditeur : Jean Claude Lattès 

     Parution : 2011

     Quatrième de couverture : 

    « La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire.
    La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l’ai souvent entendu dire dans mon enfance. Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du Verbe, et celui du silence.
    Le livre, peut-être, ne serait rien d’autre que ça, le récit de cette quête, contiendrait en lui-même sa propre genèse, ses errances narratives, ses tentatives inachevées. Mais il serait cet élan, de moi vers elle, hésitant et inabouti. »
    Dans cette enquête éblouissante au cœur de la mémoire familiale, où les souvenirs les plus lumineux côtoient les secrets les plus enfouis, ce sont toutes nos vies, nos failles et nos propres blessures que Delphine de Vigan déroule avec force.

     

    Ma note : 7.5/10

    Une lecture qui m'a fait réfléchir.

    "L'écriture ne peut rien. Tout au plus permet-elle de poser les questions et d'interroger la mémoire."

     

    Mon avis : 

    Lucie ? Tu lis ce genre de bouquin maintenant ? Sérieusement ? Eh bien oui, même si ce n'est pas dans mon habitude, j'aime bien changer de style de temps à autre. C'est sous le conseil d'une amie que je me suis procuré ce roman, afin de me plonger dans un univers aussi sombre que réaliste. Nous entrons dans une histoire qui pourrait être la nôtre. 
    Nous retrouvons donc Delphine qui découvre sa mère morte dans son appartement. Dans une quête de savoir, elle va tenter de rassembler des éléments, dans les souvenirs de sa famille, pour connaître les raisons qui ont poussé sa mère au suicide. Grâce à ces bribes de souvenirs, elle arrive à écrire les premières pages de son roman qui décrivent l'enfance de Lucile, 3e d'une fratrie de 6 enfants, perturbée par la mort de l'un ses petits frères au cours de l'été 1954. Ce n'est qu'un accident parmi tant d'autre, des malheurs bien pires attendent cette famille qui n'a rien demandé à personne. 

    Delphine de Vigan a su s'accaparer mon attention dès les prémices de son histoire avec sa plume magnifique. Je ne pourrais jamais le nier, cette auteure a l'art de manier les mots à la perfection au point de nous rendre accros à ce qu'elle nous raconte. Quand bien même ce n'est pas mon genre littéraire préféré, j'ai trouvé agréable de me plonger dans ce livre dont le récit est intriguant. Chaque page donnait l'envie de tourner la suivante pour découvrir les aventures de cette famille unique en son genre. 
    Rien ne s'oppose à la nuit est un roman bouleversant qui partage les difficultés de notre auteure à écrire sur sa mère, mais, aussi d'une femme qui ne sait pas comment coucher sur papier les émotions qu'elle souhaite transmettre. Delphine de Vigan nous présente la personne qui l'a mise au monde avec ses peurs, ses chagrins, ses erreurs et surtout sa volonté de devenir meilleure après avoir vécu le pire. Elle part à la recherche du passé de sa mère pour mieux la comprendre, la discerner sans pour autant la dévaloriser. 

    C'est un roman qui aborde tellement de sujets tels que la mort, la drogue, la déchéance, mais aussi l'inceste et c'est ce qui le rend poignant, et même émouvant. Je peux comprendre que notre auteure ait eu du mal à écrire ces lignes pour parler d'une femme qui s'est perdue plusieurs fois en chemin, sans pour autant perdre la volonté de se battre pour offrir une vie meilleure à ses filles. L'auteure arrive à trouver les raisons du suicide de sa mère, les comprendre et les accepter. C'est ce qu'il y a de plus beau.

     

     


    2 commentaires
  • Bilan février/début mars 2018

     

    En ce moment je suis folle des dramas chinois donc désolée si vous n'aimez pas vous n'allez voir que cela dans cet article.

     

    Drama(s) terminé(s) : 

    Bilan février/début mars 2018

    Memory Lost (36 épisodes)

    Memory Lost est un drama chinois composé de trois saisons de 12 épisodes. Vous pouvez lire mon avis dessus ici, mais je vais vous faire un bref résumé de ce que j'en ai pensé. Cette série est vraiment très intense et intrigante. Elle mène à la perfection les affaires de meurtre, nous donnant l'envie d'en savoir davantage, et l'histoire sur le passé des protagonistes principaux. Memory Lost est loin d'être parfait, il y a des longueurs qui peuvent entraîner de l'ennui, mais franchement accrochez-vous, car il mérite d'être vu. 


    Drama(s) en cours : 

    Bilan février/début mars 2018

    Delicious Destiny (15/56)
    C'est un drama qui a un casting très intéressant. Il y a Mike D'Angelo que j'ai beaucoup apprécié dans le drama Thaïlandais "Full House" et Mao Xiao Tong qui elle a joué dans Love O2O en tant qu'amie de notre héroïne. Tous les deux sont des acteurs que j'aime bien donc je me suis dit pourquoi pas ? Surtout que ça parle de nourriture et qui ne raffole pas de la bonne nourriture ? Bref, c'est un drama très sympathique pour le moment, je vous le conseille si vous voulez vous détendre, il n'est pas difficile à comprendre.

    Ten Miles Of Peach Blossom (14/58) 
    Je dois remercier Fleya pour m'avoir aidé à commencer cette petite merveille. Je suis accro et c'est pire depuis que la romance s'est installée... J'adore la complicité des acteurs principaux, ils aident à me faire oublier les petits défauts de certains de leurs collègues (par exemple Gao Vengo). Au début, j'ai eu du mal à m'y retrouver dans cet univers tout nouveau, mais à force, on y prend ses marques. Je le dévore doucement pour ne pas me faire tout d'un coup. Je vous le conseille.
    Ps : J'ai un gros faible pour Zhang Vin...


    Les interprètes (10/42) 
    Je l'ai commencé à cause de Yang Mi que je trouve excellente dans Ten Miles Of Peach Blossom, mais aussi à cause du thème : devenir interprète en français. C'est un drama qui est classique, mais qui a le don de me montrer une autre version de notre actrice. Elle partage une bonne alchimie avec Huang Xuan que je découvre, mais qui me plaît déjà. Je retrouve ici Gao Vengo, "Les interprètes" confirme le fait que je ne suis pas une fan inconditionnelle de cet acteur qui, selon moi, n'est pas à la hauteur des autres. 


    Drama(s) en semi pause :

    Bilan février/début mars 2018

    Just Between lovers (5/16) 
    Je l'ai mis en pause car je suis bien trop absorbée par les dramas chinois en ce moment. J'ai trouvé le début très bon mais je sais d'ores et déjà que ce ne sera pas un coup de cœur comme beaucoup.

     

    Livre(s) lu(s) : 


    - La trilogie Scorpi de Roxane Dambre. (Coup de coeur)

    - My Life Next The Door de Huntley Fitzpatrick.

    - Vampire Academy tome 1 & 2 de Richelle Mead.

    - The Heart Of Betrayal de Mary.E.Pearson. (Coup de coeur)

    - Animae tome 1 de Roxane Dambre.

    - Dengeki Daisy Tome 1 à 16 de Hyosuke Motomi. (Coup de coeur)

    - Jane Eyre de Charlotte Brontë. (Déception) 

    - Les milles visages de notre histoire de Jennifer Niven.

    - Eliza et ses monstres de Francesca Zappia.

    - Les voleurs d'âmes tome 2 de Rachel Vincent.

    - Shirayuki aux cheveux rouges tome 1 à 3 de Sorata Akiduki.


    Soit un total de 12 livres et 19 tomes de manga.

     


    6 commentaires

  • Titre : Memory Lost

    Année de diffusion : 2016

    Nombre d'épisode : 36 épisodes de 45 minutes.

    Chaîne de diffusion : Web Drama - IQiYi

    Genres : Action, Mystère, Policier, Romance, Suspense

    Casting : 

    Yang Rong dans le rôle de Bai Jin Xi / Su Mian
    Johnny Bai dans le rôle de Han Chen
    He Feng Tian dans le rôle de Zhou Xiao Zhuan
    Nan Fu Long dans le rôle de Chi Chen / Cold Face
    Wang Yu dans le rôle de Shi Heng
    Li Evan dans le rôle de Xu Si Bai
    Sun Xiao Xiao dans le rôle de Xin Jia

     

    ღ Yang Rong & Bai Yu - Shen Mian ღ 

     

    Synopsis : 

    Deux amants amnésiques qui ont tout oublié l'un de l'autre se retrouvent en ignorant chacun l'identité de l'autre.
    Bai Jin Xi et Han Chen sont tous deux détectives. Il y a cinq ans, ils ont tous les deux perdu la mémoire. Han Chen est pourtant sûr d'une chose : il avait une petite amie qui comptait plus que tout pour lui, même s'il n'a plus de souvenir d'elle. Au milieu de ses enquêtes, il fait donc tout pour la retrouver.
    À ce moment-là, lui et Jin Xi se rencontrent

     

    Ma note : 7.5/10

    Un drama intense.

