• Bilan Avril 2018


    Ce mois d'avril fut fort en émotions, j'ai passé la plupart de mon temps à pleurer. Comment retenir mes larmes devant deux dramas qui méritent d'être vus. 


    Drama(s) terminé(s) : 

    Bilan Avril 2018

    Signal (16 épisodes) 

    Un coup de foudre pour cette série policière. Signal est entraînant, intriguant. Je me suis régalée devant chaque épisode, les personnages me manquent. Vous pouvez lire ma chronique ici.

    Secret Forest (16 épisodes) 

    La chronique arrive prochainement et je dois vous avouer que je vais en faire des éloges car malgré quelques défauts ce fut une aventure incroyable. Le côté réaliste de Secret Forest nous force à rester constamment sur nos gardes. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Les acteurs ont fait sensation, ils sont tous très bons.


    Drama(s) commencé(s) : 

    Bilan Avril 2018

     A Poem A Day (10/16)

    Un drama qui me tentait pas mal par son casting. En effet, j'ai un faible pour Lee Joon Hyuk et Lee Yoo Bi qui fait partie de mes actrices favorites. Il y a aussi Jang Dong Yoon et Shin Jae Ha qui sont excellents et que j'apprécie énormément. Ce n'est pas tout, j'adore les thèmes abordés comme la vie au travail, l'espoir d'une vie meilleure, l'amour mais aussi la poésie (les poèmes cités sont magnifiques et en concordance avec les événements.) Un gros coup de cœur pour le moment. J'espère qu'il va continuer à me faire rire comme au début.


    Something In The Rain (03/16)

    Je l'ai commencé, car il fait parler de lui sur la blogosphère, il a un énorme succès et je me devais de l'entamer. C'est une bonne surprise, il est très mignon et frais même si je n'ai pas un gros coup de cœur comme beaucoup. Pour l'instant, il m'a fait sourire et me montre la vie difficile d'une femme qui n'est pas mariée à 35 ans. J'ai constaté que les protagonistes buvaient et mangeaient très souvent, ce qui me donne faim lorsque je regarde cette série !! À voir ce que ça donne par la suite.  


    Livre(s) lu(s) : 

    - Les chroniques lunaires tome 4 de Marissa Meyer.

    - A court of wings and ruin de Sarah.J.Maas.

    - Les royaumes invisibles T1, T2 & T3 de Julie Kagawa.

    - Quatre saisons de fiançailles T1, T2 & T3 de Nora Roberts. 

     

    Soit un total de 7 livres.

     

     


    5 commentaires
  • Auteur : Sarah.J.Maas

    Éditeur : Bloomsbury

    Quatrième de couverture : 

    FEYRE APPORTERA LA VENGEANCE

    Elle a quitté la Cour de nuit - et son Seigneur - et joue un jeu mortel de tromperie. Dans la cour du printemps, Tamlin fait des affaires avec le roi envahisseur qui menace Prythian à genoux et Feyre est déterminé à découvrir ses plans. Mais pour ce faire, elle doit tisser un réseau de mensonges, et un seul dérapage peut être fatal à Feyre, mais aussi à son monde.
    Alors que de puissantes armées luttent pour le pouvoir, Feyre doit décider à qui faire confiance parmi les Hauts Seigneurs éblouissants et meurtriers - et rechercher des alliés dans des endroits inattendus.

    MAIS TANDIS QUE RAGE DE GUERRE, C'EST SON CŒUR QUI FAIT FACE A LA PLUS GRANDE BATAILLE

     

     

    Ma note : 9/10

    Un tome à la hauteur du précédent.

    "We - Rhys, Cass and I - will occasionally remind each other that what we think to be our greatest weakness can sometimes be our biggest strength."

     

    Mon avis : 

    Nous retrouvons Feyre comme espionne au sein du royaume du printemps. Son ancien amant s'est allié avec l'ennemi, Hybern, dans le but de la retrouver. Tout au long de son séjour aux côtés de Tamlin, notre belle ne pense qu'à une seule chose : retourner auprès de son âme-soeur pour gagner la guerre qui se prépare à l'horizon. 

    J'ai mis un petit moment pour lire ce dernier tome mais, j'ai enfin terminé cette saga magique. Il était temps. Pourtant, c'était avec appréhension que je me suis lancée dans cette lecture. Beaucoup ont dit que ce dernier volume était moins bon que le second, qui fut un véritable coup de coeur pour moi.

    Dès le début de ma lecture, j'ai été replongé dans cet univers spectaculaire avec une Feyre qui est devenue splendide. Quand je dis cela, je ne parle pas de physique, mais de personnalité. C'est une femme qui a développé son caractère, qui s'est renforcée au contact de sa nouvelle famille et surtout de son mari Rhysand. Ce dernier la considère comme son égale, c'est ce qui permet à notre héroïne de s'affranchir dans le monde politique au fil des pages. Dans A court of wings and ruin, la tension est palpable, on ne sait pas qui va gagner cette guerre qui semble pourtant perdue d'avance pour un des camps. À chaque fois qu'ils perdent espoir, de nouvelles idées germent dans leurs esprits pour sauver leur monde, mais aussi celui des mortels.
    Même si ce livre est transcendant et que Sarah J Maas ne nous laisse pas une seconde de répit pour nous reposer au cours de son roman, il y a quelques points négatifs qui sont à aborder. Par exemple, la relation Feyre et Rhysand que j'aime par-dessous tout m'a parfois énervé par le simple fait qu'ils couchent ensemble dans des moments, qui m'ont semblé inopportuns. J'aurais aimé secouer Elain aussi parce que pendant les 3/4 du livre, c'est une larve même si je comprends pourquoi, cela m'a tout de même agacé. J'ai trouvé, notamment, que le combat final était sanglant, certes mais un peu facile. 

    Au cours de ce troisième et dernier tome, nous faisons la connaissance officielle de certains personnages à travers le regard de Feyre. Nous allons découvrir tous les High Lords, ainsi que les personnes qui partagent leur vie, mais aussi des secrets dont personne ne se doute SPOILER le fait qu'Hélion, High Lord du royaume du jour, soit le père biologique de Lucien et non BeronHigh Lord du royaume d'automne FIN SPOILER. Et c'est le fait, d'approfondir quelques protagonistes, qui m'a plu. J'ai aimé suivre NestaCassian mais aussi Mor qui nous révèle enfin ce qui la tracasse depuis des siècles. J'ai aimé suivre leur évolution, leurs émotions enfin tout ce qui les constitue. 

    Malgré les défauts que j'ai pu remarquer, j'ai trouvé ce tome très bien Sarah J Maas sait manier les mots à la perfection pour nous mener là où elle veut que l'on soit. Je ne peux que vous conseiller cette saga merveilleuse. Si vous avez peur, alors je ne peux que vous rassurer pour vous annoncer que vous allez vous retrouver dans un monde qui ne quittera jamais votre esprit.


    2 commentaires
  • Titre : Signal

    Année de diffusion : 2016

    Nombre d'épisode : 16

    Diffusion sur : tvN

    Genres : Policier - Suspense - Thriller

    Casting : 

    Lee Jae Hoon dans le rôle de Park Hae Young.
    Kim Hye Soo dans le rôle de Cha Soo Hyun.
    Jo Jin Woong dans le rôle de Lee Jae Han.
    Kim Won Hae dans le rôle de Kim Gye Cheol.
    Lee Yoo Joon dans le rôle de Jung Heon Gi.
    Jung Hae Kyun dans le rôle de Ahn Chi Soo.
    Jang Hyun Sung dans le rôle de Kim Beom Joo.

     

    ღ  Kim Yuna - The Road ღ 

     

    Synopsis : 

    Ce drama est inspiré de la véritable affaire des meurtres en série de Hwaseong de 1986 à 1991, affaire qui a vu la mort de 10 femmes âgées de 13 à 71 ans et qui jusqu'à ce jour reste non résolue.

    Park Hae Young est un policier et profiler qui découvre un talkie-walkie lui permettant de communiquer avec un policier du passé nommé Lee Jae Han et de résoudre ainsi des affaires restées jusque-là non résolues.
    Dans cet effort, il est aidé par Cha Soo Hyun, une policière qui comme lui fait partie de l'équipe chargée des affaires non classées. Celle-ci a également connu Lee Jae Han qui fut son mentor et supérieur.

     

    Ma note : 20/20

    Si vous pouviez changer le passé, le feriez-vous ? 

    "Je ne sais pas ce qui a fait que cette radio tourne mal. Mais si quelqu'un commet un crime, peu importe son argent, peu importe son statut social, vous devez vous assurer qu'il reçoive la punition qu'il mérite pour son crime, n'est-ce pas ce que nous, la police, devons faire ?"

     

    Mon avis : 

    Signal est l'histoire de Park Hae Young un jeune policier qui découvre, un soir, un vieux Talky Walky dans une poubelle. En apparence, cet objet n'a rien de particulier puisqu'il est dénué de batterie donc inutilisable. Cependant, notre héros va se trouver en contact avec un policier du passé nommé Lee Jae Han. Avec l'aide de Cha Soo Hyun, ils vont résoudre des affaires encore jamais élucidées. 

    Je continue sur ma lancée des dramas policiers, qui est un de mes genres de prédilection. Quoi ? Je vous ai surpris ? Il est vrai que depuis le début de mon blog je vous ai plus habitué à des ROMCOM. Pour tout vous dire, il est très compliqué pour moi de trouver un policier qui retienne vraiment mon attention. Afin d'y parvenir, il faut que ce dernier ne me laisse pas le temps de respirer, il doit éveiller mon sens d'analyse en retournant mon cerveau. Je suis compliquée, n'est-ce pas ? Selon moi, une bonne série policière doit nous donner envie de trouver le coupable en même temps que les officiers, non ?
    Après avoir visionné Tunnel, bon drama policier, j'ai enchaîné sur Signal qui a su déclencher en moi, cette passion dévorante que j'ai pour les dramas. Ce fut un énorme coup de cœur et la fin a été pour moi d'une tristesse absolue. Comment ai-je pu quitter, si rapidement, nos protagonistes ? Je veux une saison deux, s'il vous plaît. 

     

    Résultat de recherche d'images pour "signal drama gif"

     

    Entrons dans le vif du sujet. Si vous avez lu le synopsis vous savez donc que Signal s'inspire d'affaires réelles donnant plus de cachet à ce dernier. Chaque enquête est palpitante, entraînante, stressante et émouvante. Vous vous pensez insensible ? Je vous garantis qu'en le regardant, vous aurez les larmes aux yeux et le nez qui coule. Je ne pourrais pas compter le nombre de fois où j'ai pleurniché devant les épisodes. Comment peut-on rester de marbre face à l'histoire des personnages, peu importe qui ils sont ? 
    J'aimerais évoquer deux affaires qui m'ont particulièrement touchée : la première est celle de Kim Jin Woo. À travers cette enquête, on peut voir qu'un être humain ne naît pas forcément mauvais, mais qu'il peut le devenir au contact d'autres personnes (qui peuvent s'avérer être de sa propre famille). Sa peine m'a ébranlé jusqu'au tréfonds de mon âme surtout lorsqu'il SPOILER tue sa dernière victime qu'il aimait sans le savoir FIN SPOILER. C'est à ce moment-là que j'ai pris conscience que nous sommes parfois bien égoïstes et aveugles lorsque cela nous arrange, car si on lui était venu en aide, il ne serait pas devenu ce qu'il est aujourd'hui. 
    La deuxième est celle du viol collectif d'Injoo, celle-ci touche directement un de nos héros. Grâce à cette enquête, on peut se rendre compte que la corruption est profondément ancrée partout (il n'y a pas qu'en Corée). Comment peut-on sacrifier une vie juste pour protéger une personne de pouvoir, qui ne le mérite pas. C'était pareil à l'époque de Lee Jae Han et ça l'est encore à celle de Park Hae Young.

    Ce qui est génial dans Signal, c'est l'acharnement de tous les personnages pour découvrir la vérité quitte à se mettre en danger. Pour moi, la clé du drama est Lee Jae Han. Je n'ai jamais vu un flic prêt à tout pour faire tomber ceux qui sont corrompus, mais aussi tenter d'éviter certains crimes. Un autre bon point, c'est le mélange entre les deux époques. Cela aide à mieux comprendre les affaires, ce qui change lorsqu'on modifie le passé. Au début vous aurez sûrement du mal à vous faire, mais plus on regarde plus on s'y accommode. L'OST est souvent ce qui m'a achevé et m'a fait pleurer, elle est magnifique et en concordance avec le drama.

     

    Personnages principaux : 

    Image associée Park Hae Young est interprété par Lee Jae Hoon que je découvre. Je dois dire que je suis impressionnée par son jeu qui m'a laissé sans voix, il arrive à nous transmettre toutes les émotions de son personnage. En tout cas, j'ai envie de le découvrir dans d'autres dramas.
    Dans les premiers épisodes j'ai eu du mal avec notre héros, pourquoi ? Il prenait tout le monde de haut et se la jouait solo. Plus le temps passe, plus les épisodes avancent, plus on le voit se dévoiler et surtout faire confiance aux gens qui l'entourent. Park Hae Young est le seul qui va pouvoir être en contact avec Lee Jae Han, un policier du passé avec qui il va tenter de résoudre des enquêtes encore non élucidées dans le présent, mais à quel prix ? Il comprend très vite que changer le passé peut conduire à une suite plus tragique. Ce qui est légèrement triste, c'est qu'il est le seul à pouvoir constater cela. Grâce à lui on va pouvoir se mettre dans la tête des meurtriers et comprendre pourquoi ils font cela. Parfois, on va se rendre compte que seul Pak Hae Young éprouve de l'empathie envers certains criminels et qu'il aurait pu en être autrement si on était venu en aide à certains criminels, je pourrais citer Kim Jin Woo. Bref, c'est un personnage dont j'ai aimé suivre l'évolution.

     

    Résultat de recherche d'images pour "cha soo hyun"

    Cha Soo Hyun est interprétée par Kim Hye Soo, une actrice que je ne connais absolument pas mais qui a su me montrer son talent dans signal. Ce que j'ai le plus apprécié chez ce personnage c'est la différence qu'il y a entre le passé et le présent. Dans ses débuts, elle était d'une douceur infinie, maladroite et elle avait un manque de confiance en elle. Grâce à ses sunbaes notamment Lee Jae Han, elle va grandir et devenir le personnage charismatique du présent. C'est une femme avec une volonté incroyable, elle est prête à tout pour retrouver l'homme qu'elle a toujours aimé mais aussi comprendre ce qu'il s'est passé derrière certaines affaires encore non élucidées. Elle a une soif de justice. Malgré sa froideur apparente, c'est une personne qui sait se montrer fidèle aux gens à qui elle tient et on peut le constater à travers les relations qu'elle tisse avec son équipe notamment Park Hae Young. Chaa Soo Hyun a su me toucher.

     

    Signal - Drama coréenLee Jae Han est interprété par Jo Jin Woong, un acteur que j'ai connu dans le drama Beyond the clouds et que j'avais beaucoup aimé. Ce personnage est pour moi le meilleur de signal, j'ai eu un énorme coup de coeur pour ce flic qui ne vit que pour faire triompher la justice au péril de son existence. Il a un charme fou, pas parce qu'il est beau ou autre mais c'est parce qu'il a su me faire éprouver toutes sortes d'émotions. Je me souviens d'un passage particulièrement touchant qui m'a fait pleurer pendant de longues minutes SPOILER c'est lorsqu'il va dans le bureau de Kim Beom Joo après avoir découvert le corps de Park Seon Woo. Cet enfant voulait prouver son innocence pour que sa famille vive ensemble FIN SPOILER. C'est là que j'ai compris qu'il ne peut pas avoir plus humain comme policier: qu'un homme qui met corps et âme à tenter de voir triompher la vérité pour ne pas décevoir les proches des victimes. 

     

    Personnages secondaires : 

    Signal - Drama coréen

    Ahn Chi Soo est le supérieur de Park Hae Young et Cha Soo Hyun. C'est un personnage qui peut semblait mauvais aux premiers abords mais en réalité c'est un être humain qui se fait manipuler et qui ferait n'importe quoi pour sa famille, vous verrez en regardant ce drama. 

    Kim Beom Joo est le salaud de signal, comment peut-on ne pas éprouver de la haine et du dégoût pour cet homme qui est corrompu jusqu'à la moelle. Il est prêt à tout pour rester dans les bonnes grâce de celui qui "l'embauche" et voir qu'un homme peut devenir mauvais à ce point, nous mène à nous questionner sur notre les êtres humains. 

    Kim Gye Cheol et Jeong Heon Gi sont les deux autres membres de l'équipe des affaires non classées avec Park Hae Young et Cha Soo Hyun. Tous les deux ne sont pas des personnages très importants puisqu'on ne les voit pas si souvent mais je tenais à en parler car ils m'ont fait rire puis je suis une fan de l'acteur Kim Won Hae. 

     

    Conclusion : 

    C'est un drama qui a su être à la hauteur de mes attentes malgré une fin très frustrante. Il nous faut une saison deux, ce n'est pas possible autrement. Signal est une série que je vous conseille pour son histoire et ses personnages. A voir absolument !!!!

    Résultat de recherche d'images pour "signal drama gif"

    Où le regarder ? 

    VOSTFR : Viki, MyAsieTV
    VOSTA : Dramanice, Kissasian, etc.

     

      

     


    6 commentaires
  • Les chroniques lunaires - Marissa Meyer

    Auteur : Marissa Meyer

    Éditeur : PKJ

    Parution : 2013 à 2016

    Quatrième de couverture :

    MÊME DANS LE FUTUR,
    LES HISTOIRES COMMENCENT PAR
    "IL ÉTAIT UNE FOIS..."

     À New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire un paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare les robots et sa famille adoptive. À seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches les plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
    Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
    Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.

     

    Ma note : 18.5/20

    Une saga coup de coeur.

    " - Je sais, je suis désolée. Mais je me suis dis que vous avez peut-être raison. Peut-être que le destin n'existe pas. Peut-être qu'il y a simplement des opportunités et ce qu'on choisit d'en faire. Je commence à croire que les grandes histoires romantiques n'arrivent pas par hasard. que c'est à nous de les écrire."

     

    Mon avis : 

    Cela fait maintenant un mois que je ne vous ai pas écrit de chronique littéraire. Je dois dire que je préfère en faire lorsque je termine une saga, pour donner un avis plus global, même s'il m'arrive d'en taper quelques-unes pour chaque tome d'une série. Bref, vous n'êtes pas là pour m'écouter radoter donc entamons réellement le sujet : les 4 tomes des Chroniques Lunaires de Marissa Meyer. Je viens tout juste de terminer ma relecture et je dois dire que j'en ressors une nouvelle fois émerveillée. Lorsque je me replonge dans un univers, je découvre toujours des choses auxquelles je ne faisais pas réellement attention lors de ma première lecture. 
    Cette saga à une énorme panoplie de personnages tous plus importants les uns que les autres. Chaque tome aborde des protagonistes différents, mais le fil conducteur reste le même. 
    Je tiens à m'excuser si le résumé, que je vais faire, vous semble maladroit. Il m'est un peu difficile d'en faire un qui me paraît correct sans spoiler. 

    Cinder, jeune cyborg de 17 ans, est une mécanicienne vivant sous l'autorité de sa belle-mère et ses deux demi-sœurs. Toutes les trois ne partagent pas une seule goutte de sang mais, cela n'empêche pas sa tutrice légale à la traiter comme une esclave. À cette époque androïdes, humains et cyborgs cohabitent en paix mais une maladie meurtrière fait rage dans le monde : la létumose. Malgré des recherches intenses, par les scientifiques terrestres, aucun antidote n'est trouvé. Seule une personne détient ce dernier, qui est-ce ? Levana, reine de la Lune. Celle-ci est détestée de tous et en particulier du nouvel empereur de la communauté orientale, Kaito. La lunaire est prête à déclarer la guerre s'il ne se marie pas avec elle. Quel choix va-t-il faire ? Que va-t-il advenir de Cinder et de la vie sur Terre ?

    Je vais essayer d'aborder chaque tome sans m'étendre réellement tout en expliquant mon avis dessus. 

    Dans le premier volume nous rencontrons Cinderune cyborg de 17 ans, qui ne souhaite qu'une chose : vivre libre comme toutes les jeunes filles de son âge. Vous avez pu le deviner, ce personnage est le principal de l'histoire globale et je l'ai apprécié même si ce n'est pas celle que je préfère. Notre héroïne, au début, est quelqu'un qui semble trop sensible pour vivre dans les conditions qu'elle connaît mais au fur et à mesure des pages on la voit grandir et réagir. Sincèrement, si elle avait continué à se laisser faire je crois que j'aurais pété un câble (petit jeu de mot). Nous rencontrons aussi l'empereur Kaito, qui est un jeune homme qui très réfléchi pour son âge (sûrement dû à son titre). Il pense avant tout aux autres avant lui et c'est ce qui fait de lui un personnage un peu naïf par moment et agaçant. 
    En ce qui concerne l'intrigue et son avancement, c'est un peu long à se mettre en place mais une fois que tout est là on n'a plus le temps de respirer. La fin nous donne envie d'enchaîner sur le tome suivant. 

    Dans le deuxième volume nous rencontrons Scarlet et Loup. Tous les deux font partis de mes personnages favoris. Ils sont très semblables même si au début ils en ont pas l'air, ils ont grandi en ne connaissant pas réellement leur famille et surtout, ils ont une volonté de vivre, de se battre pour ce qu'ils pensent être juste. Il peut s'avouer que parfois, leur relation va être mise à l'épreuve mais sincèrement leur amour est tellement touchant, bouleversant et sincère qu'on ne peut pas ne pas les aimer. 
    Le fil conducteur est à son apogée, ce tome est emplit d'action. On a vraiment pas le temps de s'ennuyer et on peut noter des changements dans les personnages principaux comme Cinder et Kaito. Ils se développent dans un bon sens, surtout pour notre cyborg.

    Dans le troisième volume, nous nous penchons sur Cress et Thorne (qui est déjà présent avant mais je voulais en parler ici) qui sont mes personnages favoris de cette saga. Notre belle est une génie (vous découvrirez pourquoi) avec une personnalité timide, franche et innocente. C'est un personnage qui m'a tellement touché par sa volonté de découvrir les choses, de vouloir voyager mais surtout son amour pur et touchant envers Thorne et c'est ce qui va réussir à le faire changer. Au contraire de Cress, notre héros est loin d'être innocent car il a plusieurs crimes à son actif. Pourtant, cela ne nous empêche pas de voir qu'à travers son caractère joueur, dragueur c'est quelqu'un de très bien. 
    Ce tome-ci est encore plus fort en émotions, en révélation bref ce n'est pas pour rien que je suis amoureuse de Cress. Je ne peux pas trop vous révéler des choses concernant l'intrigue sous risque d'en dire un peu trop.

    Dans le quatrième volume nous allons nous découvrir à Winter (belle-fille de Levana) et Jacin (garde de Levana) qui sont tous les deux lunaires donc. Nous allons voir la vie difficile que leur offre Levana même si cela n'en a pas l'air aux premiers abords. Winter est folle à force de ne pas utiliser son magnétisme et Jacin lui ne pense qu'à protéger sa belle au point de trahir. Je dois vous dire que cette relation comparée aux trois autres (Cinder/KaitoScarlet/LoupCress/Thorne) est moins intéressante. Certes, elle est tumultueuse mais pas au point d'ébranler mon coeur. Un point positif dans cette relecture, c'est que j'apprécie plus ces deux protagonistes qu'auparavant. 
    Il y a énormément de pages dans ce dernier tome. Ca lui porte un peu préjudice car on aurait pu éviter des longueurs même s'il est à la hauteur, je trouve que c'est le moins bon de la saga. 

    Malgré les défauts des Chroniques Lunaires, je ne peux que vous la conseiller. Les livres offrent un univers complet mais aussi des personnages tous mieux les uns que les autres, des romances et bien évidemment une intrigue qui reste palpitante du début à la fin.


    2 commentaires
  • Image associée

     

    Titre : Tunnel

    Année de diffusion : 2017

    Nombre d'épisode : 16 

    Diffusion sur : OCN

    Genres : Fantastique - Policier - Thriller

    Casting : 

    Choi Jin Hyuk dans le rôle de Park Kwang Ho.
    Yoon Hyun Min dans le rôle de Kim Sun Jae.
    Lee Yoo Young dans le rôle de Shin Jae Yi.
    Jo Hee Bong dans le rôle de Jeon Song Sik.
    Kang Gi Yeong dans le rôle de Song Min Ah.
    Kim Byong Cheol dans le rôle de Kwak Tae Hee.

     

    ღ Various Artist - Tears Path ღ

     

    Synopsis : 

    En 1986, Park Gwang Ho, détective et marié Sin Yeon Suk, essaie désespérément d'attraper un tueur en série. En traversant par un tunnel alors qu'il pourchassait ce dernier, Gwang Ho se voit transporté en l'an 2017. Il fait alors la rencontre de Kim Sun Jae, un détective quelque peu excentrique mais un excellent enquêteur, ainsi que celle de Sin Jae Yi, professeur de psychologie criminelle. Ensemble, ils vont s'entraider afin d'attraper le tueur qui a repris sa série de crimes ayant débuté il y a 30 ans.

     

    Ma note : 16,50/20

    Qui a dit que résoudre une enquête était impossible ?

    "I'm sorry. Now, I know why you're so obsessed about catching culprits. If you fail to catch a culprit, you know how miserable the victim's family will become. You know that better than anyone. It'll come to an end only if you catch the culprit."

     

    Mon avis : 

    En 1986, Park Kwang Ho est un lieutenant très respecté, il enquête toujours avec acharnement sur chaque affaire où on l'affecte. Alors qu'il course un suspect, il tombe sur le corps d'une jeune femme. Celle-ci s'avère la première victime d'une longue série. Par manque de preuveKwang Ho est dans l'impossibilité de résoudre l'affaire, mais un soir alors qu'il retourne au tunnel où l'une des victimes est morte, il croise le meurtrier. Tous les deux se battent, mais notre héros se retrouve presque mort au sol. À cause de cette rencontre dans le tunnel, il se voit transporter en 2016. Il va devoir se faire à l'évolution technologique mais aussi à celle de la police pour attraper le criminel qu'il n'a jamais pu arrêter et tout ça avec l'aide de ses nouveaux collègues. 
    Et vous que feriez-vous si vous étiez transportés 30 ans dans le futur ? 

    Tunnel a énormément fait parler de lui l'année dernière, tous les dramavores étaient unanimes pour dire qu'il était bon. Pourtant je n'ai jamais osé faire le pas pour le visionner. Après Ten Miles Of Peach Blossom, il m'a été impossible de trouver quelque chose d'intéressant à regarder car tout me paraissait fade. Pour remédier à mon mal, je savais qu'il me fallait quelque chose qui retienne mon attention, un drama avec des émotions fortes enfin qui ne me laisserais pas de marbre. 
    Heureusement, Tunnel a su répondre à ses attentes en m'immergeant dans des enquêtes intéressantes (bien qu'elles auraient pu être mieux travaillées mais j'en parlerais plus tard) tout en faisant palpiter mon cœur. L'intrigue principale est très stimulante, elle nous invite à toujours nous poser des questions sur l'identité de ce criminel, qui a vécu 30 ans sans se faire prendre. Qui pourrait faire des choses horribles ? Est-ce un inconnu ? Quelqu'un de notre entourage ? C'est vraiment des interrogations que l'on se pose lorsqu'on voit ce drama. Ce qui m'a donné envie d'enchaîner les épisodes, c'est donc ce côté policier qui a accaparé mon attention, je voulais savoir qui était les tueurs, leurs raisons et surtout découvrir leur profil grâce à l'intervention Shin Jae Yi. La psychologie criminelle est mise en avant dans Tunnel pour mon bonheur, j'en suis friande. 

    Le concept d'aller et retour dans le temps est la première chose qui m'a attiré mais ce point m'a légèrement déçue. Ce que je veux dire par là, c'est qu'au début il est bien exposé : on se demande pourquoi, comment enfin tout ce sur quoi on pourrait se questionner à ce moment-là. Au fil des épisodes, j'ai trouvé que c'était mis en arrière-plan au point que Kwang Ho pense moins à sa femme qui l'attend en 1986. En soit, ce n'est pas si important mais je suis restée sur ma faim. 

    Un autre bon point : les relations entre les personnages principaux ou secondaires. On peut voir l'amitié et la confiance s'installer à chaque épisode qui passe mais aussi la solidarité et l'envie de s'entraider.
    La relation Sun Jae et Kwang Ho est une des plus profondes du drama et j'ai aimé leurs moments car ils veulent tous les deux la même chose. On dirait un père et son fils.
    Jae Yi et Sun Jae tissent des liens suite à leur passé, qui se ressemblent ils commencent à s'apprécier grâce à cela.
    Les relations victimes/policiers sont aussi exploitées même si c'est très peu et j'ai aimé voir que les agents peuvent consoler des personnes qui connaissent une perte. 

    J'ai dit que je parlerais des enquêtes qui auraient pu être mieux développées. Certaines ne sont pas recherchées ou trop rapides à résoudre, on perd l'intérêt qu'on a au début. Je dois avouer qu'il m'est arrivé de m'ennuyer au cours de quelques enquêtes, car elles étaient un peu trop simples à deviner. 
    Autre point légèrement négatif, c'est l'OST que je n'ai pas apprécié. J'aime bien avoir des chansons avec des paroles mais dans Tunnel il n'y a que des instrumentales. Quand bien même cela ne me dérange pas, je ne suis pas fan de celles-ci. 

     

    Résultat de recherche d'images pour "tunnel drama gif"

     

    Personnages principaux : 

    Park Kwang Ho est un homme qui n'est pas du genre à abandonner une Résultat de recherche d'images pour "tunnel drama kwang ho"fois qu'il a commencé. Il prend à cœur toutes ses enquêtes et fait tout son possible pour en venir à bout même si cela signifie se mettre en danger. C'est un personnage qui peut s'avérer froid et imbu de lui-même au début mais c'est quelqu'un de très chaleureux, humble et qui porte de l'importance à ses proches mais aussi aux victimes. Choi Jin Hyuk est un acteur qui a toujours su me prouver son talent, ce drama n'échappe pas à la règle.

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "tunnel drama sungjae"

    Kim Sun Jae ressemble énormément à Park Kwang Ho, c'est peut être pour ça que leurs relations sont difficiles au début. Ils veulent tous les deux trouver les coupables des affaires, ils travaillent avec acharnement. Sun Jae veut résoudre les affaires, car il sait ce que ça fait de ne pas être libéré de ce poids, qu'est de trouver le responsable d'un meurtre. Aux premiers abords, il est très froid voire glacial mais pourtant c'est un homme au cœur tendre, qui ne souhaite que très peu de chose : prendre soin des personnes auxquelles il tient et résoudre le cas de sa mère. Yoon Hyun Min est un acteur qui va entrer dans mon TOP de mes acteurs préférés car plus je le vois plus je tombe sous son charme.

     

    Résultat de recherche d'images pour "tunnel drama jaeyi"Shin Jae Yi est une femme renfermée, qu'on pourrait croire inaccessible car elle ne dit jamais les choses lorsque cela la concerne. On va la voir s'épanouir aux côtés de nos deux autres héros qui vont se révéler être des présences importantes pour elle. C'est une demoiselle qui a connu énormément de peine lors de son enfance puisqu'elle n'a jamais connu son père et sa mère est morte jeune, elle n'en avait aucun souvenir avant de travailler sur l'enquête principale du drama. C'est une très bonne psychologue, j'ai adoré ses participations aux affaires. Je ne connais pas Lee Yoo Young mais elle m'a fait forte impression dans ce drama. 

     

    Personnages secondaires : 

    Tunnel - Drama coréen

    Jeon Song Sik est le maknae de l'équipe de Park Kwang Ho en 1986 mais le chef de ce dernier en 2016. C'est un homme qui lui voue un culte, il l'adore et fera tout pour lui venir en aide aux moments opportuns. C'est un personnage très touchant que j'ai aimé voir dans Tunnel. 

    Song Min Ah et Kwak Tae Hee sont tous les deux très importants eux aussi puisqu'ils font partis de l'équipe. Ils ont chacun une spécialité : Tae Hee c'est d'avoir un très bon odorat et Min Ah c'est d'être capable de très bien dessiner à partir des dires d'une personne (portrait robot). Ils apportent une touche d'humour lors des moments très sérieux et pour moi, c'est parfait. 


    Conclusion : 

    Je ne peux que vous conseiller Tunnel si vous êtes en rechercher d'un bon drama policier. Il sera vous tenir en haleine malgré quelques petits défauts. 

    Où le regarder ? 

    VOSTFR : Viki, MyAsieTV
    VOSTA : Dramanice, Kissasian, etc.


    3 commentaires