• Image associée

     

    Titre : Tunnel

    Année de diffusion : 2017

    Nombre d'épisode : 16 

    Diffusion sur : OCN

    Genres : Fantastique - Policier - Thriller

    Casting : 

    Choi Jin Hyuk dans le rôle de Park Kwang Ho.
    Yoon Hyun Min dans le rôle de Kim Sun Jae.
    Lee Yoo Young dans le rôle de Shin Jae Yi.
    Jo Hee Bong dans le rôle de Jeon Song Sik.
    Kang Gi Yeong dans le rôle de Song Min Ah.
    Kim Byong Cheol dans le rôle de Kwak Tae Hee.

     

    ღ Various Artist - Tears Path ღ

     

    Synopsis : 

    En 1986, Park Gwang Ho, détective et marié Sin Yeon Suk, essaie désespérément d'attraper un tueur en série. En traversant par un tunnel alors qu'il pourchassait ce dernier, Gwang Ho se voit transporté en l'an 2017. Il fait alors la rencontre de Kim Sun Jae, un détective quelque peu excentrique mais un excellent enquêteur, ainsi que celle de Sin Jae Yi, professeur de psychologie criminelle. Ensemble, ils vont s'entraider afin d'attraper le tueur qui a repris sa série de crimes ayant débuté il y a 30 ans.

     

    Ma note : 16,50/20

    Qui a dit que résoudre une enquête était impossible ?

    "I'm sorry. Now, I know why you're so obsessed about catching culprits. If you fail to catch a culprit, you know how miserable the victim's family will become. You know that better than anyone. It'll come to an end only if you catch the culprit."

     

    Mon avis : 

    En 1986, Park Kwang Ho est un lieutenant très respecté, il enquête toujours avec acharnement sur chaque affaire où on l'affecte. Alors qu'il course un suspect, il tombe sur le corps d'une jeune femme. Celle-ci s'avère la première victime d'une longue série. Par manque de preuveKwang Ho est dans l'impossibilité de résoudre l'affaire, mais un soir alors qu'il retourne au tunnel où l'une des victimes est morte, il croise le meurtrier. Tous les deux se battent, mais notre héros se retrouve presque mort au sol. À cause de cette rencontre dans le tunnel, il se voit transporter en 2016. Il va devoir se faire à l'évolution technologique mais aussi à celle de la police pour attraper le criminel qu'il n'a jamais pu arrêter et tout ça avec l'aide de ses nouveaux collègues. 
    Et vous que feriez-vous si vous étiez transportés 30 ans dans le futur ? 

    Tunnel a énormément fait parler de lui l'année dernière, tous les dramavores étaient unanimes pour dire qu'il était bon. Pourtant je n'ai jamais osé faire le pas pour le visionner. Après Ten Miles Of Peach Blossom, il m'a été impossible de trouver quelque chose d'intéressant à regarder car tout me paraissait fade. Pour remédier à mon mal, je savais qu'il me fallait quelque chose qui retienne mon attention, un drama avec des émotions fortes enfin qui ne me laisserais pas de marbre. 
    Heureusement, Tunnel a su répondre à ses attentes en m'immergeant dans des enquêtes intéressantes (bien qu'elles auraient pu être mieux travaillées mais j'en parlerais plus tard) tout en faisant palpiter mon cœur. L'intrigue principale est très stimulante, elle nous invite à toujours nous poser des questions sur l'identité de ce criminel, qui a vécu 30 ans sans se faire prendre. Qui pourrait faire des choses horribles ? Est-ce un inconnu ? Quelqu'un de notre entourage ? C'est vraiment des interrogations que l'on se pose lorsqu'on voit ce drama. Ce qui m'a donné envie d'enchaîner les épisodes, c'est donc ce côté policier qui a accaparé mon attention, je voulais savoir qui était les tueurs, leurs raisons et surtout découvrir leur profil grâce à l'intervention Shin Jae Yi. La psychologie criminelle est mise en avant dans Tunnel pour mon bonheur, j'en suis friande. 

    Le concept d'aller et retour dans le temps est la première chose qui m'a attiré mais ce point m'a légèrement déçue. Ce que je veux dire par là, c'est qu'au début il est bien exposé : on se demande pourquoi, comment enfin tout ce sur quoi on pourrait se questionner à ce moment-là. Au fil des épisodes, j'ai trouvé que c'était mis en arrière-plan au point que Kwang Ho pense moins à sa femme qui l'attend en 1986. En soit, ce n'est pas si important mais je suis restée sur ma faim. 

    Un autre bon point : les relations entre les personnages principaux ou secondaires. On peut voir l'amitié et la confiance s'installer à chaque épisode qui passe mais aussi la solidarité et l'envie de s'entraider.
    La relation Sun Jae et Kwang Ho est une des plus profondes du drama et j'ai aimé leurs moments car ils veulent tous les deux la même chose. On dirait un père et son fils.
    Jae Yi et Sun Jae tissent des liens suite à leur passé, qui se ressemblent ils commencent à s'apprécier grâce à cela.
    Les relations victimes/policiers sont aussi exploitées même si c'est très peu et j'ai aimé voir que les agents peuvent consoler des personnes qui connaissent une perte. 

    J'ai dit que je parlerais des enquêtes qui auraient pu être mieux développées. Certaines ne sont pas recherchées ou trop rapides à résoudre, on perd l'intérêt qu'on a au début. Je dois avouer qu'il m'est arrivé de m'ennuyer au cours de quelques enquêtes, car elles étaient un peu trop simples à deviner. 
    Autre point légèrement négatif, c'est l'OST que je n'ai pas apprécié. J'aime bien avoir des chansons avec des paroles mais dans Tunnel il n'y a que des instrumentales. Quand bien même cela ne me dérange pas, je ne suis pas fan de celles-ci. 

     

    Résultat de recherche d'images pour "tunnel drama gif"

     

    Personnages principaux : 

    Park Kwang Ho est un homme qui n'est pas du genre à abandonner une Résultat de recherche d'images pour "tunnel drama kwang ho"fois qu'il a commencé. Il prend à cœur toutes ses enquêtes et fait tout son possible pour en venir à bout même si cela signifie se mettre en danger. C'est un personnage qui peut s'avérer froid et imbu de lui-même au début mais c'est quelqu'un de très chaleureux, humble et qui porte de l'importance à ses proches mais aussi aux victimes. Choi Jin Hyuk est un acteur qui a toujours su me prouver son talent, ce drama n'échappe pas à la règle.

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "tunnel drama sungjae"

    Kim Sun Jae ressemble énormément à Park Kwang Ho, c'est peut être pour ça que leurs relations sont difficiles au début. Ils veulent tous les deux trouver les coupables des affaires, ils travaillent avec acharnement. Sun Jae veut résoudre les affaires, car il sait ce que ça fait de ne pas être libéré de ce poids, qu'est de trouver le responsable d'un meurtre. Aux premiers abords, il est très froid voire glacial mais pourtant c'est un homme au cœur tendre, qui ne souhaite que très peu de chose : prendre soin des personnes auxquelles il tient et résoudre le cas de sa mère. Yoon Hyun Min est un acteur qui va entrer dans mon TOP de mes acteurs préférés car plus je le vois plus je tombe sous son charme.

     

    Résultat de recherche d'images pour "tunnel drama jaeyi"Shin Jae Yi est une femme renfermée, qu'on pourrait croire inaccessible car elle ne dit jamais les choses lorsque cela la concerne. On va la voir s'épanouir aux côtés de nos deux autres héros qui vont se révéler être des présences importantes pour elle. C'est une demoiselle qui a connu énormément de peine lors de son enfance puisqu'elle n'a jamais connu son père et sa mère est morte jeune, elle n'en avait aucun souvenir avant de travailler sur l'enquête principale du drama. C'est une très bonne psychologue, j'ai adoré ses participations aux affaires. Je ne connais pas Lee Yoo Young mais elle m'a fait forte impression dans ce drama. 

     

    Personnages secondaires : 

    Tunnel - Drama coréen

    Jeon Song Sik est le maknae de l'équipe de Park Kwang Ho en 1986 mais le chef de ce dernier en 2016. C'est un homme qui lui voue un culte, il l'adore et fera tout pour lui venir en aide aux moments opportuns. C'est un personnage très touchant que j'ai aimé voir dans Tunnel. 

    Song Min Ah et Kwak Tae Hee sont tous les deux très importants eux aussi puisqu'ils font partis de l'équipe. Ils ont chacun une spécialité : Tae Hee c'est d'avoir un très bon odorat et Min Ah c'est d'être capable de très bien dessiner à partir des dires d'une personne (portrait robot). Ils apportent une touche d'humour lors des moments très sérieux et pour moi, c'est parfait. 


    Conclusion : 

    Je ne peux que vous conseiller Tunnel si vous êtes en rechercher d'un bon drama policier. Il sera vous tenir en haleine malgré quelques petits défauts. 

    Où le regarder ? 

    VOSTFR : Viki, MyAsieTV
    VOSTA : Dramanice, Kissasian, etc.


    3 commentaires
  • Bilan Mars 2018

     

    Ce mois-ci j'ai réussi à terminer deux dramas, je suis plutôt fière de moi je dois le dire car la plupart du temps je commence sans jamais finir.

    Terminé(s) : 

    Bilan Mars 2018

    Ten Miles Of Peach Blossom (58 épisodes) 
    Ce drama fut un véritable coup de coeur pour moi, je vous laisse aller voir ma chronique pour un avis plus complet.

    The Ancient Magus Bride (24 épisodes) 
    Les animés me sont précieux, je garde de nombreux souvenirs de mon enfance grâce à eux. Depuis que je connais les dramas, j'ai laissé de côté ces épisodes d'animation qui me plaisant tant avant. Pour me rattraper, j'ai visionné celui-ci qui fut une véritable surprise, j'ai tout apprécié de l'univers aux personnages. Je ne peux que vous le conseiller.

    Tunnel (16 épisodes)
    Quelques jours après la fin de TMOPB, il me fut impossible de regarder quoique ce soit jusqu'à ce que je tombe sur Tunnel. Ce drama faisait parlait de lui l'année dernière et je m'étais mise en tête de le regarder un de ces jours. Je l'ai dévoré en une semaine, il a su me redonner goût aux séries policières que j'avais délaissé depuis quelques temps déjà. L'intrigue est palpitante, les relations fortes et la psychologie criminelle plutôt bien développée (c'est ce qui m'a le plus intéressé). La chronique sera bientôt disponible.


    En cours : 

    Bilan Mars 2018

     Delicious Destiny (15/56) : 
    Ne me blâmez pas ok, je n'ai pas su me remettre dans le bain de ce drama après TMOPB mais je promets que je vais le finir cette année sinon je me frappe !!!

    Les interprètes (21/46)
    Bon je sais, je n'ai pas vraiment avancé dans celui-ci non plus mais au moins j'ai regardé quelques épisodes. J'aime toujours l'ambiance légère, c'est un drama qui se regarde facilement et qui détend comparé aux policiers, thrillers par exemple. 

    Signal (02/16)
    Je l'ai commencé après Tunnel, pourquoi ? J'avais envie de me retrouver dans une ambiance intrigante, palpitante et quoi de mieux qu'un drama policier pour ça ? Il a tellement eu de succès auprès des dramavores que je me suis laissée tentée et pour le moment j'adhère.

    Livre(s) lu(s) : 


    - Les voleurs d'âmes tome 3, 4 & 5 de Rachel Vincent.

    - Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine De Vigan.

    - Pillow Book 1 & 2 de Tang Qi Gong Zi.

    - Les chroniques lunaires tome 1, 2 & 3 de Marissa Meyer. (Coup de coeur)


    Soit un total de 9 livres.


    7 commentaires
  • Résultat de recherche d'images pour "ten miles of peach blossoms"

    Titre : Ten Miles Of Peach Blossom / Eternal Love

    Année de diffusion : 2017

    Nombre d'épisode : 58 épisodes de 45 minutes.

    Chaîne de diffusion : ZJTV

    Genres : Romance, Fantasy, Drame

    Casting : 

    Yang Mi dans le rôle de Bai Qian.
    Mark Chao dans le rôle de Mo Yuan, Ye Hua.
    Dilraba Dilmurat dans le rôle de Bai Feng Jiu.
    Gao Wei Guang dans le rôle de Dong Hua Dijun.
    Zhang Bin Bin dans le rôle de Li Jing.
    Zhu Xu Dan dans le rôle de Xuan Nu.
    Huang Meng Ying dans le rôle de Su Jin.
    Ken Chang dans le rôle de Zhe Yan.
    Alan Yu dans le rôle de Bai Zhen.
    Dai Si dans le rôle de Yan Zhi.

     

    ღ Zhang Bichen & Aska Yang - Bracing the Chill ღ 

     

    Synopsis : 

    Une histoire d’amour entre deux êtres peut-elle transcender le temps et les épreuves? Peut-elle renaître même quand son souvenir s’est évanoui? Dans un univers fantastique, la romance entre deux immortels est-elle éternelle? 

     

    Ma note : 8.75/10

    J'en veux encore, pitié.

    "Anything can be quickly forgotten. My aunt said the world is always changing. No matter who you are, you will eventually turn to dust. So why should you worry so much and make your life difficult ?"

     

    Mon avis :

     Comment puis-je rendre honneur à ce drama avec seulement des mots ? Mon but, avec cette chronique, est de vous donner plus qu'envie de partir à la conquête d'un univers splendide.
    Je tiens, tout d'abord, à remercier Fleya pour son aide apportée au cours de mon visionnage mais aussi après. Sans elle, je n'aurais jamais découvert Ten Miles Of Peach Blossom et ça, ça aurait été bien triste.

    Je vous mets ici le contexte historique écrit par ma bienfaitrice : 

    Le monde a été créé par un grand Dieu que l’on nomme Heavenly Father. Après sa création, il y a eu beaucoup de conflits entre les tribus célestes et démoniaques qui ont peuplé ce monde. Le créateur et son épouse n’ont eu qu’un enfant naturel, Mo Yuan. Toutes les autres créatures sont nées par des moyens plus magiques. Heavenly Father a adopté Zhe Yan, le Dieu-Phoenix comme fils adoptif. Peu avant de mourir, il a nommé Donghua, comme son successeur à la tête du royaume céleste. Ce dernier a façonné le monde tel qu’on le connaît aujourd’hui et a dû essuyer plusieurs conflits très sanglants. La plupart des anciens dieux et démons sont morts. Seuls lui, Zhe Yan, Yao Guan et Mo Yuan sont les seuls survivants.
    Suite à ces guerres, Zhe Yan a laissé tomber la politique et vit en ermite au royaume de Qing Qiu (chez les renards à neufs queues), où il a créé une forêt de pêchers en fleurs, dont il fait des vins très célèbres. Mo Yuan, lui, s’est réfugié dans les montagnes et a créé une académie militaire. Après plusieurs milliers d’années à régner, Donghua a laissé sa place au dieu de la tribu des dragons. Au moment où le récit commence, son pouvoir est sur le déclin, personne ne le respecte et des tribus des mondes souterrains commencent à se rebeller.
    Techniquement, la tribu des renards est la plus puissante. Son roi est l’un des rares High God en existence (le chef des dieux actuels est un « simple » dieu) et le royaume de Qing Qiu est très grand. Sauf que ce n’est pas du tout une tribu cupide ou qui cherche le conflit. Ils ont justement tendance à ne pas s‘en mêler. C’est pour ça que malgré leur puissance, on leur fout aussi la paix.

    Il est difficile d'écrire sur Eternal Love sans révéler des détails qui peuvent s'avouer importants. Quand on est immergé dans l'histoire depuis si longtemps, c'est compliqué de discerner ce qui peut spoiler ou non. 
    Cette série comporte un nouvel univers, pour moi en tout cas, j'ai été perdue à maintes reprises, mais Fleya était là et heureusement d'ailleurs. Une fois que je me suis bien imprégnée de tous les éléments que ce soit univers, personnages, paysages, il m'a été impossible de détourner mon regard de l'écran.
    Qui aurait pu se douter que j'allais devenir à ce point obsédée ? Qui aurait pu croire qu'un conseil se révélerait être un immense coup de coeur ? Ce n'est pas une plaisanterie, dès que j'avais du temps libre que ce soit au travail ou à la maison, je ne faisais qu'une seule et unique chose : dramater. 
    Je dormais Ten Miles Of Peach Blossom, je me réveillais Ten Miles Of Peach Blossom, je vivais Ten Miles Of Peach Blossom, je mangeais Ten Miles Of Peach Blossom et ça jusqu'à la fin des 58 épisodes. 

    Eternal Love est l'une des plus belles, des plus touchantes, des plus dramatiques histoires d'amour que j'ai pu voir à ce jour. Je suis passée par toutes les émotions imaginables : pleurs, rires, colère, compassion, haine, ahurissement, joie. Vous vous pensez insensible ? Testez ce drama, je vous jure que vous n'en sortirez pas indemne.
    Encore maintenant, j'ai du mal à me dire que tout est terminé et que je dois passer à autre chose. Dans ma tête, je suis encore à Qing Qiu avec Bai Qian.
    Bien évidemment, Ten Miles Of Peach Blossom n'est pas seulement une romance. C'est aussi des costumes, des coiffures (je suis amoureuse de celle de notre héroïne) et des paysages à couper le souffle. 

    Image associée

    C'est un drama qui offre une variété de plans et de personnages qui m'ont plus d'une fois ensorcelés. Depuis tout à l'heure, je n'arrête pas de répéter qu'il est génial. C'est le cas mais, car il y a toujours des mais, il y a des défauts qui font que ma note n'a pas atteint le 10.

    - Les effets spéciaux ne sont pas fous mais bon je n'en tiens pas vraiment rigueur même si j'avoue avoir critiqué quelques fois. 

    - Des longueurs qui entraînent des moments mous et sans intérêt. Je pourrais citer ici la vie au royaume des Démons, sincèrement cette partie de l'histoire ne m'a rien apportée à part des dialogues entre des personnages qui sont tout aussi ennuyeux. 

    - Un méchant pas trop là, je veux dire que nos protagonistes en parlent pas mal mais on ne le voit que pendant les 1/4 du drama. 

    - Une bataille absolument géniale entre Qing Cang et les Dieux dans les premiers épisodes pour terminer sur un truc bien plus fade.

    - Une des romances qui attire et agace plus d'uns.

    Afin de terminer cette partie sur une note positive, je tiens à évoquer l'OST qui est à se damner. Les chansons sont d'une beauté indescriptible que ce soit instrumentalement ou vocalement parlant. 


     

    Personnages principaux : 

     Yang Mi est une actrice que je découvre (comme presque tous ceux de   ce drama) et qui m'a laissé une très bonne impression. En incarnant   plusieurs personnages, elle m'a laissé entrevoir son talent qui mérite   d'être reconnu par la plupart d'entre nous. Son interprétation de Bai   Qian est ma préférée. C'est une femme fière, qui sait s'affirmer en cas   de besoin. Ce qui m'a le plus plu chez elle, c'est sa volonté de protéger   les gens auxquels elle tient au périple de sa propre vie. Bai Qian   n'hésite pas à voler au secours de ses proches. Le seul truc que j'ai du   mal à comprendre, c'est comme elle fait pour résister au lead masculin   car moi je ne pourrais pas. Je tire mon chapeau à   Yang Mi pour son jeu qui vaut clairement le détour. 

     

    Résultat de recherche d'images pour "ten miles of peach blossoms yehua"Mark Chao est, clairement, un partenaire de qualité qui est tout aussi versatile que notre belle. Il se montre très talentueux et polyvalent dans Ten Miles Of Peach Blossom, le voir sous différents angles m'a donné la possibilité de l'apprécier réellement pour son jeu d'acteur. Je ne peux pas réellement évoquer les personnages qu'il incarne avec brio mais sachez que je les aime d'amour. Le principal héros est le plus attirant, il a beau avoir l'air parfait et conforme aux règles célestes; c'est un homme qui rêve de liberté et d'amour. Il va souvent agir par pulsions, le mettant en danger de nombreuses fois tout ça pour une femme et c'est ce qui m'a fait fondre... Un bellâtre prêt à tout pour vous cela ne vous intéresserez pas vous ? Merci Mark Chao pour nous offrir un jeu presque parfait. 



    Personnages secondaires : 

    Résultat de recherche d'images pour "three lives three worlds ten miles of peach blossoms gao wei guang"
    Dong Hua Dijun ou l'homme sans expression faciale. C'est l'un des rares High Gods encore en vie, il est très puissant et surtout très   insensible. Cela se voit par l'indifférence avec laquelle il traite toutes   les personnes de son entourage mais même avec ces défauts je suis   tombée sous son charme. Il donne souvent l'impression d'être à portée   de main et pourtant si loin. Dijun a un trait de ressemblance avec Ye   Hua, c'est le genre d'homme à aimer qu'une seule fin tout au long de   sa vie. Je me souviens très bien avoir parlé de l'acteur dans mon bilan   de février/début mars en proclament très clairement que je n'étais   pas fan de Gao Vengo mais je dois avouer qu'à force de le voir j'ai   commencé à le trouver très talentueux. Il incarne très bien les rôles qu'on lui demande de jouer.

    Bai Feng Jiu est un personnage que j'ai apprécié malgré sa naïveté, son impulsivité et ses actes complètement irréfléchis. Elle voue un culte à Dijun ce qui rend son personnage parfois pitoyable et ô combien de fois j'ai voulu la secouer pour lui dire de laisser ce connard ? Cependant, dans un sens je la comprenais car il peut être très attirant dans sa façon d'être avec elle qui lui laisse supposer des choses. L'actrice est tout aussi talentueuse que ses partenaires, je ne vais pas tarder à la voir dans d'autre drama. 

     

    Résultat de recherche d'images pour "bai zhen and zhe yan"
    Zhe Yan fait parti des High Gods les plus anciens. Il est doté de pouvoirs puissants, il est très doué en médecine. C'est un protagoniste qui est toujours calme et réfléchi, j'ai réellement apprécié son caractère qui laisse entendre son savoir et sa volonté de venir en aide aux autres tout en restant en retrait. 

    Bai Zhen est le quatrième frère de Bai Qian, je dois avouer qu'il est une de mes faiblesses dans Ten Miles Of Peach Blossom car je suis tombée sous le charme de l'acteur. C'est un grand enfant, qui est tout le temps fourré avec Zhe Yan, il tout aussi calme et gentil que son amoureux car oui même si ce n'est que sous entendu il y a quelque chose entre nous deux héros.


    Résultat de recherche d'images pour "li jing xuan nu"

    Li Jing est très ennuyeux. C'est un homme qu va passer les 3/4 du drama à regretter le fait d'avoir trahi la femme qu'il aime réellement soit Bai Qian. Il se lamente tellement sur son sort, le roi des démons ne vit que pour une chose: que son peuple soit heureux. Je n'ai pas réellement apprécié le personnage mais l'acteur est indéniablement talentueux et très séduisant, je crois que je tombe encore amoureuse. 

    Xuan Nu est une femme détestable mais pas autant que Su Jin, elle m'a fait un peu rire par son désespoir et sa volonté de plaire alors qu'elle se fait tout le temps rejeter... La jalousie et le pouvoir sont les éléments qui conduisent sa vie ce qui est assez triste quand on y pense. Ce que je trouve marrant, c'est le fait qu'elle se trouve moche alors que l'actrice est très jolie. 


    Résultat de recherche d'images pour "ten miles of peach blossoms zhi yan"          Résultat de recherche d'images pour "ten miles of peach blossoms su jin"

    Yan Zhi est la plus douce des femmes de ce drama. Elle est pleine d'amour et de volonté, c'est une déesse née au royaume des démons. Elle ne pense qu'à vivre en paix avec l'amour de ses deux frères malheureusement, ils se détestent. Malgré ses erreurs c'est un de mes personnages favoris et je suis prête à voir l'actrice dans d'autres dramas.

    Su Jin ou la garce, je suis désolée d'être aussi vulgaire mais je crois que c'est l'un des personnages les plus horripilants que et détestables que j'ai pu voir cette année. La frapper ? J'y ai pensé oui. La faire tomber de la terrace Zhu Xian ? C'est mon souhait le plus cher. C'est une traîtresse qui ment et manipule comme elle respire. Bref, elle est aussi vénéneuse qu'un serpent. 

     

    Les romances : 

    Comment peut-on parler de Ten Miles Of Peach Blossom sans aborder un des thèmes principaux : l'amour ? Ce qui est bien ce qu'il n'y en a pas qu'une seule afin de ne pas écrire un pavé, je vais simplement dire mon avis sur deux romances.

    La première étant celle entre les personnages incarnés par Yang Mi et Mark Chao. Leur romance n'est pas qu'adorable, elle est magique, tragique, sensuelle (vive les moments un peu hot !!!) et grandiose. Ce duo est l'une des bases d'Eternal Love. J'ai tellement suivi leur histoire que j'ai souffert en même temps qu'eux et j'ai pu constater combien une femme peut être magnifique dans les yeux d'un homme.

    La deuxième est entre Feng Jiu et Dong Hua Dijun. Pour cette fois, je ne partage pas du tout l'avis de Fleya, car même si cette romance est moins présente que la première, elle a une place considérable dans le scénario. Ce que j'ai moins apprécié avec les deux héros, c'est le fait que notre beau est insensible, après tout, il est né d'un rocher, et que notre belle fait des actes stupides, mais surtout qu'elle n'avance pas énormément. J'ai, quand même, craqué. 

     

    Résultat de recherche d'images pour "ten miles of peach blossoms gif"

    En résumé Ten Miles Of Peach Blossom est un drama, qui malgré ses défauts, a réussi à me conquérir. Il laisse derrière lui un grand vide dans mon coeur. Qu'est-ce que vous attendez pour le regarder ?

     

    Où le trouver ? 

    VOSTFR : Taohua Fansub
    VOSTA : Kissasian




    14 commentaires
  • 6. Mamamoo - Starry Night

     

    Je deviens de plus en plus charmée par ce groupe féminin. Les MAMAMOO sont tellement talentueuses, cette chanson prouve combien elles ont des voix magnifiques puis elle me donne la pêche.

     

     

     


    5. G.E.M -  Light Year Away

    A chaque fois que je l'écoute, j'ai des frissons partout. La voix de chanteuse est juste splendide.
    Elle m'envoûte à chaque parole.

     

     

     

     

    4. Hua Mulan OST - Passion Mulan

    Je suis tombée dessus par hasard en regardant une fan vidéo sur un drama, je la trouve magnifique. La chanson insuffle tellement de sentiment. 

     

     

     

     

     

     

     3. Mike D.Angelo ft Mao Xiao Tong - Distant promise 

    Je crois que la première fois que j'ai entendu cette chanson,
    c'était Kris qui chantait. 

    J'ai une préférence pour cette version que je trouve
    adorable et touchante. Elle colle

    parfaitement au drama.

     

     

    2 - John Legend - Love Me Now 

    Ecoutez, vous comprendre pourquoi je l'écoute souvent. 

     

     

     

     

     

      1 - Aska Yang & Zhang Bichen - Chilly

    Je ne pouvais pas faire cet article sans aborder cette magnifique,  
    cette splendide, cette merveilleuse
    OST provenant d'un drama extraordinaire. Ten Miles Of Peach Blossom est un coup de coeur
    monumental et sa soundtrack est juste ce qui a de plus beau.

     


    1 commentaire
  •  Auteur : Delphine de Vigan

     Éditeur : Jean Claude Lattès 

     Parution : 2011

     Quatrième de couverture : 

    « La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire.
    La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l’ai souvent entendu dire dans mon enfance. Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du Verbe, et celui du silence.
    Le livre, peut-être, ne serait rien d’autre que ça, le récit de cette quête, contiendrait en lui-même sa propre genèse, ses errances narratives, ses tentatives inachevées. Mais il serait cet élan, de moi vers elle, hésitant et inabouti. »
    Dans cette enquête éblouissante au cœur de la mémoire familiale, où les souvenirs les plus lumineux côtoient les secrets les plus enfouis, ce sont toutes nos vies, nos failles et nos propres blessures que Delphine de Vigan déroule avec force.

     

    Ma note : 7.5/10

    Une lecture qui m'a fait réfléchir.

    "L'écriture ne peut rien. Tout au plus permet-elle de poser les questions et d'interroger la mémoire."

     

    Mon avis : 

    Lucie ? Tu lis ce genre de bouquin maintenant ? Sérieusement ? Eh bien oui, même si ce n'est pas dans mon habitude, j'aime bien changer de style de temps à autre. C'est sous le conseil d'une amie que je me suis procuré ce roman, afin de me plonger dans un univers aussi sombre que réaliste. Nous entrons dans une histoire qui pourrait être la nôtre. 
    Nous retrouvons donc Delphine qui découvre sa mère morte dans son appartement. Dans une quête de savoir, elle va tenter de rassembler des éléments, dans les souvenirs de sa famille, pour connaître les raisons qui ont poussé sa mère au suicide. Grâce à ces bribes de souvenirs, elle arrive à écrire les premières pages de son roman qui décrivent l'enfance de Lucile, 3e d'une fratrie de 6 enfants, perturbée par la mort de l'un ses petits frères au cours de l'été 1954. Ce n'est qu'un accident parmi tant d'autre, des malheurs bien pires attendent cette famille qui n'a rien demandé à personne. 

    Delphine de Vigan a su s'accaparer mon attention dès les prémices de son histoire avec sa plume magnifique. Je ne pourrais jamais le nier, cette auteure a l'art de manier les mots à la perfection au point de nous rendre accros à ce qu'elle nous raconte. Quand bien même ce n'est pas mon genre littéraire préféré, j'ai trouvé agréable de me plonger dans ce livre dont le récit est intriguant. Chaque page donnait l'envie de tourner la suivante pour découvrir les aventures de cette famille unique en son genre. 
    Rien ne s'oppose à la nuit est un roman bouleversant qui partage les difficultés de notre auteure à écrire sur sa mère, mais, aussi d'une femme qui ne sait pas comment coucher sur papier les émotions qu'elle souhaite transmettre. Delphine de Vigan nous présente la personne qui l'a mise au monde avec ses peurs, ses chagrins, ses erreurs et surtout sa volonté de devenir meilleure après avoir vécu le pire. Elle part à la recherche du passé de sa mère pour mieux la comprendre, la discerner sans pour autant la dévaloriser. 

    C'est un roman qui aborde tellement de sujets tels que la mort, la drogue, la déchéance, mais aussi l'inceste et c'est ce qui le rend poignant, et même émouvant. Je peux comprendre que notre auteure ait eu du mal à écrire ces lignes pour parler d'une femme qui s'est perdue plusieurs fois en chemin, sans pour autant perdre la volonté de se battre pour offrir une vie meilleure à ses filles. L'auteure arrive à trouver les raisons du suicide de sa mère, les comprendre et les accepter. C'est ce qu'il y a de plus beau.

     

     


    2 commentaires