    " We are Black Shield.
    The cases we face are the most terrifying.
    We pursue the most ferocious criminals. 
    We are the strongest, most secure shield placed on the border of darkness, with the will to always make sacrifices for others, never disappointing the ones we protect.
    Let us have the choice to die, so that we can die.
    We may die but our spirit lives on !"

     

    Mon avis : 

    Je dois remercier TocAsiaTic pour m'avoir conseillé Memory Lost. J'ai passé de très bons moments devant les épisodes et cela m'a donné goût aux dramas policiers.

    Nous rencontrons Bai Jin Xi, jeune policière très douée pour la psychologie criminelle. Cette dernière a perdu sa mémoire il y a 5 ans lors d'un accident. 
    Au cours d'une enquête, elle tombe sur Han Chen, un très bon agent qui lui aussi a perdu ses souvenirs au même moment. Ce dernier va aider l'équipe de notre belle afin de résoudre la première affaire du drama.
    Par le plus grand des hasards, les deux se retrouvent à faire partie de l'équipe "Black Shield" composée de 5 policiers tous doués dans un domaine. Tous ensembles, ils vont travailler d'arrache-pied pour trouver les coupables de nombreuses affaires mais ce qu'ils ne savent pas c'est que Jin Xi et Han Chen ont un passé qui les lie. 

    Au début, j'ai cru au coup de cœur, mais au fil des saisons (car la série est composée de 3 saisons de 12 épisodes) j'ai trouvé que l'histoire avait des longueurs et qu'on tournait toujours autour du pot bien trop longtemps, cela en devient très vite agaçant. Quelques épisodes de moins n'auraient pas été de refus.
    Le scénario de Memory Lost est très facile à comprendre : d'un côté, on cherche à savoir ce qu'il s'est passé il y a 5 ans pour que nos deux personnages principaux perdent la mémoire. D'un autre côté, il faut résoudre des séries de meurtres exécutés par une bande de criminels. 
    Je dois avouer, que les intrigues sont vraiment très bonnes, elles sont intéressantes et recherchées. Tout ce qu'il faut pour qu'un drama policier soit réussi. Chaque découverte m'a donné envie de connaître les raisons qui poussent l'individu à tuer et comment il s'y prend.
    Un petit bémol selon moi, c'est l'anti-héros principal qui est plutôt facile à deviner dès le début, rien qu'avec le générique, on peut s'en douter. Bien, heureusement, cela ne nous empêche pas d'apprécier la série à sa juste valeur. 

    Il y a des épisodes/enquêtes qui sont beaucoup plus intéressantes que d'autres, je citerais ici celle du criminel T. C'est une des plus longues mais des plus entraînantes de Memory Lost. L'enquête de K retient l'attention, j'aime bien la psychologie criminelle et on a le droit à un duel entre deux personnes très douées pour ce domaine aka Bai Jin Xi et K. Leur séance d'hypnose est pour moi, un de mes passages préférés. Comment un être humain peut contrôler l'esprit d'un autre avec que des mots ou gestes ? Comment peut-il être si facile d'ordonner à quelqu'un ce que l'on veut ? J'ai tellement de questions que je ne pourrais pas toutes les dires dans mon article. Sincèrement le côté policier, psychologie est très bien exploité, je ne peux rien lui redire. 

    L'amitié se développe au fur et à mesure au sein de l'équipe du Black Shield, cela emmène à des relations très fortes. Les cinq membres deviennent très proches et se considèrent comme des membres de la famille. Une des relations les plus belles au sein de cette série serait celle de Bai Jin Xi et Zhou Xiao Zhuan, toujours à se soutenir et à être là l'un pour l'autre. J'ai plutôt bien-aimé la romance notamment, mais vous savez très bien que je dédie toujours une parte à cela dans ma chronique. 
    Je tiens aussi à évoquer l'obsession qu'à Xin Jia envers Han Chen, c'est vraiment malsain même moi à sa place, j'aurais fui. Qui pourrait supporter une fille qui est collante, oppressante et folle ? Mon dieu, j'avais envie de la secouer, mais cela m'a fait prendre conscience que des gens sont prêts à faire n'importe quoi pour obtenir l'amour d'une personne. On voit bien cela vers la fin du drama avec le cercle des criminels. 
    L'OST est très agréable, je n'ai pas été une grande fan comme je peux l'être de base, mais elle vaut le détour. Allez l'écouter si vous en avez le temps !

     

    Personnages principaux : 

    Bai Jin Xi est une psychologue criminelle, qui est extrêmement douée. C'est d'ailleurs un des côtés que j'ai apprécié chez elle. J'ai été impressionnée par la facilité avec laquelle, notre belle pouvait faire le profil d'un criminel. C'est une femme qui n'a pas peur de courir en chaussures à talon, qui n'a pas peur de se blesser, de se salir et qui est toujours prête pour résoudre des crimes horribles ou non. Le fait qu'elle ait perdue la mémoire, nous donne encore plus de savoir qui elle était avant notamment lorsqu'on avance dans l'histoire où les éléments sont dévoilés petit à petit. Un autre point que j'ai aimé chez Jin Xi c'est sa fidélité que ce soit en amour ou en amitié, elle serait prête à se sacrifier pour les gens qu'elles aiment et ça, ça n'a pas de prix. En ce qui concerne l'actrice, je ne la connaissais pas, mais j'ai trouvé sa performance assez bonne. 

    Han Chen, un agent de police très doué pour résoudre rapidement les crimes. C'est un homme qui sait ce qu'il veut, c'est-à-dire résoudre des enquêtes et retrouver sa fiancée perdue. Il est très sûr de lui, il a de la prestance ainsi que du charme ce qui peut le rendre irrésistible aux yeux des femmes. Pourtant, je n'ai pas été l'une des admiratrices de notre beau. Je l'ai trouvé, parfois, arrogant et un peu lourd. Le fait qu'il persiste sur des choses m'a irrité, mais grâce à lui, on avance dans l'intrigue "perte de mémoire" du drama et ça je l'en remercie, car c'est ce qui m'a le plus intéressé. L'acteur est celui du film et du drama Love 020, je l'ai préféré dans Memory Lost et je me dis que je pourrais lui donner une autre chance avec un autre de ses dramas.

    Personnages secondaires : 

    Résultat de recherche d'images pour "memory lost"

    Comment aborder de ce drama sans parler de certains personnages secondaires qui rendent Memory Lost encore meilleur. 

    Nous avons Xiao Zhuan qui est sûrement le plus proche de notre héroïne, qu'elle considère vraiment comme quelqu'un de sa famille. C'est un personnage avec une personnalité amusante. Il est toujours là pour mettre de la bonne humeur, à essayer de faire tout pour que tout aille bien. Notre beau à tout pour plaire à une jeune demoiselle. Sincèrement, il est un de mes personnages préférés.

    Shi Heng est celui qu'on voit le moins dans la série, ce qui est dommage, car il ressemble légèrement à Xiao Zhuan surtout au niveau de la personnalité. Je ne pourrais pas vous dire grand chose sur lu car on n'a pas le temps de réellement s'attacher à lui. 

    Chi Chen notamment appelé Cold Face est un protagoniste assez réservé et froid. Il est très doué, ce qui fait de lui un agent redoutable. J'ai adoré suivre l'évolution de sa relation avec une infirmière de l'hôpital et de le voir au travail. 

    Xu Si Bai, qui n'est pas sur la photo, est le légiste qui permet de résoudre quelques enquêtes. On pourrait presque le considérer comme un personnage principal car il apparaît beaucoup. Il est amoureux de Jin Xi, ce qui l'emmène à vouloir être toujours à ses côtés. Cet homme a tout de parfait malheureusement quelque chose m'a dérangé tout au long du drama. Ce n'est pas un protagoniste que j'ai porté dans mon cœur.

     

    La romance : 

    L'histoire d'amour est ce qu'on pourrait classer dans la catégorie : amour passionnel. Je crois que l'alchimie des acteurs est l'une des meilleures que j'ai pu voir dans un drama de toutes nationalités confondues. 
    Vous devez savoir, depuis le temps, que je suis une fan invétérée de la taquinerie entre les amoureux. Cela rend la relation plus profonde, développant ainsi une base forte pour le couple. En tout cas, c'est mon impression et ici ça confirme ce que je pense. Bai Jin Xi et Han Chan sont fait pour s'aimer, ils sont tels des âmes-sœurs perdus l'un sans l'autre. 

    Le plus passionnant à propos de ce couple, c'est leur passé. Qu'est-ce qui s'est passé il y a cinq ans pour que les deux oublient leur mémoire. Quels sont leurs secrets ? Bref, une intrigue qui rend la romance entraînante et merci, j'en ai un peu marre d'avoir des histoires d'amour molles du genou. 

             


    En résumé, c'est un drama que je vous conseillerais si vous avez envie de vous perdre dans des enquêtes qui vous donne à réfléchir et une romance qui donne des frissons. 


    Où le trouver ? 

    VOSTA : Dramanice
    VOSTFR : Rookiefansub

     

     


    9 commentaires
  • Scorpi - La trilogie

    Auteure : Roxane Dambre

    Editeur : Calmann-Lévy

    Parution : 2015 à 2016

    Quatrième de couverture : 

    Un soir d’orage, Charlotte découvre un petit garçon blotti au pied de son immeuble, ses cheveux sombres dégoulinant, son T-shirt plaqué par la pluie. Elle lui propose de s’abriter chez elle. Là, l’enfant lui tient des propos ahurissants : ses parents et son grand-frère sont des « créatures de l’ombre », des tueurs à gages aux pouvoirs surnaturels, baptisés les Scorpi. Lui-même, Élias, est en apprentissage.
    La jeune femme n’en croit d’abord pas un mot. Mais, bientôt, elle découvre dans son salon un grand brun aux yeux bleu azur : Adam, le frère aîné d’Élias, vient d’entrer dans sa vie, et celle-ci va tourner à la cavalcade. Comment réagir quand on a vingt-trois ans, qu’on est seule et plutôt pacifique, et qu’on tombe amoureuse d’un tueur à gages qui n’est même pas humain ?

     

     

    Ma note : 10/10

    Une fabuleuse aventure.

    "- Mais c'est vrai que parfois, ajouta-t-il, quand Firmin se met en colère, il devient un peu vert. Et marron, aussi.
    - Ah, marmonnais-je. Et il se met souvent en colère ? 
    - Non. Seulement quand on est attaqués. Ou quand Louis le jardinier ne s'essuie pas les pieds en rentrant du jardin."

     

     

    Mon avis : 

    Roxane Dambre est une auteure française qui a attiré mon attention avec le résumé du premier tome de sa saga Scorpi. Je me suis lancée dans cette histoire qui me promettait d'être drôle et rafraîchissante, mais je ne m'attendais pas à lire quelque chose comme ça. Je vais vous présenter une trilogie qui vaut réellement le détour, qui a su me faire rire à m'en faire verser des larmes. 

    Nous rencontrons Charlotte Laroche qui est une comptable comme les autres jusqu'au soir où elle rencontre un petit garçon nommé Élias. Celui-ci est seul sous la pluie et notre belle prise de compassion va l'héberger. L'intrigue et l'humour ont su m'envoûter pour rendre ma lecture addictive, combien de fois, je me suis fendu la poire en tournant les pages des romans ? Au début, elle n'y croit pas jusqu'au jour où une version adulte d’Élias apparaît chez elle. Tout va partir de là.

    L'histoire de Scorpi a capturé mon cœur et quand je dis ça, je ne plaisante absolument pas. Roxanne Dambre sait manier les mots à la perfection, elle me l'a prouvé tout au long de sa série. Je ne m'en rappelle même pas, tout ce dont je me souviens, c'est d'avoir passé d'incroyables moments en compagnie de Charlotte, Adam, Élias, Firmin et tous les autres personnages de la trilogie. Je me suis lancée dans cette histoire qui me promettait d'être drôle et rafraîchissante, mais je ne m'attendais pas à lire quelque chose comme ça. 

    Je suis tombée amoureuse de l'univers que nous propose l'auteure, elle sait où elle veut nous emmener et ne s'emmêle pas les pinceaux en nous faisant comprendre ce qu'elle souhaite nous faire connaître. Chaque tome apporte son lot d'aventure avec ses actions et une intrigue qui accentue le côté addictif du récit. 
    Du côté des relations, je suis tombée sous le charme d'Adam et de Charlotte. C'est un couple très étrange, mais très drôle pourtant, j'ai eu du mal au début dû à la vitesse à laquelle ils se mettent ensembles, ça a été un peu trop rapide à mon goût. Dans un sens, cela ajoute du charme à leur amour qui devient de plus en plus fort au fil des pages. 
    Elias et Charlotte sont tellement adorables tous les deux, j'ai l'impression de voir une mère avec son fils. Ils s'aiment d'un amour qu'on ne peut pas comprendre, il l'a directement accepté comme sa "belle-soeur" mais se comporte comme si c'était sa mère ou sa sœur. D'ailleurs, il a une relation très fusionnelle avec son frère Adam aussi, ce que j'aurais bien aimé voir un peu plus développée. 

    En ce qui concerne les personnages, j'ai adoré Charlotte qui garde les pieds sur terre, elle ne se prend pas la tête. Elle fait de son mieux pour s'accommoder à ce monde qu'elle ne connaît pas par amour. C'est une jeune femme qui a le sens de l'humour, qui sait respecter et aimer les gens qui le méritent. Surtout, je l'ai trouvé très juste dans ses choix, et même si c'est une tête de mule, je n'ai jamais pensé qu'elle a eu tort de faire quelque chose. 

    Adam est un homme très sexy, que tout le monde aimerait avoir comme petit-ami. Charlotte a cette chance et je l'envie, comment résister à quelqu'un qui est prêt à tout pour vous protéger ? Malgré le fait qu'il ne comprenne rien en relation amoureuse avec une humaine, je l'ai trouvé très touchant. Bref, il est miam.

    Elias est une boule d'amour, un jeune garçon qui va être très puissant dans le futur et pourtant même s'il est capable de protéger charlotte, il l'écoute comme un enfant écouterait sa mère. Surtout, je l'ai trouvé très juste dans ses choix, et même si c'est une tête de mule, je n'ai jamais pensé qu'elle a eu tort de faire quelque chose.

    Pour conclure, c'est une trilogie qui mérite d'être plus connue. Sincèrement, c'est une bombe. Je n'ai jamais autant ri en lisant, Scorpi est une saga qui fait passer de très bons moments et ça je ne suis pas prête de l'oublier.


    12 commentaires
  • Love O2O - Drama chinois

    Titre : Love O2O / One Smile Is Very Alluring

    Année de diffusion : 2016

    Nombre d'épisode : 30 épisodes de 45 minutes.

    Chaîne de diffusion : Dragon TV

    Genres : Comédie, Romance

    Casting : 

    Yang Yang dans le rôle de Xiao Nai.
    Zheng Shuang dans le rôle de Bei Wei Wei.
    Mao Xiao Tong dans le rôle de Er Xi.
    Bai White dans le rôle de Cao Guang.
    Zheng Ye Cheng dans le rôle de Hao Mei.
    Niu Jun Feng dans le rôle de Yu Ban Shan.
    Cui Kyle dans le rôle de Qiu Yong Hou.

    ღ Silence Wang - A smile is beautiful ღ

     

    Synopsis : 

    Alors que Bei Wei Wei joue avec passion à un jeu en ligne dans lequel elle se bat contre un adversaire, Xiao Nai, le beau garçon du campus, tombe sous son charme non pas pour son incroyable beauté, mais simplement pour l'agilité de ses doigts fins dansant sur le clavier. 
    Suite à cela, Xiao Nai essaiera de se rapprocher de la jeune femme de manière discrète et rusée par le biais de ce fameux jeu, et c'est donc ainsi que tous deux se lieront d'une amitié virtuelle mais très profonde.

     

    Ma note : 5,5/10

    Un drama qui ne vaut pas le film.

    " If you leaned an inch over the wall, I'd move the wall over an inch.
    If you leaned a food over, I'd moove ten feet over. "

     

     

    Mon avis : 

    Nous rencontrons Bei Wei Wei une étudiante en informatique tout ce qui a de plus normale sauf lorsqu'elle se connecte sur Dreaming of Jianghu, en tant que Luwei WeiWei, une des meilleures joueuses du serveur. Son mari virtuel Zhen Shaoxiang souhaite divorcer pour aller se mettre avec quelqu'un d'autre. C'est à ce moment-là que décide Yixiao Naihe de demander la main de notre héroïne, dans le jeu bien évidemment. Sous ce pseudo, se cache Xiao Nai, l'étudiant le plus populaire de l'université qui se trouve en dernière année d'informatique. Leur rencontre sur internet va-t-elle devenir réelle ?

    Love O2O est l'adaptation drama du roman Just One Smile Is Beautiful, dont est aussi issu le film Smile Is Very Alluring, ayant beaucoup apprécié ce dernier je ne me voyais pas encore quitter cet univers. Heureusement pour moi, je n'avais aucune attente concernant cette série dû à des avis partagés sur la blogosphère.

    Bref entrons dans le vif du sujet.

    Le point commun entre les deux versions, c'est l'univers de jeu qui est assez bien développé : Les costumes, l'univers, les combats, les missions, tout est très bien mené et le drama ne perd pas les téléspectateurs dans cet univers plutôt inconnu du plus grand public. Au risque de me répéter une énième fois : le film est tout de même mieux.
    Les acteurs incarnent leurs personnages, ce qui rend certaines situations amusantes. C'est l'un des points que j'ai le plus aimé dans Love O2O, ainsi que les scènes drôles : il y en a tellement, dû aux bruitages et aux caractères de quelques personnages. Prenons l'exemple de Xiao Nai : il se sort toujours indemne des situations les plus dures avec un calme absolu. C'est hilarant de voir que les "méchants" de l'histoire font des stratégies plus folles les unes que les autres pour arriver à leur fin ! Sérieusement, j'ai eu des grands moments de fou rire.

    Un autre point qui m'a rendu le drama appréciable, c'est les univers scolaires et informatiques/business, ça fait du bien de faire une pause avec des passages où nos personnages font autre chose que jouer, ils sont humains après tout, ils ont autre chose dans la vie que de passer leur temps sur un pc, par exemple, on sait que Wei Wei ne se connecte jamais avant les examens pour réviser pleinement. 
    Jouer aux jeux vidéos est leur passion. Créer un univers bien à eux est leur rêve, Xiao Nai et ses amis arrivent à marier les deux en développant un jeu qui attire la convoitise de plusieurs entreprises. Ces dernières sont prêtes à tout pour obtenir les bénéfices du travail d'autrui. Le message transmis est clair : il faut se battre pour parvenir à toucher son rêve du bout des doigts.

    Mon visionnage fut très difficile après les 15 premiers épisodes soit la moitié, les défauts sont devenus bien trop prédominants pour que je puisse les ignorer.


    - Les placements de produits qui sont récurrents, il y en a partout et tout le temps mon dieu, j'aurai bien éclaté leur bouteille de jus de fruits contre le mur, leurs yaourts à boire aussi. Vous pensez que c'est terminer ? C'est faux, il y a aussi les ordinateurs et les téléphones. Vous en voulez encore plus ? Foncez regarder Love O2O.

    - Une histoire qui s'essouffle peu à peu, au début on a envie d'enchaîner les épisodes et de connaître la suite des événements. Après la moitié l'histoire traîne en longueur, réduisant considérablement mon envie de continuer.

    - La perfection des héros, car même si cela est amusant ça tape souvent sur le système, après tout trop de perfection tue la perfection.

    - Zheng Shuang (Bei Wei Wei) qui n'est pas au niveau de Yang Yang (Xiao Nai), au niveau prestance et performance ce n'est pas du tout la même chose, l'héroïne est de plus en plus agaçante, elle commençait à me sortir par les yeux. Elle était "too much" dans le sens où elle va faire l'innocente, mais ce n'est même pas crédible. 

    L'OST est plutôt bonne, je ne l'ai pas trouvé excellente, mais pas mauvaise non plus, je dirais même que j'ai plutôt bien aimé. Je ne suis pas difficile en ce qui concerne les musiques.

     

    Résultat de recherche d'images pour "love O2O gif"

    Personnages principaux :

    Bei Wei Wei est le stéréotype de la belle fille sympathique, qui excelle dans tout ce qu'elle entreprend : ses études ou encore ses loisirs aka les jeux vidéo. Malheureusement, je n'ai pas accroché à cette version du personnage, elle est complètement différente de celle du film ce qui m'a légèrement déplu. Je m'explique, celle du film est plus réservée, elle a de l'assurance, mais sans en déborder non plus et elle humble. Ce qui n'est pas le cas dans Love O2O, je me suis prise à vouloir la secouer, car elle n'est pas crédible une seule seconde. Je pense que je pourrais la renommer : Bei Wei Wei, le malaise sur jambes.
    Les passages sur ses réflexions sont loin d'être intéressants, ils sont même inutiles au développement de l'histoire. Notre héroïne n'est pas tout à fait détestable, c'est une jeune femme qui sait être là pour ses amies enfin elle tente de les aider dès qu'elle le peut même si c'est maladroit. L'amitié est ce qui l'a sauvé à mes yeux.
    L'actrice Zheng Shuang n'est pas à la hauteur de son partenaire Yang Yang, j'ai trouvé la différence de jeu un peu trop visible.


    Xiao Nai est tout ce qu'on attend d'un homme ; il est beau, intelligent, athlétique, mystérieux, distant enfin tout ce qu'une fille aime. C'est le garçon le plus populaire de l'université et il est connu pour sa beauté ainsi que sa froideur, aucune femme ne l'a intéressé avant notre belle. Ce personnage est réellement intéressant, j'ai trouvé son calme hilarant, il a le don de sortir de situations difficiles sans le moindre soucis, il est la perfection incarnée et c'est ça qui est drôle comme je l'ai dit au-dessus. Je l'ai couvé du regard tout au long des épisodes, sincèrement un homme qui se laisse faire, et se montre tendre avec une seule femme alors qu'il envoie salement balader les autres c'est sexy, vous ne trouvez pas ? 
    Malgré ses défauts Yang Yang a su me séduire pour m'intéresser à lui.

     

     

    Personnages secondaires : 

    Je ne suis jamais très douée pour parler des personnages secondaires, à chaque fois je n'écris que quelques petites anecdotes sur ces derniers, je vais continuer ainsi. 

    Nous avons donc Er Xi, qui est la meilleure amie de Wei Wei enfin c'est ce que j'ai pu comprendre puisque c'est celle qu'on voit plus souvent avec elle. C'est une femme très mignonne que ce soit de caractère ou de physique cependant elle rêve de trouver quelqu'un sans jamais y parvenir. Elle se retrouve à tomber sous le charme d'un personnage virtuel qui est aussi son seul ami sur le net. C'est une protagoniste que j'ai énormément apprécié, même un peu plus que Wei Wei. Elle est très drôle, pleine de vie et fidèle à ses amies. 

    Cao Guang est un étudiant en langue étrangère, il va rencontrer notre héroïne suite à un article qu'il a publié sur Wei Wei c'est en voulant se défendre qu'elle va passer du temps avec lui. Notre journaliste en herbe tombe amoureux mais bien évidemment les sentiments ne sont pas réciproque. Ce n'est pas un personnage que j'ai trouvé très impactant mais le fait qu'il soit dans le drama apporte quelque chose en plus. 

    Il y a les amis de Xiao Nai qui sont assez importants puisqu'on les voit tout au long du drama, ils donnent vie à Love O2O sans eux ça ne serait pas pareil. Tout comme Er Xi, ils m'ont fait rire et ils sont très importants au développement. J'ai une petite préférence pour Hao Mei que je trouve trop adorable que ce soit dans son comportement que physiquement, c'est un bout de chou.


    Résultat de recherche d'images pour "love O2O gif mr beauty"


    La romance : 

    Contrairement au film, je n'ai pas accroché à la romance des deux protagonistes. Je ne dis pas que je ne l'ai pas aimé, je n'ai pas dit non aux moments de tendresse entre eux même si Wei Wei n'est pas une reine du baiser. Attendez quand vous embrassez quelqu'un comme Xiao Nai / Yang Yang vous ne restez pas à moitié stoïque, elle répondait presque jamais aux avances de son partenaire comme si elle attendait qu'il termine. En plus s'ajoute à ça, le manque d'alchimie entre nos deux acteurs principaux concluant à un malaise général lors des scènes de couple. L'histoire d'amour ici n'est pas au niveau de celle du film.

    Certaines romances sont bien trop influencées par le jeu vidéo, ils ne savent pas faire la part des choses pour beaucoup. Je peux citer Sleeping Butterfly et Ultimate Fighter, leurs problèmes de couple viennent principalement de là-bas. Mon côté fan n'a pas été rassasié à ce niveau avec Love O2O.


    Je dirais que Love O2O est fait pour les amateurs de jeu-vidéo, de romance et de comédie car il est vrai qu'on rigole assez devant ce drama pourtant ne vous attendez pas à quelque chose d'extraordinaire car vous allez être déçu.


    Où le trouver ? 

    Sur la Dubu Fansub ou les sites de VOSTA.


     


    8 commentaires