• Titre : Miss Hammurabi

    Année de diffusion : 2018

    Nombre d'épisodes : 16 

    Diffusion sur : jTBC

    Genres : Drame - Juridique - Romance 

    Casting : 

    L dans le rôle de Im Ba Reun. 
    Go Ara dans le rôle de Park Cha Oh Reum. 
    Song Dong Il dans le rôle de Han Se Sang.
    Lee Elijah dans le rôle de Lee Do Yeon. 
    Ryo Deok Hwan dans le rôle de Jung Bo Wang.

     

    ღ U-mb5 ft Hodge - Someday, Somehow ღ

     

    Synopsis : 

    Park Cha Oh Reum est une juge qui débute tout juste dans le métier. Elle n'a que la vingtaine mais n'accepte aucune forme de préjugé. Celle-ci suit le principe de loi "Œil pour œil, dent pour dent" et ne suit pas aveuglement les différentes figures d'autorité. C'est en traitant plusieurs affaires qu'elle et ses confrères, incluant Im Ba Reun, grandiront en tant que personnes.

     

    Ma note : 15,5/20

    Que justice soit faite.

    "You can get a new family even when you’re grown up.When people go through a difficult time together, they become a family. And that’s a real family."

     

    Résultat de recherche d'images pour "miss hammurabi gif"             Résultat de recherche d'images pour "miss hammurabi gif"

     

    Mon avis : 

    Bonjouuuuuur tout le monde, je reviens aujourd'hui avec une chronique drama. Quoi ? Ça fait longtemps que je n'en ai pas fait ? Alalala, qu'est-ce qu'on va faire de moi ? Je vais vous faire une confession : lorsque je mets du temps à finir un drama, il m’arrive de ne pas pouvoir retranscrire correctement ce qui me traversait l’esprit lors de mon visionnage. Bon, c'est parti mon kiki. 

    Miss Hammurabi a été adapté d'un roman du même nom qui a été écrit par le juge Moon Yoo Seok, ce drama se base donc sur son expérience.
    Miss Hammurabi nous emmène dans l’univers de Park Cha Oh Reum, juge fraîchement diplômée, qui n’accepte aucune forme d’injustices. Cependant, elle va très vite comprendre que le fait d’être juge n’est pas du tout ce qu’elle croyait surtout lorsque sa route va croiser celle d’Im Ba Reum, qui lui est très terre-à-terre. Ces deux jeunes juges vont se retrouver aux côtés de Han Se Sang, leur juge président, pour conclure différentes affaires.

    Il faut savoir que je l'ai commencé sans m'attendre à grand chose, ce qui est une bonne chose en soit car j'ai été agréablement surprise. Ce drama est très réaliste, ce qui est un très bon point puisque quand on est un téléspectateur, on aime bien pouvoir se mettre à la place des personnages, ce qui est le cas ici. 
    Miss Hammurabi aborde énormément de sujets :

    - Affaires familiales

    - Erreurs médicales

    - Viols

    - Harcèlements sexuels

    - Abus de pouvoir

    - Meurtres

    - Maltraitance conjugale

     

    Il est vrai que d'autres dramas traitent de sujets plus difficiles et complexes, mais ceux de Miss Hammurabi suffisent pour nous émouvoir puisque comme je l'ai dit quelques lignes plus haut : on peut se mettre à la place de certaines victimes. Un autre point positif que j'attribue, à cette série, est le fait que les affaires sont de plus en plus graves et touchantes. D'ailleurs, certaines ont réussi à m'arracher quelques larmes surtout la dernière qui parle de la maltraitance conjugale, mais aussi celle de l'erreur médicale et du harcèlement sexuel. 

    Dans ce drama on a deux personnages qui s'opposent tout comme ils se complètent. On a :
    Park Cha Oh Reum qui pense que toutes les injustices peuvent être résolues par la loi tandis qu'Im Ba Reum est tout le contraire. En effet, il comprend que la justice ne gagne pas forcément face à l'argent et l'influence. Heureusement, grâce au contact de l'un et de l'autre, ils vont changer puisque notre belle va vite assimiler qu'elle ne peut pas, tout le temps, rendre justice. Ba Reum, quant à lui, va croire un peu plus en la loi. 

    Cependant, il ne faut pas penser que le drama n'a pas de défauts. En plus de son passé légèrement compliqué, le destin semble vouloir s'acharner sur notre belle surtout quand elle fait des choses qui touchent ses collègues. Ce qui a eu tendance à faire pleurer Oh Reum et donc à m'énerver. Maintenant que j'y pense, je n'ai pas trouvé que sa relation avec son ami d'enfance Yong Joon était importante, je me suis ennuyée pendant leurs passages. Pour moi, Yong Joon n'était pas très utile sauf pour avancer dans l'intrigue. 

    Un autre point qui m'a choqué est le fait que l'opinion publique est plus dangereuse que la loi elle-même. 

    Miss Hammurabi met en avant la solidarité entre les personnages, il y a des liens forts entre nos héros et leurs collègues et on peut le voir lors de pétitions et d'affaires. Enfin, il y a certains qui sont assez hypocrites, mais il y a ce genre de personnes partout. Ce qui m'a plu aussi, c'est que quelques victimes/témoins sont présents même après leur procès, ça nous permet de voir qu'ils ont été touchés par ceux qui se sont occupés de leurs affaires. 

    La romance n'est pas énormément présente, ce qui la rend encore plus belle pour moi. J'ai shippé les deux ensembles. 
    L'OST est à la hauteur des moments qu'elle souligne, ça nous aide à nous mettre dans l'ambiance.

     


    Park Cha Oh Reum m'a touché tout comme elle m'a saoulé. C'est son passé qui a fait ce qu'elle est maintenant. Elle souhaite venir en aide, aux plus faibles, mais bien évidemment elle va comprendre qu'on n'a pas toujours ce que l'on veut. Go Ara était bien dans son rôle, elle a bien joué ce qui l'a remonte dans mon estime (hwarang a été un coup dur). 

    Im Ba Reun est tout le contraire de notre héroïne. Cela ne veut pas dire qu'il n'a pas eu la vie difficile, mais qu'il est moins optimiste et chaleureux quand on parle de justice. Son côté combatif va s'éveiller au contact d'Oh Cha Reum. L joue parfaitement son rôle, je n'ai jamais réellement apprécié ses performances, mais je dois avouer qu'ici il m'a bouché un coin même si j'ai eu envie de taper son personnage à plusieurs reprises.

    Han Se Sang est un personnage que j'ai vraiment adoré, je pense que c'est dû à l'acteur Song Dong Il que je trouve hilarant et très bon. Il est juste, droit et cherche à ce que ces juges associés s'endurcissent et deviennent meilleurs. 

    Tous les personnages que l'on peut apercevoir assez souvent sont très bien interprétés. J'avoue avoir un petit faible pour Bo Wang (sa relation avec Do Yeon est trop chou eriofneor). 

     

      
    Pour conclure je conseille Miss Hammurabi pour son réalisme, mais aussi ses histoires touchantes. Les amateurs de policiers, vous allez l'aimer je vous le promets.

     

    Et vous qu'en pensez-vous ?


    8 commentaires
  • Résultat de recherche d'images pour "pretty noona who buys me food" 

      Titre : Something In The Rain

      Année de diffusion : 2018

      Nombre d'épisodes : 16

      Diffusion sur : jTBC

      Genre : Romance 

      Casting : 

      Son Ye Jin dans le rôle de Yoon Jin Ah.

      Jung Hae In dans le rôle de Seo Joon Hui. 

      Jang So Yeon dans le rôle de Seo Kyung Seon.

      Wi Ha Joon dans le rôle de Yoon Seung Ho.

     

     

     

    ღ  Jake Wesley Rogers - I'll Stand By You ღ

     

    Synopsis : 

    Yoon Jin Ah est, du haut de ses 35 ans, superviseuse dans une compagnie de café. Malgré sa nature facile à vivre et décontractée, au fond d'elle, elle ne peut pas s'empêcher de se sentir vide en partie dû au fait qu'elle n'ait pas réel but dans sa vie monotone caractérisée par des supérieurs trop envahissants et le fait qu'elle est depuis peu retournée au statut de célibataire alors que sa mère l'harcèle pour qu'elle se marie vite à une bonne famille.
    Seo Joon Hui est le petit frère de Seo Kyung Seon, la meilleure amie de Jin Ah. Il était parti travailler aux États-Unis en tant que concepteur de personnages dans une entreprise de jeux vidéo mais il a décidé de revenir en Corée du Sud.
    Alors qu'il avait toujours donné l'impression à Jin Ah d'être un homme immature, il étonnera la jeune femme à son retour en apparaissant comme un homme très différent de ce qu'il était.

     

    Ma note : 10/20

    Un escargot est passé devant mes yeux.

    "They say the right one come along unexpectedly."

     

    Résultat de recherche d'images pour "something in the rain gif" Résultat de recherche d'images pour "something in the rain gif"

     

     



    Je vous avoue que je suis assez nerveuse à l'idée d'écrire cette chronique. Vous savez que j'ai toujours peur de ne pas être à la hauteur de mes lecteurs, mais après tout on est ici pour partager. Je ne sais pas si la chronique va être longue alors je vais sortir l'argument, qu'on a tous entendu au moins une fois de la bouche d'un de nos professeurs : "Ce n'est pas la quantité mais la qualité qui compte."

    Something In the Rain parle de Yoon Jin Ah, une femme de 35 ans qui n'a pas une vie des plus simples. En effet elle n'est pas mariée, se fait tromper par son petit-ami actuel et son travail lui pose quelques soucis (surtout ses supérieurs). Son quotidien semble morne, heureusement il y a Kyung Seon sa meilleure amie qui l'aide au quotidien. Un jour, le petit frère de cette dernière revient après avoir passé quelques années à travailler en Amérique. Désormais, Joon Hui est devenu un homme qui attire notre belle héroïne. Comment vont-ils surmonter les épreuves ? Comment vont-ils vivre ensemble ? 

    Vous avez pu vous en douter, avec la note que j'ai attribué, que ce drama est une énorme déception. J'en attendais sûrement trop, en même temps il a tellement fait parler de lui et j'ai lu que des chroniques positives. 
    Pourtant, le premier épisode m'a prévenu : "Coucou, tu vas passer les seize heures les plus longues de ta vie". Sur le coup, je me suis parlée à moi-même (ça nous arrive à tous, je le sais ne mentez pas !!!) et je lui ai laissé une chance. Hm Hm Hm -Tousse- alors comment dire que ça n'avance pas, l'histoire traîne. Bon j'avoue que je suis mauvaise langue puisqu'il y a des événements perturbateurs qui sont là pour faire évoluer la romance de nos héros, comme l'ex de Jin Ah, la révélation de leur relation à leurs proches, etc. 

    Something In The Rain n'est pas mauvais, loin de là, il tente de nous faire prendre conscience des mœurs de la société coréenne avec les supérieurs qui sont à la limite de l'harcèlement sexuel, une mère qui est toujours sur le dos de sa fille pour qu'elle se marie, la différence d'âge... Bref, je pourrais en citer une panoplie. Toutefois, le scénario n'a pas réussi à maintenir mon attention jusqu'au bout malgré la présence de deux acteurs qui me charme complètement (bonjour Hae In et Ha Joon). On a dans un premier temps leur mise en couple, puis les difficultés qu'ils traversent qui entraînent de grosses conséquences. -Chuchote- puis le fait que son ex la harcèle a été un élément que je peux qualifier de too much, même si je pense que ça arrive à de nombreuses femmes, dans le monde, de tomber sur ce genre d'homme. 

    Même l'OST ne m'a pas réellement plu. La chanson de Carla Bruni est sympa au début, mais au bout d'un moment je n'en pouvais tout simplement plus.

    Je pense que le point fort de cette série, reste la romance. Il y a une réelle alchimie entre Ye Jin et Hae In, j'ai apprécié leurs moments ensembles même si c'est trop mielleux (à des moments). Personnellement, j'aurais bien voulu les observer un peu plus longtemps (on dirait une perverse qui parle, je me choque.)

    Image associée(Je peux être à la place de Ye Jin, s'il vous plaît ?)

    Yoon Jin Ah est une héroïne que j'ai trouvé fade. Certes, avec la présence de notre beau, elle devient plus vivante et prend confiance en elle. Ce n'est pas assez pour moi puis elle a eu le don de me faire sortir de mes gonds avec ses décisions que je n'ai pas réellement compris. La performance de Son Ye Jin ne m'a pas attiré, mais je me demande si je ne vais pas essayer une autre série avec elle.

    Pourrait-on m'emballer Jung Hae In dans du papier cadeau et me l'envoyer par la poste ? Cet acteur me fait tellement fondre, je le trouve talentueux et adorable. Comment ne peut-on pas craquer devant sa bouille, Joon Hui est amour. Sa personnalité pourrait être proche de la perfection : il est doux, attentionné, taquin, capable de protéger sa copine. Je vous entends derrière vos écrans "Lucie arrête de baver deux secondes s'il te plaît". Il a des défauts ne vous inquiétiez pas : il s'emporte assez facilement et est parfois trop affectueux, un peu trop sur le dos de Jin Ah. Je me contredis ? Moi ? Jamais. 

    La mère de l'héroïne, on en parle deux minutes ? Elle doit faire partie de mon TOP personnage que j'ai envie de frapper dès que je la vois. Elle tape tellement sur le système à être sur le dos de ses enfants et son mari sans jamais une once de répit. Le but de sa vie : marier Jin Ah. Elle peut la laisser vivre ? Sa fille a 35 ans cette décision lui revient, je crois. C'est une protagoniste que j'ai trouvé égoïste et hypocrite puisqu'elle ose dire qu'elle considère Kyung Sun et Joon Hui comme ses enfants, mais elle les critique dès qu'ils ne sont pas là (enfin surtout leur famille). Bref, il y a des tartes qui se perdent ici. 

    On ne voit pas tant que ça Kyung Sun et Seung Ho pourtant qu'est-ce qu'ils sont essentiels. Ils m'ont donné la force de continuer (surtout Ha Joon je me confesse). Au début, ils étaient contre la relation de nos personnages principaux malgré cela, ils leur ont apporté du soutien et leur approbation avec le temps.

     

    Pour conclure, Something In The Rain est un drama mature ça, je ne peux pas le contester pourtant il est bien trop long pour ce qu'il veut nous raconter. Vous avez compris je ne vous force pas du tout à le regarder, je laisse le choix, n'est-ce pas formidable ?? 

     

    Et vous, qu'en pensez-vous ? 

     

     


    2 commentaires
  • Résultat de recherche d'images pour "pasta drama"

    Titre : Pasta

    Année de diffusion : 2010

    Nombre d'épisodes : 20

    Diffusion sur : MBC

    Genres : Romance - Cuisine

    Casting : 

    Lee Sun Kyun dans le rôle de Choi Hyun Wook.
    Gong Hyo Jin dans le rôle de Seo You Kyung. 
    Honey Lee dans le rôle de Oh Se Young. 
    Alex dans le rôle de Kim San.

     

    ღ Every Single Day - Lucky Day ღ

     

    Synopsis : 

    Pasta raconte l'histoire d'une jeune femme qui aspire à devenir un chef d'élite au Restaurant Le Sfera. 
    Seo You Kyung a commencé à travailler comme troisième assistante au Restaurant Le Sfera dont elle veut devenir le chef. 
    Choi Hyun Wook est le chef étoilé de ce restaurant. Il a étudié l'art culinaire en Italie et a débuté comme assistant de chef dans un hôtel en Sicile. Il est petit à petit devenu le chef de cuisine italienne le plus reconnu en Corée. 
    Mais Yu Gyeong arrivera-t-elle à réaliser son rêve alors qu'elle cause beaucoup de problèmes en cuisine ? Pourra-t-elle résister aux colères du chef Choi ?

     

     

     Ma note : 19/20

    J'en veux encore plus.

    "- Pourquoi tu joues avec mes sentiments ? Je ne suis pas un plat à cuisiner. Je suis le poisson sur ta planche à découper?
    - Je ne joue pas avec toi.
    - Tu n'as peur de rien parce tu tiens le couteau, mais tu pourrais te couper avec une arête ou t'étouffer et mourir en mangeant. Tu ne dois pas savoir que le poisson sur ta planche n'a rien à perdre. Il cache des restes pointus dans sa chair.
    - Et ?
    - Moi aussi, j'ai des os pointus. Tout le monde en a.
    - Et alors ?
    - Alors, fais attention.
    - Tu n'es pas fraîche. Ça fait trop longtemps qu'on t'a attrapée, et tu n'as plus beaucoup de temps avec l'expiration. Tu es aussi difficile à maîtriser et tu nécessites trop de temps de préparation. Et au final, il ne reste plus grand chose à manger. Même avec la garniture tu n'es pas très jolie. Tu n'es pas un ingrédient intéressant. Alors je ne te mettrai jamais sur ma planche à découper. Je ne joue pas avec toi, ok ? Alors quitte ma planche à découper.
    - Ce que tu dis....Je suis déjà dessus. Si tu me dis de partir, alors il ne me reste que la poubelle. Tu me dis de me débarrasser de mes sentiments ?"

     

    Résultat de recherche d'images pour "pasta drama gif" Résultat de recherche d'images pour "pasta drama gif"


    Lucie, dis-nous pourquoi tu l'as commencé
    ?
     
    Gong Hyo Jin et Lee Sun Kyun. C'est simple comme raison, n'est-ce pas ? Je ne suis pas difficile à combler, j'avoue tout. Plus sérieusement j'avais envie de me faire un petit marathon avec les dramas les "plus récents" de notre belle qui, désormais, fait partie de mes actrices favorites. Ce n'est pas tout, ça fait un moment que je n'ai pas vu un drama portant réellement sur la nourriture. Grâce à Pasta, j'ai été repue pendant 20 épisodes.

    Mais de quoi ça parle ?
    You Kyung est une jeune femme qui est commise de cuisine à La Sfera depuis plus de 3 ans. Cette dernière a pour rêve de devenir une grande cuisinière. Cependant son quotidien, et celui de ses collègues sont bousculés une fois que Choi Hyun Wook, un chef renommé, arrive au restaurant.

    Comme vous avez pu le remarquer avec ma note, ce fut un énorme coup de coeur. Je ne sais même pas si je pourrais expliquer correctement ce qui m'a rendu accro, mais je vais tenter de le faire tout de même. Pasta est comme un met qui fond doucement en bouche, c'est tellement précieux qu'il faut savoir le savourer pour en apprécier réellement la saveur.
    Bon, c'est sans surprise que je vous annonce que le thème principal est la cuisine, celle qui est mise en avant est l'italienne. Vu le titre je pense que tout le monde peut s'en douter. Sincèrement, on apprend tellement de chose sur les aliments, leur préparation, leur présentation tout au long des épisodes. On peut dire que c'est une farandole de plats qui se déroule devant nous. Ce qui est le plus impressionnant, c'est cette sensation qui nous prend au dépourvu celle d'être dans ces cuisines avec eux et de vivre tous leurs états d'âme. Je crois que c'est ce qui m'a permis d'éprouver ce sentiment de satisfaction lors de mon visionnage.

    Je ne dirais pas que c'est le seul bon point, la romance a aussi son importance dans les battements de mon palpitant. Elle n'est pas précipitée et est tout le contraire du cucul praline que l'on peut croiser dans ce genre de romcom. On a le droit à un couple principal qui sait se montrer tendre aux moments opportuns et plus professionnelles à d'autres. Oui, une relation amoureuse au travail n'est pas facile à entretenir et peut être sujette aux critiques notamment quand celui qui est en couple a licencié une femme pour ces raisons lors des premiers épisodes. Pour moi, c'est une des meilleures alchimies de Gong Hyo Jin. Les deux personnes vont tellement bien ensemble que j'en suis encore toute retournée.

    Les personnages sont très attachants même si au début on ne veut faire qu'une seule chose : frapper Hyun Wook. Sérieusement c'est un enfoiré de première, mais heureusement on peut voir que c'est un homme qui sait se montrer doux envers celle qu'il aime. Ce n'est pas tout, c'est aussi quelqu'un qui donne tout ce qu'il peut pour aider ses collègues et donner envie de s'améliorer.
    Seo You Kyung quant à elle, est un peu trop gentille. Cela nous donne envie de la secouer pourtant ce qui m'a charmé chez elle c'est sa persévérance, même si ça peut paraître déplacé à certains moments, car elle montre qu'on peut parvenir à ses rêves en travaillant dur.

    L'amitié entre les protagonistes est abordée correctement et vraiment bien montrée, leurs liens affectifs sont puissants et intenses. Ils se battent et travaillent comme s'ils étaient une famille. Certes, on peut voir un affrontement entre les nouveaux qui viennent d'Italie et les anciens cuisiniers mais au final ils comprennent qu'ils veulent la même et unique chose : que tout aille mieux à La Sfera.
    Même celle de You Kyung et Se Yeong n'est pas dérangeant voire même appréciable.

    Résultat de recherche d'images pour "pasta drama gif"


    Je ne trouve pas de gros points négatifs, seulement des petits tels que les passages assez rébarbatifs. Il y aussi le fait que tout le monde semble être contre notre belle à un moment donné même Hyun Wook, ce qui nous pousse à vouloir taper tout le monde ou peut-être est-ce seulement moi ?

    Même le fait que Se Yeong s'accroche un petit peu n'est pas réellement dérangeant puisqu'elle ne cherche en aucun cas à nuire au couple principal. C'est sûrement cela qui ne m'a pas réellement plu, je ne dis pas que je voulais une anti-héroïne chiante, mais San et elle sont là pour faire de la figuration. Ils apportent quelques trucs à la série sans plus je dirais.

    L'OST est plutôt sympathique mais on va dire que ce n'est pas elle qui a fait puiser mon coeur. Aller écouter tout de même.

     

     

     

     

     

     

    Pour conclure, c'est un drama que je conseille absolument. Ce fut un bonheur incroyable de suivre les aventure de Hyun Wook et de You Kyung/ Vous allez baver tous les bons plats que l'on voit et puis vous allez rire, je vous le promets.


    12 commentaires
  • Résultat de recherche d'images pour "coffee prince"


    Titre : The 1st Shop Of Coffee Prince / Coffee Prince

    Année de diffusion : 2007

    Nombre d'épisodes : 17

    Diffusion sur : MBC

    Genres : Comédie - Romance

    Casting : 

    Gong Yoo dans le rôle de Choi Han Gyul.
    Yoon Eun Hye dans le rôle de Go Eun Chan.
    Lee Sun Kyun dans le rôle de Choi Han Sung.
    Chae Jung Ah dans le rôle de Han Yoo Joo.

     

    ღ The Melody - Lalala It's Love ღ

     

    Synopsis : 

    Go Eun Chan est une jeune fille qui n'a pas une vie facile. Elle enchaîne les petits boulots afin de subvenir aux besoins de sa famille et a pour ainsi dire totalement abandonné sa féminité. 
    Un jour, elle rencontre Choi Han Gyul, le jeune héritier d'une grande société de café. La grand-mère de ce dernier lui demande de se trouver une compagne fixe et lui organise pour cela des rendez-vous arrangés. Lorsqu'il rencontre Eun Chan pour la première fois, il la prend aussitôt à tort pour un garçon et lui propose de devenir son "petit ami", afin de gâcher les rendez-vous en faisant croire qu'il est attiré par les hommes. 
    Eun Chan qui a terriblement besoin d'argent accepte sa demande. Pour le punir, sa grand-mère décide de lui donner à charge un café miteux prêt à tomber en ruine, Han Gyul accepte et transforme le "café des princes" en "Coffee Prince". Eun Chan profite alors du fait que celui-ci la prend pour un garçon pour le supplier de lui donner un travail au sein du café. 
    Cependant des sentiments différents commencent à naître entre Eun Chan et Han Gyul. Mais comment celui-ci fera-t-il face à son "homosexualité" ?

     

    Ma note : 14/20

    Un drama culte mais énervant.

    " I've never once looked down on you.Delivering milk and food, peeling chestnuts, sewing doll eyes...When I said all those, it wasn't an insult.It was because I really think the way you live is impressive.Even if I die and live again, I don't think I could ever live that."

     

    Résultat de recherche d'images pour "coffee prince gif" Résultat de recherche d'images pour "coffee prince gif"

     

    Mon avis : 

    Lucie, pourquoi as-tu regardé Coffee Prince ? 

    Qui ne connaît pas ce drama ? Personne, il est tellement culte que je me devais de le visionner sous risque de me recevoir des menaces. Je plaisante, il était dans ma liste à voir depuis longtemps et vu que j'étais chez une de mes meilleures amies, pendant une semaine, on l'a commencé et fini ensemble. Eh oui, on ne fait rien à moitié nous !! J'ai longuement réfléchi sur le fait de faire une chronique (comme à chaque fois j'ai envie de dire), mais ces derniers temps je suis plutôt motivée à écrire. Cela me permet de me changer les idées.

    Quelle histoire raconte ce drama ?

    Go Eun Chan est une jeune fille à qui la vie ne fait pas de cadeau. Chaque jour est un combat pour ramener de l'argent chez elle afin de subvenir aux besoins de sa petite sœur et sa mère. Un jour elle va tomber sur Choi Han Gyul, qui pour échapper aux rendez-vous arrangés par sa grand-mère, va lui proposer de devenir son amant en la prenant pour un garçon. Notre belle accepte en y voyant une chance de se faire un peu d'argent pourtant elle n'a pas fini de voir notre beau puisque ce dernier va se faire punir par sa grand-mère avec un café qu'il doit rénover puis faire tripler ses ventes. C'est ainsi que naît le "Coffee Prince" où Eun Chan arrive à se faire embaucher. 

    Je sais que vous n'avez qu'à lire le résumé que j'ai mis plus haut pour comprendre l'histoire, mais on ne perd pas les bonnes vieilles habitudes. Trêve de plaisanterie, je commence ce qui vous intéresse réellement : mon avis. 

    Coffee Prince est un drama à la trame plutôt simpliste, ce n'est pas très compliqué de comprendre ce qu'il va se passer. Je ne me rappelle pas le nombre de fois où j'ai dit à ma meilleure amie : "Il va faire ça." ; "Je suis sûre qu'il va se passer ça." et que je me suis rarement trompée. Je crois que mes huit années dans l'aventure dramaland commence à se faire ressentir. Ce que je veux dire par là c'est que quand on regarde beaucoup de séries asiatiques, il est difficile de tomber sur quelque chose d'original. 
    Quand bien même c'est assez prévisible, l'histoire reste très attirante et aborde des thèmes qui me semblent encore d'actualité comme la sexualité, l'homosexualité, le genre et les classes sociales. Bon le dernier point est vu dans énormément de drama, ce qui n'est très novateur. Pourtant, je pense vraiment que les trois premiers sujets sont très bien présentés puisqu'on voit nos héros se poser continuellement des questions que ce soit Eun Chan ou Han Gyul. D'ailleurs, il y a un passage qui m'a réellement marqué c'est lorsque SPOILER notre belle pleure en annonçant à Han Sung qu'elle ne sait plus si elle est une fille ou un garçon. FIN SPOILER Il y a une quête d'identité pour nos deux héros puisque le patron du Coffee Prince va se questionner sur son attirance envers ce qui ressemble à un homme. Bref, vous l'avez compris j'ai plutôt bien aimé la tournure du scénario sur ces aspects. 

    Les autres point positifs sont : 

    - L'amitié qui se forme entre tous les employés du café. Chaque épisode qui passe dévoile des personnes qui ont trouvé une deuxième famille au sein de cette équipe. Tous ces liens qui se tissent m'ont souvent donné le sourire aux lèvres. Je vous avoue avoir eu un coup de foudre pour Sun Ki, il est mystérieux et sexy ouaaaaah.

    - La relation entre Han Gyul et Eun Chan qui est terriblement cute. Cette alchimie est puissante, elle vous pousse à dévorer tous les épisodes sans que vous vous en rendiez vraiment compte. Une seule question peut occuper votre esprit : que va-t-il advenir d'eux ? 
    En fait, ce qui donne du tonus à leur romance c'est qu'ils tissent des liens très forts dès le début et pour moi c'est ce qui leur permet de résister à un peu tout. Bon, le seul bémol que j'ai trouvé ce sont leurs disputes/embrouilles : elles sont tellement longues que je voulais me tirer les cheveux vers la fin surtout quand Han Gyul apprend qu'Eun Chan est une fille. Je comprends, dans un sens, pourquoi il lui en veut mais il ne pourrait pas se réjouir ???? 

    - Les liens familiaux ont une importance sans précédent, punaise je n'ai jamais vu des familles aussi soudées. Dans les deux cas, nous avons des personnes aimantes, sincère qui feraient tout pour protéger nos héros. C'est émouvant de voir qu'ils sont tous fusionnels. 

    Je ne sais pas encore comment qualifier l'OST, d'un côté je l'ai apprécié et de l'autre pas du tout.... Que dire...

    Résultat de recherche d'images pour "coffee prince gif"

    Maintenant, les petits défauts qui m'ont empêché d'avoir un coup de cœur alors que c'était bien parti : 

    - Eun Sae, cette peste est détestable à souhait. Comment peut-elle être si différente de sa sœur, je me le demande bien. Tout ce qu'elle sait faire c'est manipuler notre pauvre Min Yeop qui est tellement adorable. Coffee Prince ne dévoile que son côté manipulatrice bien qu'à la fin on peut commencer à la trouver mignonne. Il y a des baffes qui se perdent dans ce drama.

    - Han Sung & Yoo Joo : je n'ai jamais porté si peu d'intérêt à un couple. Pour moi, il n'y a rien d'intéressant à propos d'eux à part voir quand ils vont avoir une relation calme.

    - Yoo Joo : les claques se perdent pour elle aussi. C'est une égoïste qui fait des choses mais qui n'aime pas qu'on lui fasse, elle pense que tout lui est dû. C'est une Eun Sae un peu plus réfléchie et vieille.

    - Le retournement de veste de la grand-mère : elle adorait Eun Chan en garçon pourtant une fois qu'elle découvre que c'est une fille c'est le contraire. Elle l'insulte de traînée comme si elle n'en voulait qu'à l'argent d'Han Gyul alors que pas du tout. 


    Résultat de recherche d'images pour "coffee prince gif"  Résultat de recherche d'images pour "coffee prince gif"


    Go Eun Chan est un personnage que j'admire. Elle a un emploi du temps de ministre et à côté je suis une feignasse. C'est une jeune femme qui est fidèle dès qu'elle vous aime et elle ne le fait pas à moitié. C'est une pleurnicheuse par contre mais qui s'affirme vers les derniers épisodes avec son rêve de devenir Barista. Yoon Eun Hye, je l'ai déjà aperçu mais je n'ai jamais réellement visionné un de ses dramas c'est maintenant chose faite.

    Choi Han Gyul a un petit côté enfantin que j'aime beaucoup car il sait quand il peut se lâcher et quand il peut être sérieux. Le pauvre ne peut pas vraiment compter sur les autres à part les quelques proches qu'il a mais grâce à grand-mère il va découvrir une équipe qui va le faire sentir comme chez lui. Gong Yoo, il est parfait. Je l'aime d'accord ?

    Choi Han Sung est trop gentil voire peut être con ? Désolée du langage mais sérieusement le mec se fait tromper, larguer comme une vieille chaussette et il accueille son ex presque les bras ouverts pour au final devoir lui courir après pendant tout le fil conducteur. Par contre j'ai adoré l'acteur et j'ai envie de le découvrir dans d'autres séries, sa voix omg.

    Han Yoo Jo, je crois que j'en ai parlé dans les points négatifs. Je ne l'aime pas et je ne vais pas prolonger ma chronique pour elle. L'actrice ne m'a pas marqué non plus, son jeu est plutôt fade.

     

     

    Coffee Prince est un must to see lorsqu'on est dans l'univers de dramaland donc je ne peux que vous le conseiller puisqu'il a manqué de peu le coup de cœur. Les rires, les larmes, la colère, la bienveillance sont au rendez-vous lorsqu'on se pose devant cette série alors n'hésitez plus car malgré qu'il soit "vieux", il est encore au goût du jour.


    10 commentaires

  • Titre : Jealousy Incarnate 

    Année de diffusion : 2016

    Nombre d'épisodes : 24 épisodes

    Diffusion sur : SBS

    Genres : Comédie - Romance

    Casting : 

    Jo Jung Suk das le rôle de Lee Hwa Shin. 
    Gong Hyo Jin dans le rôle de Pyo Na Ri
    Go Kyung Pyo dans le rôle de Go Jeong Won.
    Seo Ji Hye dans le rôle de Hong Hye Won.

     

    ღ SURAN - Step By Step 

     

    Synopsis : 

    Lee Hwa-Shin est un journaliste de talent reconnu par ses pairs. Présentateur vedette de la chaîne publique d'information, c'est un vétéran qui connait bien son métier : rigoureux dans ses méthodes d'investigation et dans la retranscription des faits, il est capable de traiter rapidement des sujets brûlants... Bref, dans son travail, il assure et inspire admiration, force et respect. Dans la vie de tous les jours, il est un tantinet macho, fier et arrogant.
    Lorsque Pyo Na-Ri, une jeune fille de condition modeste, est recrutée par la chaîne télévisée pour occuper temporairement le poste de météorologue, elle est loin de se douter que l'univers télévisuel est un univers aussi impitoyable, car derrière les sourires des animateurs et des journalistes se cache souvent une réalité plus rude en coulisses : concurrence, jalousie, coups bas, traîtrise, tel est son quotidien.
    Un quotidien difficile qui va encore plus se compliquer, lorsqu'elle va tomber sous le charme du présentateur vedette de la chaîne, le beau et ténébreux Hwa-Shin, et que le meilleur ami de celui-ci, Go Jung Won, va, quant à lui, flasher sur elle...

     

    Ma note : 15.5/20

    Les insensibles seront bouleversés.

    You like me more, don't you? You're jealous. You weren't jealous over Jung Won, but you are over me. You feel like your insides are burning up like barbecue. You feel like your brain is lying on a cutting board, right? I know from experience. Because of you, I had to go through that over and over, and I'm still going through that like crazy. You're jealous."

     

    Résultat de recherche d'images pour "jealousy incarnate gif"Résultat de recherche d'images pour "jealousy incarnate gif"

     

    Mon avis : 

    Comment commencer une chronique ? À chaque fois, je me pose la question sans parvenir à une réponse convenable alors je me laisse guider par mon imagination. Aujourd'hui est signe de renouveau puisque je viens vous parler du drama Jealousy Incarnate avec une nouvelle manière de faire. En effet, j'en avais un peu marre de la précédente donc j'espère que celle-ci vous conviendra tout de même. 

    Quelle histoire raconte ce drama ? C'est tout simple, on assiste aux aléas de la vie. C'est-à-dire ? On suit le quotidien de Pyo Na Ri, une présentatrice météo, qui rêve de devenir une présentatrice reconnue. Cette dernière a été amoureuse pendant trois années consécutives de Lee Hwa Shin, un journaliste ambitieux et respecté qui est légèrement macho et arrogant. Cependant, cet amour n'a jamais donné lieu à une réponse positive jusqu'à ce qu'un événement les réunit et que Jeong Won, le meilleur ami de Hwa Shin, tombe sous le charme de notre héroïne.

    C'est avec une joie non dissimulée que je vous annonce que cette série a été une très bonne découverte sans être un coup de coeur, je vais vous en expliquer les raisons. 
    Tout d'abord les points que j'ai apprécié, cela va nous permettre d'entamer avec légèreté. Le fait que les épisodes nous mènent vers une meilleure connaissance des personnages : leur passé, leurs difficultés, leurs dilemmes, leurs choix sont quelque chose qui permet de prendre conscience que notre existence n'est pas si facile qu'elle en a l'air. Jealousy Incarnate tend à faire comprendre, que certaines personnes font tout pour enfouir en eux leurs souffrances et leurs inquiétudes afin de ne pas les dévoiler aux autres. Je pense que Hwa Shin est le meilleur exemple pour illustrer ce propos puisqu'il tente par tous les moyens de surmonter les obstacles qui barrent sa route. On pourrait croire que c'est super pourtant, pas quand on en vient à se refermer sur soi pour protéger ses proches. La scénariste s'est acharnée sur notre pauvre petit journaliste, il lui arrive que des merdes. Cela pourrait être le karma pour ce qu'il a fait à son frère (vous le saurez en regardant. Non je ne vais pas vous spoiler, bande de fous !!) cependant, cela me paraît vraiment too much pour en être la raison. 
    Je dirais que l'alchimie entre le trio d'acteur est le gros point positif de ce drama enfin quand je parle du trio je souhaite, surtout, citer Hwa Shin/Na Ri et Jeong Won/Hwa Shin. La bromance est vraiment géniale, leur amitié arrive à survivre à tellement de chose que cela m'a réellement surpris. En même temps, ce n'est pas moi qui pardonnerais la "trahison" de Hwa Shin. Leurs moments peuvent tout aussi émouvant que drôle, je pense que ma scène préférée (comme je l'ai dit sur twitter) est celle où ils se battent pour Na Ri alors que cette dernière est complètement investie dans sa pêche aux poulpes. C'était tellement hilarant que j'en rigole encore en écrivant ces mots. 
    Le couple Na Ri & Hwa Shin, sérieusement, j'en ai encore des papillons au ventre tellement c'était intense, je n'en reviens pas d'avoir survécu. Ils sont faits pour être ensemble et ça se voit dès le début, il n'y a que notre belle pour pouvoir contenir la fierté déplacée et ses commentaires qui se veulent parfois, blessants. 
    La famille et la trahison sont des sujets plutôt bien abordés, la difficulté de pardonner lorsqu'un membre de votre famille vous trahit, mais aussi comment survivre avec la perte de quelqu'un de proche, etc.. Tellement de choses que je ne peux tout en parler sans en dévoiler trop.
    Les autres protagonistes et leurs histoires sont tout aussi intéressants que nos héros, j'ai beaucoup aimé Ja Yeong/Kim Rak/Sung Sook. Sans eux, ça ne serait plus Jealousy Incarnate. Ils ajoutent quelque chose qui me semble irremplaçable.

    L'ost est un régal pour l'ouïe, elles accompagnent à la perfection les passages auxquels elles sont utilisées. Les voix sont d'une douceur aussi, d'ailleurs c'est une de mes préférées que j'ai utilisé au début de l'article.

     Résultat de recherche d'images pour "jealousy incarnate gif kim rak"

    Néanmoins, cette série est loin d'être parfaite. J'ai remarqué quelques éléments qui m'ont dérangé lors de mon visionnage : 

    - La relation Jeong Won/Na Ri. Je me demande tout simplement pourquoi elle a eu lieu, j'avais l'impression de voir un frère et une sœur plutôt qu'un couple. Bon, elle n'a pas été tout à fait inutile puisque grâce à elle notre héros se réveille enfin sur ses sentiments. 

    - La persistance et la gaminerie de nos deux "mâles". Sérieusement, je crois que ce triangle amoureux m'a fait tourner en bourrique en plus de me taper sur les nerfs. Non mais sérieusement qui propose des choses comme eux deux SPOILER le couple à trois ???? Non mais ?????? FIN SPOILER

    - Ppal Gang qui me tape sur le système à jouer avec ses deux meilleurs amis mais aussi ses deux mères. 

    - Des disputes qui sont inutiles, ajoutant des longueurs. 

     Résultat de recherche d'images pour "jealousy incarnate gif " Résultat de recherche d'images pour "jealousy incarnate gif "


    Pyo
     Na Ri est une jeune femme qu'on peut qualifier de naïve.
     Elle a le chic de devenir la bonne poire pour beaucoup et principalement pour Hwa Sin. Bon ce genre de comportement ça va deux minutes, mais cela devient très vite agaçant. Heureusement pour mes nerfs, chaque épisode apporte son lot de changement pour ce personnage (merci mon dieu). On la voit s'affirmer, affronter ses collègues pour avancer dans sa carrière et malgré certaines crasses qui lui arrivent, elle reste souriante et gentille comme un cœur. Évidemment, mon amour pour Na Ri vient aussi de son interprète...Je suis une fan de Gong Hyo Jin, je crois même qu'elle fait partie de mes actrices préférées. Son jeu me prend aux tripes à chaque fois.

    Lee Hwa Shin est un personnage que l'on a envie de frapper à longueur de temps à cause de son arrogance ou de sa personnalité tout court. Cependant, les épisodes nous offrent des détails sur sa vie et on arrive à l'adorer. J'ai vraiment aimé notre journaliste, c'est quelqu'un qui une fois qu'il aime n'est pas prêt de vous lâcher. Plus on avance dans le scénario, plus on s'attache à cet homme à la vie difficile. Jo Jung Suk ajoute du tonus à ce protagoniste, je suis charmée à chaque fois qu'il incarne quelqu'un. 

    Go Jeong Won est l'homme parfait ou en est l'illusion. C'est un fils à maman, qui ne sait pas lâcher prise quand il n'a pas ce qu'il veut. On ne lui a jamais dit non pourtant, ce qui est le plus agaçant c'est sa gentillesse. Bon ça ne tue pas je vous l'accorde, mais il faut bien se dire que tout pardonner trop facilement ça donne envie de le secouer comme un pommier, vous n'êtes pas d'accord ? Ce héros va à la perfection à Go Kyung Pyo, ne me demandez pas pourquoi je ne pourrais pas vous l'expliquer. 

     

      

     

    En conclusion, c'est un drama qui agit énormément sur nos nerfs, mais qui a le mérite de parler de sujets importants tels que la maladie, la famille, l'amitié et l'amour. Je ne peux que le conseiller malgré les quelques défauts que je lui ai trouvé alors si vous hésitez encore, jetez-vous à l'eau.


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique