• Depuis mon dernier update lecture j'ai lu quelques livres, pas énormément, mais c'est déjà ça. 

     

    Lectures : 

     

    Update lecture du 24 juillet 2019

    Titre : Prince charming de Rachel Hawkins

    Parution : 2018

    Nombre de pages : 320

    Notation : ★★★

    Daisy Winters a 16 ans, elle a tout d'une fille normale. Enfin, tout sauf sa sœur qui va se marier avec le prince héritier d'Écosse. Suite à de nombreux événements, notre belle va se retrouver à voyager dans le pays de son futur beau-frère où elle va rencontrer Miles.

    Ce fût une lecture très rapide, que j'ai adoré découvrir en ce dimanche ensoleillé. Sérieusement, cette romance a été si légère qu'elle est parfaite pour cette saison. Bon, il y a aussi l'aspect de la famille royal qui m'a plu autant que l'importance des apparences (dans ce genre de milieu). 
    L'histoire d'amour entre Daisy et Miles est tellement adorable, mais elle met trop de temps à se mettre en place. Je voulais en voir plus moi... 
    L'écriture est légère et facile à lire. Rachel Hawkins a de l'humour à revendre. Je conseille ce roman.

     

    Titre : Cinq ami(e)s au soleil d'Emma Sternberg

    Parution : 2018

    Nombre de pages : 400

    Notation : ★,5 

    Un jour, en rentrant plus tôt du boulot, Linn aperçoit son compagnon la tromper avec une de ses amies. Quelques heures après avoir avalé cette pilule, elle doit en prendre une autre : elle hérite d'une maison, dans l'état de New York, où elle va faire la connaissance des amis d'une tante qu'elle n'a jamais connue.

    Je ne vais pas m'étendre sur ce livre, je n'ai pas du tout apprécié enfin si le début puis c'est devenu n'importe quoi. L'écriture est loin d'être transcendante. Bref une déception, je l'ai comparé à "Tu comprendras quand tu seras plus grande" de Virgine Grimaldi, je n'aurais pas dû car à part le résumé, ils n'ont rien en commun.
    On a une romance qui arrive comme par magie, une intrigue pas folichonne. Bref, il n'y a que les relations entre les personnes âgées et Linn qui sont sympas sinon..
    Une déception.

     

    Titre : Caraval T2 : Legendary de Stephanie Garber

    Parution : 2018

    Nombre de pages : 480

    Notation : ★★★★★

    Scarlett a gagné le dernier Caraval et avec sa soeur Donatella, elles ont réussi à échapper à leur père. Malheureusement, Tella a des comptes à rendre à son "ami" qui l'a aidé pour obtenir des informations. Pour s'acquitter de sa dette, elle va devoir lui donner le nom de Légende et pour cela, elle va devoir gagner le nouveau Caraval. 

    Ce tome-ci est encore meilleur que le premier, on a un univers très complet qu'on y plonge la tête la première. Sérieusement, je me suis laissée séduire par cette lecture en VO. On arrive encore à confondre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas. 
    J'ai adoré pouvoir suivre Donatella, qui a plus de caractère que son aînée. Elle ose faire des choses, mais bon j'aurais bien voulu lire un peu plus sur Scarlett (qu'on voit peu). La relation que notre héroïne entretient avec Dante est extrêmement sensuelle et toride, j'en veux davantage. 
    On avance pas mal dans l'intrigue principale notamment avec la révélation de l'identité du maître de Caraval, mais aussi l'histoire de la mère de nos belles. Stéphanie Garber manie à la perfection sa plume, elle me donne envie d'enchaîner avec le dernier volume.

    Titre : Caraval T3 : Finale de Stephanie Garber

    Parution : 2019

    Nombre de pages : 480

    Notation : ★★★★★

    Dans finale nous poursuivons les aventures de nos héroïnes Scarlett et Donatella. Cette fois, il n'est pas question de jouer à Caraval. C'est un vrai combat qui les attend contre des ennemis plus puissants qu'ils ne paraissent. 

    L'histoire est toujours aussi trépidante et intéressante. L'intrigue tient réellement la route et nous garde en haleine pendant les 450 pages du roman. On a de l'action, mais aussi de la romance et merci à Stephanie Garber elle n'est pas cucul. Sinon ça aurait fait contraste avec son histoire qui est tout sauf cucul. Bref, c'est un troisième et dernier tome qui est à la hauteur de la saga. Je le conseille.


    Update lecture du 24 juillet 2019

    Titre : Les crevettes ont le coeur dans la tête de Marion Michau

    Parution : 2019

    Nombre de pages : 480

    Notation : ★★★

    Marion est une jeune femme qui cherche l'amour. Nous allons la suivre, avec ses amies, dans sa quête.

    Ce livre est très facile à lire, la plume de l'auteure nous entraîne dans son histoire avec aisance. L'humour est présent tout le long du roman et malgré un très bon début, j'ai eu du mal au fur et à mesure de ma lecture. Je sais que la quête principale de notre héroïne est de chercher l'homme de sa vie pourtant, le fait que son histoire se base, presque, que sur des coucheries m'a énervé. Bon ça se calme un peu vers la fin.
    Cela reste, tout de même, un bon roman pour se détendre.

     

    Titre : Les étoiles de la fortune T1 : Sasha

    Parution : 2015

    Nombre de pages : 414

    Notation : ★★★

    Sasha est une peintre solitaire qui a des visions et le don de pouvoir lire les sentiments d'autrui. C'est grâce à ses rêves qu'elle va se retrouver à Corfou. Là-bas elle va faire la rencontre des personnes hantant ses rêves. Ils ont un but commun : retrouver les étoiles.

    Ce premier tome est très intéressant, il nous entraîne dans une intrigue qui vaut le détour et qui change des autres histoires que j'ai pu lire. La romance est présente, comme dans tous les Nora Roberts, mais moins que je le pensais. Il est vrai qu'il y a quelques longueurs et que le personnage d'Annika ne me tente pas tant que ça pourtant ca ne m'empêche pas d'espérer lire le deuxième très rapidement.

     

    Titre : La petite boulangerie T1 : La petite boulangerie au bout du monde de Jenny Colgan

    Parution : 2014

    Nombre de pages : 512

    Notation : ★★★★

    Polly voit sa vie prendre un autre tournant lorsque son entreprise et son mariage font naufrage. Elle se retrouve donc à aller habiter sur l'île des cornouailles où elle va pouvoir faire ce qu'elle a toujours voulu : cuisiner du pain.

    Une petite boulangerie du bout du monde est une histoire rafraîchissante, qui colle parfaitement à l'été (surtout par les chaleurs de ces derniers jours). Ce récit est sans prise de tête. Jenny Colgan a une très belle plume, qui nous emmène facilement dans son récit. L'auteure nous donne des personnages attachants, mais parfois trop naïfs : coucou Polly. Notre héroïne a eu des réactions que je n'aurais pas eu dans le même cas. Sérieusement parfois, elle est trop gentille qu'elle mériterait des baffes.  Il y a des choses qui se déroulent trop vite comme l'histoire avec Kerensa, vous verrez en lisant le livre. Sinon la romance est douce et l'humour rend l'histoire encore meilleure. 
    J'ai très envie de connaître la suite.

     

     

     

     


    6 commentaires
  • Eh oui, je reviens avec un update lecture !!! Encore !!!

     

    Lectures : 

    Update lecture du 7 juillet 2019

    Titre : La confrérie de la dague noire T5 : L'amant délivré par J.R Ward

    Parution : 2011

    Nombre de pages : 672

    Notation : ★★★★

    Dans ce tome 5, nous suivons l'histoire de Viszs qui est doté de grands pouvoirs : celui de la destruction et celui de prédire l'avenir. À cause de son passé il est loin de faire dans le sentiment, sa seule passion est de tuer les éradiqueurs jusqu'au jour où sa route croise celle de Jane, une jeune médecin qui va lui sauver la vie.

    Je l'attendais avec impatience ce volume car celui sur Butch m'avait donné l'eau à la bouche, je ressors comblée de ma lecture. On apprend vraiment beaucoup sur les raisons qui poussent Viszs à être ainsi, étrange et légèrement pervers. Son passé m'a pris aux tripes, je crois que c'est l'un des durs avec celui de Zadiste. C'est grâce à Jane qu'il va changer et montrer qui il est réellement : un homme qui a simplement besoin d'amour et d'attention puisque son père est très loin de lui en avoir donné ainsi que sa mère (vous verrez qui c'est). 
    Sa relation avec Butch est indescriptible.
    On avance doucement dans l'intrigue, j'ai trouvé les batailles un peu plus violentes sans être aussi présentes que dans les tomes précédents et j'aime énormément suivre notre petit John.
    L'humour est toujours présent et heureusement, c'est d'ailleurs ce qui rend le livre meilleur. J.R Ward a une plume faite pour ce genre de récit. Si vous n'avez pas encore commencé la confrérie de la dague qu'attendez-vous ?

     

    Titre : Le lieutenant Eve Dallas T2 : Crimes pour l'exemple par Nora Roberts

    Parution : 2004

    Nombre de pages : 288

    Notation : ★★★★

    Nous retrouvons le lieutenant Eve Dallas quelques mois après le premier tome. Dans celui-ci, des femmes se font sauvagement égorgées. Le seul point commun entre les victimes : Connors, son amant et l'homme qu'elle aime. Alors qui est le vrai meurtrier ?

    C'est un bon deuxième tome, je dirais même que l'intrigue est meilleure que celle du premier volume. L'enquête est plus mystérieuse, on ne sait pas du tout qui est le meurtrier même s'il y a des indices dans le récit. Pendant tout le roman, je n'ai pas arrêté de me demander qui était le meurtrier et ses raisons, j'ai soupçonné beaucoup de personnages sans que ça doit les bons. Heureusement, tout s'éclaire au fur et à mesure de notre lecture, au fond de moi je me doutais que c'était cette personne. 
    La relation entre Eve et Connors connaît des hauts et des bas, surtout à cause de notre belle qui a du mal à se dévoiler et s'attacher. Au cours du récit, elle va réussir à avouer ses sentiments, ça n'est pas rien. On peut avoir la sensation que leur idylle est très rapide, pourtant il ne faut pas oublier qu'il y a plusieurs mois qui se sont écoulés entre le premier et deuxième tome. Nora Roberts sait très bien mener ses romans policiers, ça me fait l'aimer encore plus.
     

    Titre : L'île des trois soeurs T2 : Ripley par Nora Roberts

    Parution : Intégrale de 2019

    Nombre de pages : 352

    Notation : ★★★★

    Le docteur Macallister Booke est un professeur/chercheur étudiant les phénomènes paranormaux, c'est d'ailleurs ce qui va l'emmener sur l'île des trois sœurs où il va rencontrer Ripley. Cette dernière n'arrive pas à lui cacher ses forces surnaturelles surtout qu'elle renie le fait d'être une sorcière. Quel va être leur avenir ? 

    Ripley est un excellent deuxième tome. Il est encore meilleur que le premier, que j'ai beaucoup aimé. 
    On va suivre notre belle qui n'accepte pas d'être une sorcière, elle a du caractère et n'accepte pas de se faire marcher sur les pieds ou de se faire contrôler. J'aime sa poigne, mais j'ai souvent eu envie de la secouer car elle se hâte souvent dans sa prise de décision et elle tire des conclusions un peu trop rapides. Ce qui est le plus rageant c'est qu'elle nie tout en bloc alors qu'elle sait pertinemment qu'elle ne peut pas y échapper jusqu'au jour où elle rencontre Mac. Cet homme est une pure merveille, sérieusement. Il est doux, attentionné, sexy, un peu givré et surtout compréhensif. Donnez moi la place de Ripley. 
    Ce roman était mature, c'est ce qui a rendu ma lecture encore plus agréable.
    Concernant l'intrigue, elle n'est pas si grandiose que ça. Il y a quelques passages tout au long du livre, mais ce n'est que vers la fin que ça se bouge réellement, c'est dommage.
    Mia reste toujours aussi mystérieuse et je suis heureuse de pouvoir la découvrir dans le prochain tome et de retrouver Nell/Zack mais aussi Ripley Et Mac.
    L'écriture de Nora Roberts ne change pas, toujours sympathique et très accessible.

     

    Titre : L'île des trois soeurs T3 : Mia par Nora Roberts

    Parution : Intégrale de 2019

    Nombre de pages : 352

    Notation : ★★★

    Mia Devlin est une sorcière puissante, mais solitaire depuis que Sam Logan l'a quittée il y a de cela onze ans. Celui-ci revient dans le but de reprendre la direction de l'hôtel, mais aussi la reconquête de notre belle. Ce n'est pas tout, il veut être là pour l'aider à affronter sa destinée. 

    Ce tome-ci a plus d'action que les deux précédents. En effet, le méchant se réveille et offre des prestations assez terrifiantes pour notre héroïne. Ça m'a plu que ça bouge un peu plus, car ça aurait pu être ennuyant.
    Aux premiers abords, la relation de Sam & Mia est très intrigante, mais aussi très complexe. J'ai aimé cette sensation de me poser plein de questions au cours de ma lecture "Comment va-t-il la reconquérir ?" "Va-t-elle céder ?". Leur histoire se reconstruit petit à petit, mais ça devient lourd vers la fin car Mia ne semble pas vouloir avancer, elle stagne et c'est très ennuyant pour le lecteur. 
    Bref, j'aurais aimé avoir un peu plus de Mac (mon coup de coeur de cette trilogie). 
    Pour conclure, c'est une très bonne histoire que Nora Roberts nous raconte avec sa plume qui est toujours aussi légère et apaisante.
     

    Titre : The unexpected eveything par Morgan Matson

    Parution : 2016

    Nombre de pages : 496

    Notation : ★★★★

    Alexandra, ou plus communément appelée Andie, pensait pouvoir passer des vacances de rêve en participant à un programme, très important pour son avenir. Enfin, ça, c'était avant qu'un scandale, sur son père, explose. Elle va donc se retrouver à être promeneuse de chiens. Elle va rencontrer un jeune homme qui risque de changer son été pourquoi pas bouleverser sa vie ? 

    Ce fut une lecture très agréable. Le lire en anglais m'a permis d'apprécier encore plus l'histoire, enfin ce n'est que mon avis. Ce livre est parfait pour l'été. Je l'ai trouvé, étonnement, très mature malgré quelques événements qui ont pu me faire penser le contraire. L'évolution des personnages, le fait qu'ils mûrissent, grandissent est un point positif. Du début à la fin du roman, on peut voir les changements chez Andie, Clark, Toby, Palmer & Bri surtout les trois premiers noms que j'ai cité. En effet, notre héroïne ose enfin s'attacher à quelqu'un tout en lui dévoilant réellement qui elle est et ce qu'elle a sur le cœur, quand bien même cela lui fait peur. Il en est de même pour notre jeune homme. Bon, il est vrai que sa peur de se sentir délaissée, lui fait commettre des bêtises. 
    Celle qui m'a le plus tapé sur les nerfs, c'est Toby en faisant son enfant mal-aimé heureusement elle comprend beaucoup de chose au fil des pages notamment avec la dispute, entre le groupe d'amis, qui peut paraître idiote mais pas tant que ça au final lorsqu'on y réfléchit sérieusement.
    La relation la plus touchante, selon moi, est celle d'Alexandra et son père. Cette complicité, qui renaît de ses cendres est incroyable.
    L'univers des chiens est exploité correctement pourtant, j'aurais bien aimé en lire davantage.
    C'est un livre que je conseille surtout lorsqu'il fait bon, on pourrait presque croire qu'on y est.

    Titre : Le jour où les lions mangeront de la salade verte par Raphaëlle Giodano

    Parution : 2019 (version poche)

    Nombre de pages : 384

    Notation : ★★★

    Romane Gardener a mis au point un programme anti-burnerie, c'est-à-dire un relooking intégral de la mentalité. Maximilien Vogue, directeur général d'une entreprise internationale, en a bien besoin. Entre les deux, il va y avoir des étincelles. 

    Raphaëlle Giordano commence très bien son roman, on est tout de suite happé par son histoire. Toutefois, vers les 2/3 on commence à s'ennuyer grandement, car on fait vite le tour des évolutions des personnages. Oui, cette histoire est une belle leçon de vie et nous pousse à la réflexion pourtant, ça en devient redondant. Certes, on remarque les changements qui opèrent chez nos protagonistes tout le long, mais ça ne modifie pas mon opinion. 
    La romance, quant à elle, est ce qu'on peut qualifier de "mignonne". Néanmoins, Romane & Maximilien n'ont pas réussi à m'émouvoir. D'ailleurs, j'ai trouvé que le passé de notre personnage masculin n'était pas assez développé. Dommage. 
    Une légère déception pour ce roman. Cela reste tout de même une lecture sympa pour l'été.

     

    J'ai aussi lu du T2 au T5 de Fruits Basket par Natsuki Takaya, que j'adore.

     

    Et vous que lisez-vous ?

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     Titre : Kuroko No Basket

     Année(s) de diiffusion : 2012 à 2015 

     Nombre d'épisodes : 3 saisons de 25 épisodes + 3 OAV 

     Diffusion sur : J-One

     Genres : Comédie - Drame - Shônen - Tournois - Amitié

     

     

     

     

    ღ GRANRODEO - Can Do ღ

     

    Synopsis : 

    La Génération Miracle, la fameuse équipe du collège Teikou composée de cinq génies. Une légende raconte qu'un sixième membre fantôme aurait fait partie de cette équipe, un membre que les cinq autres respectaient et considéraient comme leur supérieur. 
    C'est la rentrée des classes au lycée Seirin et le club de basket compte désormais dans ses rangs Taiga Kagami, joueur impulsif et prometteur revenu d'Amérique, qui rêve d'écraser la Génération Miracle et devenir le numéro 1 du Japon, et Kuroko Tetsuya, garçon très effacé que personne ne remarque et peu doué pour le basket. Ce dernier aurait pourtant fait partie de la fameuse équipe de Teikou, à la grande surprise de tout le monde. Très vite, Kuroko s'intéressera à Kagami et décidera de l'aider à devenir le meilleur du Japon...

     

    Ma note : 18.5 / 20 

    Encore un nouveau sur ma liste d'animés préférés.

    " The possibility of victory is only 0% when all the players give up. No matter how impossible it may seem, I refuse to make it 0% myself."

     

    Résultat de recherche d'images pour "kuroko no basket gif" Résultat de recherche d'images pour "kuroko no basket gif"

     

    Mon avis : 

    Voilà un bout de temps que je n'ai pas écrit de chronique sur un animé. Ce n'est pas compliqué de trouver une raison à cela : j'en ai pas vu tant que ça et à chaque fois, je me dis que je devrais en regarder davantage. Je me suis lancée, dans Kuroko No Basket, complètement au hasard et j'ai bien fait. Cette série a été un gros coup de cœur, au point que je m'enfile les trois saisons en trois jours et demi. Kuroko No Basket m'a plu pour plusieurs raisons, je vais tenter de les expliquer avec ce court article. 

    Toutes les saisons mettent l'accent sur l'évolution des personnages et de leurs relations. C'est son point fort, d'ailleurs. Du début jusqu'à la fin, tous nos protagonistes gagnent en technique et endurance, mais aussi en maturité et cela ils le doivent à leur passion : le basket. C'est grisant de voir à quel point, ils deviennent plus forts et qu'ils comprennent l'importance de l'esprit d'équipe, ce qui n'était pas trop ça dans les premiers épisodes. 
    En plus de la passion, je dirais que c'est la volonté qui leur donne la niaque et l'envie de se battre tout en progressant. Les matchs sont très intéressants, bon je ne vais pas vous mentir : certains sont ennuyeux. Normalement, le niveau augmente à chaque épisode pourtant quelques matchs , qui sont sensés être plus intenses, n'ont pas su activer mon intérêt. Pour moi, les plus marquants sont : 

    - Aomine contre Kagami lorsqu'ils atteignent "la zone"

    - Aomine contre Kise, ça a m'a sidéré. 

    On a envie de secouer quelques personnages et le fait que Kuroko s'avère inutile pendant quelques matchs m'a un peu énervé, heureusement notre patience est récompensée. 

    Les amitiés qui se tissent, au fur et à mesure, sont d'une puissance que je ne peux constater. Il m'est arrivé de rire et de pleurer avec les personnages. C'est une si belle histoire surtout entre Aomine et Kuroko, ça m'a tellement fait plaisir de voir qu'ils redeviennent comme avant (des meilleurs amis), bon Kagami s'est ajouté dans le schéma (ça fait un beau trio en vérité). Hyuga et Kyoshi sont très proches aussi, même si on ne dirait pas, ils sont trop adorables. On peut remarquer qu'entre les membres de la GM (génération magique), les liens sont plus profonds qu'ils en ont l'air et ils construisent quelque chose avec les membres de leur nouvelle équipe, mais aussi avec nos héros (les sportifs de Seirin), n'est-ce pas magnifique ? 

    Je ne vais pas parler de tous les personnages, mais sachez que je suis amoureuse d'eux surtout de : 

    - Aomine

    - Kise

    - Hyuga 

    - Takao

    - Kagami

    - Kuroko

    Presque tous, en réalité. 

    Résultat de recherche d'images pour "kuroko no basket kagami kuroko gif"  Résultat de recherche d'images pour "kuroko no basket aomine kuroko gif"


    Pour conclure, c'est un animé qui vaut tellement le détour pour son esprit d'équipe et les belles leçons qu'on y apprend en plus de voir de très belles amitiés se tisser ou bien se renforcer.

     

     

     

     


    6 commentaires
  • Titre : Miss Hammurabi

    Année de diffusion : 2018

    Nombre d'épisodes : 16 

    Diffusion sur : jTBC

    Genres : Drame - Juridique - Romance 

    Casting : 

    L dans le rôle de Im Ba Reun. 
    Go Ara dans le rôle de Park Cha Oh Reum. 
    Song Dong Il dans le rôle de Han Se Sang.
    Lee Elijah dans le rôle de Lee Do Yeon. 
    Ryo Deok Hwan dans le rôle de Jung Bo Wang.

     

    ღ U-mb5 ft Hodge - Someday, Somehow ღ

     

    Synopsis : 

    Park Cha Oh Reum est une juge qui débute tout juste dans le métier. Elle n'a que la vingtaine mais n'accepte aucune forme de préjugé. Celle-ci suit le principe de loi "Œil pour œil, dent pour dent" et ne suit pas aveuglement les différentes figures d'autorité. C'est en traitant plusieurs affaires qu'elle et ses confrères, incluant Im Ba Reun, grandiront en tant que personnes.

     

    Ma note : 15,5/20

    Que justice soit faite.

    "You can get a new family even when you’re grown up.When people go through a difficult time together, they become a family. And that’s a real family."

     

    Résultat de recherche d'images pour "miss hammurabi gif"             Résultat de recherche d'images pour "miss hammurabi gif"

     

    Mon avis : 

    Bonjouuuuuur tout le monde, je reviens aujourd'hui avec une chronique drama. Quoi ? Ça fait longtemps que je n'en ai pas fait ? Alalala, qu'est-ce qu'on va faire de moi ? Je vais vous faire une confession : lorsque je mets du temps à finir un drama, il m’arrive de ne pas pouvoir retranscrire correctement ce qui me traversait l’esprit lors de mon visionnage. Bon, c'est parti mon kiki. 

    Miss Hammurabi a été adapté d'un roman du même nom qui a été écrit par le juge Moon Yoo Seok, ce drama se base donc sur son expérience.
    Miss Hammurabi nous emmène dans l’univers de Park Cha Oh Reum, juge fraîchement diplômée, qui n’accepte aucune forme d’injustices. Cependant, elle va très vite comprendre que le fait d’être juge n’est pas du tout ce qu’elle croyait surtout lorsque sa route va croiser celle d’Im Ba Reum, qui lui est très terre-à-terre. Ces deux jeunes juges vont se retrouver aux côtés de Han Se Sang, leur juge président, pour conclure différentes affaires.

    Il faut savoir que je l'ai commencé sans m'attendre à grand chose, ce qui est une bonne chose en soit car j'ai été agréablement surprise. Ce drama est très réaliste, ce qui est un très bon point puisque quand on est un téléspectateur, on aime bien pouvoir se mettre à la place des personnages, ce qui est le cas ici. 
    Miss Hammurabi aborde énormément de sujets :

    - Affaires familiales

    - Erreurs médicales

    - Viols

    - Harcèlements sexuels

    - Abus de pouvoir

    - Meurtres

    - Maltraitance conjugale

     

    Il est vrai que d'autres dramas traitent de sujets plus difficiles et complexes, mais ceux de Miss Hammurabi suffisent pour nous émouvoir puisque comme je l'ai dit quelques lignes plus haut : on peut se mettre à la place de certaines victimes. Un autre point positif que j'attribue, à cette série, est le fait que les affaires sont de plus en plus graves et touchantes. D'ailleurs, certaines ont réussi à m'arracher quelques larmes surtout la dernière qui parle de la maltraitance conjugale, mais aussi celle de l'erreur médicale et du harcèlement sexuel. 

    Dans ce drama on a deux personnages qui s'opposent tout comme ils se complètent. On a :
    Park Cha Oh Reum qui pense que toutes les injustices peuvent être résolues par la loi tandis qu'Im Ba Reum est tout le contraire. En effet, il comprend que la justice ne gagne pas forcément face à l'argent et l'influence. Heureusement, grâce au contact de l'un et de l'autre, ils vont changer puisque notre belle va vite assimiler qu'elle ne peut pas, tout le temps, rendre justice. Ba Reum, quant à lui, va croire un peu plus en la loi. 

    Cependant, il ne faut pas penser que le drama n'a pas de défauts. En plus de son passé légèrement compliqué, le destin semble vouloir s'acharner sur notre belle surtout quand elle fait des choses qui touchent ses collègues. Ce qui a eu tendance à faire pleurer Oh Reum et donc à m'énerver. Maintenant que j'y pense, je n'ai pas trouvé que sa relation avec son ami d'enfance Yong Joon était importante, je me suis ennuyée pendant leurs passages. Pour moi, Yong Joon n'était pas très utile sauf pour avancer dans l'intrigue. 

    Un autre point qui m'a choqué est le fait que l'opinion publique est plus dangereuse que la loi elle-même. 

    Miss Hammurabi met en avant la solidarité entre les personnages, il y a des liens forts entre nos héros et leurs collègues et on peut le voir lors de pétitions et d'affaires. Enfin, il y a certains qui sont assez hypocrites, mais il y a ce genre de personnes partout. Ce qui m'a plu aussi, c'est que quelques victimes/témoins sont présents même après leur procès, ça nous permet de voir qu'ils ont été touchés par ceux qui se sont occupés de leurs affaires. 

    La romance n'est pas énormément présente, ce qui la rend encore plus belle pour moi. J'ai shippé les deux ensembles. 
    L'OST est à la hauteur des moments qu'elle souligne, ça nous aide à nous mettre dans l'ambiance.

     


    Park Cha Oh Reum m'a touché tout comme elle m'a saoulé. C'est son passé qui a fait ce qu'elle est maintenant. Elle souhaite venir en aide, aux plus faibles, mais bien évidemment elle va comprendre qu'on n'a pas toujours ce que l'on veut. Go Ara était bien dans son rôle, elle a bien joué ce qui l'a remonte dans mon estime (hwarang a été un coup dur). 

    Im Ba Reun est tout le contraire de notre héroïne. Cela ne veut pas dire qu'il n'a pas eu la vie difficile, mais qu'il est moins optimiste et chaleureux quand on parle de justice. Son côté combatif va s'éveiller au contact d'Oh Cha Reum. L joue parfaitement son rôle, je n'ai jamais réellement apprécié ses performances, mais je dois avouer qu'ici il m'a bouché un coin même si j'ai eu envie de taper son personnage à plusieurs reprises.

    Han Se Sang est un personnage que j'ai vraiment adoré, je pense que c'est dû à l'acteur Song Dong Il que je trouve hilarant et très bon. Il est juste, droit et cherche à ce que ces juges associés s'endurcissent et deviennent meilleurs. 

    Tous les personnages que l'on peut apercevoir assez souvent sont très bien interprétés. J'avoue avoir un petit faible pour Bo Wang (sa relation avec Do Yeon est trop chou eriofneor). 

     

      
    Pour conclure je conseille Miss Hammurabi pour son réalisme, mais aussi ses histoires touchantes. Les amateurs de policiers, vous allez l'aimer je vous le promets.

     

    Et vous qu'en pensez-vous ?


    8 commentaires
  • Bonjouuuur tout le monde, je reviens avec un nouvel article update lecture. En ce moment je ne chôme pas au niveau littérature, ce que je ne peux pas dire côté dramas malheureusement (j'avance comme un escargot dans mes dramas en cours). 

     

    Lectures : 

     

    Update lecture du 21 juin 2019

    Un appart de rêve (amoureux compris) par Roxane Dambre

    Parution : 2019

    Nombre de pages : 338

    Notation : ★★★ 

    Noëlle a un job de rêve : elle infiltre les entreprises pour comprendre l'origine leurs problèmes. Un jour, son patron, l'envoie dans une agence immobilière de luxe. Cependant, rien n'est normal là-bas. De plus, son patron est tyrannique et lui ordonne de vendre une maison hantée, qui traîne depuis longtemps dans les fichiers de l'entreprise. 

    Roxane Dambre a un don pour l'écriture. Ces livres se lisent tellement rapidement et facilement que même moi j'ai du mal à y croire. On s'attache directement aux personnages grâce à l'humour léger de l'auteure en même temps, les situations que vit Noëlle sont juste hilarantes. Après, ce n'est pas de la grande littérature non plus, c'est frais et sympa pour l'été sans pour autant casser trois pattes à un canard. Il y a tout de même une intrigue, même si ce n'est pas ce que j'imaginais (un peu déçue sur ce point). L'histoire d'amour est sympa aussi, j'ai bien aimé.

     

    Au bord de la tombe (Chasseuse de la nuit tome 1) par Jeaniene Frost

    Parution : 2009

    Nombre de pages : 512

    Notation : ★★★★★ 

    Catherine Crawfield est, une jeune femme de 22 ans, mi-humaine et mi-vampire. Son passe-temps ? Tuer des morts-vivants dans l'espoir de massacrer celui qui a violé sa mère, et qui est par la même occasion son père. Cependant, tout ne se passe pas comme prévu. Un soir, alors qu'elle part en chasse, elle tombe sur un vampire du nom de Bones. Pour avoir la vie sauve, elle va accepter son marché. À partir de là, commence une véritable aventure.

    Ce premier tome est un immense coup de cœur, encore plus que les Nora Roberts (et Dieu sait combien j'aime cette auteure). La plume de Jeaniene Frost est tellement hilarante que j'en pleure encore de rire, l'humour n'est pas tout. Elle nous invite dans un univers complètement différent tout en nous offrant une intrigue digne de ce nom. Il y a tellement d'aventures et de mystères que mon cerveau a bouillonné. On est vraiment happé dans l'histoire au point de ne pas voir les heures passées sur le livre. Impossible de le lâcher surtout lorsqu'on a une romance qui, pour moi, est au même niveau que Charley et Reyes (que j'adore). Ils se taquinent, s'aident, travaillent ensemble. Bref des amis/amants/collègues qui méritent d'être connus des lecteurs. 
    Un point en plus, que j'apprécie plus que tout, c'est qu'ici il n'y a pas d'érostime mal placé comme j'ai pu le voir dans certaines sagas Bit-Lit que je lis (Minuit ou encore La confrérie de la dague noire). Enfin si, une seule fois, mais c'est très bref. 
    Je vous le conseille, c'est un livre qui nous fait vivre à un rythme effréné. À lire.

     

    Un pied dans la tombe (Chasseuse de la nuit tome 2) par Jeaniene Frost

    Parution : 2010

    Nombre de pages : 480

    Notation : ★★★★★ 

    Nous retrouvons notre chaton cinq ans après les événements du premier tome. Devenue une agent spéciale d'une filiale du FBI, Cat semble vouloir avancer dans sa vie malgré le manque qu'elle éprouve : celui de Bones. Cependant, ce dernier retrouve sa trace, malgré tous ses efforts pour rester cachée. Notre héroïne va se trouver, de nouveau, dans une passion dévorante avec son ex.

    Ce tome-ci est encore meilleur que le premier. Mon coup de cœur se poursuit grâce à Cat et Bones encore plus sexy qu'auparavant. Leur relation est toujours aussi tumultueuse, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Ils vont tellement bien ensemble que le début du roman a été une torture pour moi, heureusement ça ne traîne pas trop en longueur de ce côté. Les allusions sexuelles et les scènes érotiques sont tellement bien placées et faites que je n'ai rien à leur reprocher. 
    Concernant l'intrigue, elle suit la logique du premier volume tout en ayant une avancée au niveau de l'identité du père de Cat.
    Les nouveaux personnages sont hilarants, attachants et talentueux. Je suis pressée de les retrouver dans le prochain tome.
    Je tire mon chapeau à Jeaniene Frost qui sait mener son récit tout en nous faisant rire à en pleurer.

     

    Au commencement du crime (Lieutenant Eve Dallas tome 1) par Nora Roberts 

    Parution : 2004

    Nombre de pages : 315

    Notation : ★★★★ 

    Nous sommes en 2058, le monde a changé et c'est dans ce dernier que nous rencontrons Eve Dallas, lieutenant de police. Nous allons suivre sa première enquête : des prostituées sont tuées de façon assez brutale. Pendant ses recherches, notre belle va rencontrer Connors, qui va réveiller ce qu'elle souhaite enfouir au plus profond de son être, qui pourrait bien être un suspect dans cette affaire.

    Je vous avoue que je me suis lancée en ne sachant que le strict minimum sur ce roman : un policier dans un monde futuriste. 
    Pourquoi je l'ai lu ? Nora Roberts, depuis quelques mois, je suis obsédée par cette auteure et je me demande comment j'ai fait pour ne rien lire d'elle jusqu'à maintenant. En tout cas, ses œuvres me font toujours passer de bons moments alors je ne peux que vous recommander ce livre.
    Je n'ai pas l'habitude de lire des policiers et je vous avoue que j'ai plutôt bien accroché, l'enquête est très prenante. Rien n'est laissé au hasard et ce n'est qu'à la fin qu'on connaît véritablement le coupable sans se douter de rien. J'ai été happée par l'histoire et j'ai envie d'enchaîner sur le deuxième tome (je me connais, je vais en lire un autre). En plus de l'intrigue policière, on a une romance, un peu rapide (comme beaucoup de ses romans) mais toujours sexy et agréable à suivre. 
    Lisez ce tome, car ce fut une excellente lecture sans être un coup de cœur.

     

    Nell (L'île des trois soeurs tome 1) par Nora Roberts

    Parution : 2003

    Nombre de pages : 352

    Notation : ★★★.5 

    En 1692, trois femmes fuient la chasse à la sorcière en créant une île nommée "L'île des trois sœurs". C'est là-bas que Nell trouve refuge après avoir fui un mari qui l'a battait. En arrivant sur cette parcelle de terre, elle va se sentir tout de suite liée à Mia et Ripley, mais aussi Zach qui ne va pas la laisser indifférente.

    À chaque fois que je me plonge dans un Nora Roberts, je sais que je vais passer un bon moment. Depuis le début de l'année je n'ai eu que très peu de lectures décevantes donc je suis plutôt contente. 
    Je vous avoue qu'à force de lire du Nora Roberts, je vois la ressemblance entre ses histoires, les schémas sont souvent les mêmes. Pourtant, j'aime toujours autant.
    Ce que j'ai aimé ici, c'est la personnalité de Nell, car l'auteure sait parfaitement retranscrire le comportement d'une femme qui a vécu de la maltraitance conjugale. J'ai souffert tout comme je me suis relevée avec notre héroïne. Les autres personnages sont tous très intéressants comme l'intrigue sur les sorcières qui est plutôt sympathique surtout Zach qui convient parfaitement à notre belle. 
    Lorsque Nell est retrouvée par son mari, j'ai trouvé cela assez bâclée et rapide, donc je suis légèrement déçue.
    J'ai vraiment vécu avec les protagonistes. 
    Je recommande.

     

    Et vous que lisez-vous ? 


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires