• Beautiful Disaster - Jamie Mcguire

    Beautiful Disaster - Jamie McguireTitre : Beautiful Disaster
    Auteur : Jamie McGuire
    Éditeur : J’ai Lu
    Date de parution : 2014

    Ma note : 4,5/10, une déception.
    Quatrième de couverture : Abby Abernathy est une fille bien comme il faut. Elle ne boit pas, ne jure pas, et elle a un nombre approprié de cardigans dans sa garde-robe. Abby croit qu’elle a mis suffisamment de distance entre elle et les parts d’ombre de son passé. Pourtant, quand elle arrive à la fac avec sa meilleure amie, son chemin vers un nouveau départ est vite compromis par le beau gosse des nuits sans lendemain de Eastern University.

    Travis Maddox, grand, maigre et couvert de tatouages, est exactement ce que Abby veut mais qu’elle doit absolument éviter. Il passe ses nuits à gagner de l’argent dans des combats illégaux, et ses journée à charmer les filles de l’université. Intrigué par la résistance d’Abby à ses charmes, Travis l’oblige à partager sa vie de tous les jours avec un simple pari : si il perd, il doit être abstinent pendant un mois. Si Abby perd, elle doit vivre dans l’appartement de Travis pour la même période. Dans tous les cas, Travis ne sait absolument pas qu’il vient de rencontrer celle qui lui correspond le mieux..

     

    Mon avis :

     

    Nous suivons l’histoire d’Abby qui va rencontrer Travis, le Badboy de son université, connu pour coucher avec toutes les filles qui lui est donné de rencontrer, il ne s’attache pas et ne sort donc avec personne. Une amitié sincère va naître entre les deux personnages, un pari si elle le gagne, il renonce au sexe et si lui gagne le pari, elle emménage chez lui pendant un mois. Durant ce mois, elle va apprendre à connaître cet homme qui pourrait la faire tomber amoureuse et faire ressortir certains démons de son passé.
     
    Je sais que certains ne seront pas d’accord sur mon avis, mais Beautiful Disaster est ma première déception de cette année 2016. Les chroniques que j’ai lu sur ce livre me donnaient tellement envie de me plonger dans cette histoire qui semblait passionnante pour de nombreux/ses lecteurs/rices, ce n’a tout simplement pas été mon cas. Or au début tout se passait pour le mieux ma lecture était fluide, agréable, je dévorais les pages, mais tout cela n’a pas duré longtemps, j’ai bien vite déchanté. Pourquoi ? Laissez-moi vous expliquer et j’espère que vous me comprendrez.

    Les protagonistes ont tous eu le don de m’agacer, surtout Abby. La relation qu’elle a avec Travis évolue bien vite de façon ambiguë puisque tout le monde se rend compte qu’il change pour elle, sauf elle. Dans les premiers temps, cela est normal, en revanche quand elle nie ce qui est flagrant de nombreuses fois cela en devient extrêmement énervant. Je n’arrêtais pas de me demander si elle le faisait exprès ou si elle était, tout simplement, aveugle.
    Quant à Travis, je l’ai apprécié quand bien même le surnom qu’il donne à Abby ne m’horripile. « Ma poulette. C’est un homme qui ne sait pas aimer, qui n’a même jamais appris. Il ne sait donc pas quoi faire quand il tombe amoureux de notre héroïne, c’est pourquoi il va tenter de le dire et de le montrer comme il le peut.
    Vous devez vous douter qu’ils finissent par se mettre ensemble, Travis découvrant les joies d’être en couple. Cet homme est tout simplement une personne tendre et passionnelle, trop même. Sa jalousie en devient rapidement étouffante. Il l’est trop et parfois pour rien cela dégénère souvent en disputes (d’où le fait que certaines de leurs disputes me paraissent ridicules comme la fois où il lui fait une crise parce qu’un mec a voulu lui offrir un verre.) D’ailleurs, celles-ci entraînent souvent des disputes entre America et Shepley (couple que j’ai trouvé adorable, America étant une amie exceptionnelle et Shepley un cousin formidable.) puisqu’ils prennent toujours le parti pour l’un ou l’autre, ça m’a laissé perplexe, mais j’étais compréhensive, je comprenais donc pourquoi ils étaient, également, touché par le couple d’Abby et Travis. Ce n’est pas tout, Abby pour moi ne sait pas ce qu’elle veut, elle se perd elle-même dans ses sentiments ce qui est bien dommage.

    Pour conclure, Beautiful Disaster n’est pas un livre que je relirai, je ne dirai pas que j’ai passé un moment désagréable, mais j’ai sûrement trop été portée par les avis positifs sur ce livre, j’en attendais sûrement beaucoup trop. Je sais qu’il y a un livre compagnon où nous découvrons l’histoire du regard de Travis, je pense que je m’y aventurerai pour découvrir comment il vit tout ce qui se passe dans sa vie puisque je l’ai bien aimé tout au long du récit. Même si je n’ai pas apprécié, je pense que beaucoup l’adoreront !

     

    « Chacun de notre côté, nous n’avions rien de particulier. C’était ce que nous composions tous les deux qui était exceptionnel. »

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :