• Your name Titre : Your name

    Sortie : 26 août 2016

    Genre : Romance, Fantastique, Drame, Ecole

    Durée : 106 minutes.

    Réalisation : Makoto Shinkai

    Résumé :
    Nous suivons l'histoire de deux adolescents. Il y a d'un côté Mitsuha, une lycéenne vivant dans un village de campagne situé au milieu des montagnes. Du fait de ses fonctions de maire, son père n'est que rarement présent au domicile familial où elle vit avec sa petite soeur et sa grand-mère. Chez elle, elle ne se sent pas à l'aise à cause de toutes les coutumes shintoïstes de sa famille et de l'absence de son père. Mitsuha espère donc pouvoir vivre un jour en ville, plus particulièrement à Tokyo où elle pense pouvoir vivre une vie plus apaisante pour elle.
    C'est en plein centre de Tokyo que vit Taki, un lycéen qui aime passer du temps avec ses amis et qui s'intéresse aux beaux-arts et à l'architecture. Il travaille également à temps partiel dans un restaurant italien.
    Ces deux personnes aux styles de vie différents sont toutefois reliées par leurs rêves. Alors qu'ils ne se connaissent pas, tous deux font des rêves où ils vivent la vie de l'autre. Pourquoi ces deux adolescents font ces rêves et quels en seront les impacts sur leurs avenirs ?

     

    Mon avis global : 


    J'ai énormément entendu parler de ce film, de nombreux amis m'ont dit que c'était une merveille au point de le classer dans la catégorie de leurs films préférés. Je n'ai jamais osé sauter le pas, résistant à l'appel de Your name je vous dis pas la torture que j'ai subi pourtant, hier un ami me propose qu'on le regarde ensemble, je n'ai pas pu résister à la tentation de découvrir un monde, un univers des plus splendides. Comment aborder ce film d'animation juste génialissime ? Les mots me manquent pour décrire tout ce qui m'a traversé au long de ces 106 minutes. 

    Nous suivons l'histoire de deux adolescents : Mitsuha qui vit dans une zone rurale du japon et à l'inverse il y a Taki qui habite à Tokyo, zone urbaine du pays. Tous les deux vont vivre une histoire d'amour surnaturel, magnifique, ce sont deux âmes-sœurs qui doivent se rencontrer, s'aimer, s'apprivoiser. En effet pendant leur sommeil, il leur arrive de changer de corps et de vivre son quotidien, c'est grâce à cela qu'ils apprennent à se connaître et développent des sentiments. Il est vrai que la romance est très importante toutefois, ce n'est pas le seul aspect de ce long-métrage loin de là grâce à Your name j'ai pu m'intéresser à la tradition, car même si on peut voir qu'elle se perd, certains en ont toujours conscience et savent leur place ce côté est surtout exploité pour Mitsuha qui vit dans une zone rurale, toute seule avec sa petite soeur et sa grand-mère, ayant perdue sa mère et son père n'étant pas très présent dans sa vie, elle a eu une éducation "peu moderne" si on peut dire ça ainsi contrairement à Taki, qui lui vit comme un jeune de nos jours. Pour moi, c'est un film poétique, avec des sous-entendus sur la vie ; il nous fait réfléchir sur des questions existentielles de notre existence, mais surtout, il nous donne envie de connaître une histoire d'amour aussi belle quand bien même celle-ci est légèrement torturée. Malgré la simplicité du début, derrière tout cela c'est une histoire complexe qui mérite largement d'être visionnée. Ce qui m'a épaté, c'est la fin : SPOILER la rencontre entre deux mondes, deux univers, deux espaces-temps SPOILER qui m'a donné envie de pleurer. C'est une course que tout humain connaît : chercher la personne qui est faite pour nous et nous permet d'être nous-même. Je n'ai pas les mots pour définir tout ce que je ressens rien qu'en parlant, mais la joie, la peine, l'admiration déferlent en moi. En tout cas, je regrette de ne pas l'avoir regardé avant car il est époustouflant. La notion d'amitié m'a aussi touché, car malgré tout ce qui arrive leurs amis restent là pour eux, pour les soutenir quand ils ne sont pas bien et ont besoin d'aide.

    Your name est un film avec des dessins, des paysages qui méritent le détour plusieurs fois, j'ai pensé à faire un fond d'écran avec les images de cette merveille. La nature est un élément clé de ce long-métrage. L'OST est au niveau de ce chef d'œuvre et si vous n'avez pas osé le voir alors foncez, courez jusqu'à ne plus avoir de souffle n'hésitez pas, car vous découvrirez un film qui mérite absolument tout ce qu'on a pu dire sur lui.

    Je sais que ma chronique n'est pas forcément complètement, j'ai pu oublier d'aborder certains points, mais j'espère que vous allez le regarder, car il en vaut la peine.

    Note : 10/10, énorme coup de coeur.


    4 commentaires
  • Weightlifting Kim Bok Joo

    Titre : Weightlifting Kim Bok Joo

    Année de diffusion : 2016-2017

    Chaîne de diffusion : MBC

    Genre : Comédie, Romance, Amitié, Sport, Ecole

    Casting : 
    Lee Sung Kyung dans le rôle de Kim Bok Joo
    Nam Joo Hyuk dans le rôle de Jung Joon Hyung
    Kyung Soo Jin dans le rôle de Song Shi Ho
    Lee Jae Yoon dans le rôle de Jung Jae Yi 
    Lee Joo Jung dans le rôle de Lee Sun Ok
    Cho Hye Jung dans le rôle de Jung Nan Hee
    Ahn Kil Kang dans le rôle de Kim Chang Gul 
    Kang Ki Young dans le rôle de Kim Dae Ho


    ღ Kim Min Seung - From now on ღ


    Synopsis : 
    Kim Bok Joo a attrapé le virus de l'haltérophilie en observant et admirant son père, Kim Chang Gul, un ancien haltérophile réputé.
    Passionnée par ce sport auquel elle consacre tout son temps, elle fréquente l'université Hanwool, un établissement permettant de concilier études universitaires et pratique sportive intensive. Kim Bok Joo se donne de grands airs, mais en réalité, elle est très timide et extrêmement maladroite, surtout avec Jung Jae-Yi, le garçon qu'elle vient de rencontrer et qu'elle aime en secret, un médecin passionné de musique classique.
    Fréquentent, également, le même établissement :
    Jang Joon Hyung, ami d'enfance de Kim Bok Joo, un nageur très talentueux qui a pourtant perdu confiance en lui depuis qu'il a été disqualifié à cause d'un faux départ, lors d'un grand championnat ;
    Song Shi Ho, l'ex de Joon Hyung, médaillée d'argent aux jeux asiatiques à l'âge de dix-huit ans. Toujours en surenchère et dans le stress.

    Bok Joo découvrira t-elle une passion plus forte que le sport qu'elle chérie plus que tout ?

    Mon avis : 

    Weightlifting Kim Bok Joo nous fait partager le quotidien de trois athlètes : 

    Kim Bok Joo, l'haltérophile prodige.
    Jung Joon Hyung, le nageur très talentueux.
    Song Shi Ho, la gymnaste médaillée.

    Tout au long du drama nous allons découvrir la vie de ces sportifs en compagnie de leurs amis, de leurs ennemis. Ils auront aussi le soutien de leurs familles, des problèmes, des soucis qu'ils devront régler d'eux-mêmes. Nous allons suivre l'évolution de nos protagonistes à travers 16 épisodes dans lesquels on ne s'ennuie absolument pas. 
    Je ne vois pas comment je pourrais faire un résumé plus long de ce drama qui m'a séduit du début jusqu'à la fin (et j'en suis la première surprise croyez-moi) avec sa simplicité, la romance qui est vraiment rafraîchissante tout comme elle est adorable. Pourtant, c'était loin d'être gagné d'avance, malgré le pairing Nam JooHyuk/Lee Sung Kyung dont je suis une grande fan (mon rêve de les voir dans une série ensembles s'est enfin réalisé), le thème sportif n'est pas réellement ma tasse de thé, mais je me suis laissée tenter et j'ai bien fait. En effet Weightlifting Kim Bok Joo est arrivé au moment propice où j'avais besoin de ne pas me prendre la tête, de me détendre sans avoir à faire à un drama compliqué, comment vous dire que j'ai été charmé au point d'avoir un petit coup de cœur pour cette histoire ? 
    Les thèmes les plus abordés sont l'amitié, l'amour, le sport et un peu la famille. Nan Hee, Sun Ok et Tae Kwon sont très présents dans le drama, ce n'est pas pour me déplaire justement, j'ai vraiment apprécié de voir qu'ils étaient tous fusionnels. On peut voir que Bok Joo peut compter sur ses deux amies quoiqu'il lui arrive et vice-versa tout comme Joon Hyung et Tae Kwon qui m'ont fait marrer. La famille a notamment une place plus ou moins importante, car on peut remarquer que le père de Bok Joo est assez présent tout comme la tante, l'oncle et le frère de Joon Hyung qu'il considère comme ses vrais parents, frère. Le côté sportif est très bien exploité, on peut voir toutes les facettes d'une vie d’athlètes qui serait impossible pour moi, cela me semble vraiment difficile. La romance est un point fort, que j'exploiterais un peu plus bas dans la chronique.
    Le petit bémol de Weightlifting Kim Bok Joo serait son manque d'originalité et de recherche au niveau de l'intrigue, ce ne sont que des petits problèmes qui sont résolus rapidement et facilement, mais wow, j'avais besoin de cette simplicité ça fait un bien fou quand on est un peu fatigué, qu'on veut finir la soirée en douceur. 
    Le petit plus est l'OST qui correspond parfaitement au drama, à sa fraîcheur, à sa légèreté toutes les chansons sont plaisantes à écouter et sont simples, adorables ce qui est similaire aux épisodes.

    Weightlifting Kim Bok Joo


    Les personnages : 


    Weightlifting Kim Bok JooKim Bok Joo notre haltérophile prodige est une jeune femme qui est très honnête, très naïve qui fait passer les autres avant elle ce qui peut lui jouer des tours malheureusement pourtant, elle pourra toujours compter sur ses amies pour être à ses côtés, elle aussi sera très présente pour ses deux meilleures amies. Elle est également très proche de son père qui est sa seule famille avec son oncle, elle se sentira de nombreuses fois coupable envers lui à cause de tout ce qu'il fait pour elle. L'amour père/fille est très bien développé. Le petit plus est le fait que ce soit Lee Sung Kyung qui l'interprète, enfin un rôle qui change de son habitude : je commençais à en avoir marre de la voir en peste. Ce drama m'a permis de la voir dans une héroïne autre que vipère et malgré quelques lourdeurs dans son jeu, je trouve qu'elle s'est très bien débrouillé dans son jeu.

    Weightlifting Kim Bok Joo

    Jung Joon Hyung est l'ace de l'équipe de natation, il est beau tout comme il est doué. C'est un personnage avec un traumatisme dû à son enfance, on en apprend un peu plus au fil des épisodes toutefois, pour ma part, je n'ai pas trouvé son histoire assez développée ce qui est dommage. Je pense que j'aurais voulu plus d'informations au sujet de son enfance mais cela ne gâche rien. Joon Hyung est un homme tout aussi honnête que Bok Joo, il est très doux, affectueux et colle beaucoup Bok Joo ce qui jouera en sa faveur. Il est notamment très préoccupé par les autres, il est généreux tout comme il est craquant. Nam Joo Hyuk l'a interprété à la perfection, ce rôle lui va tellement bien que je n'ai pas pu résister, j'ai craqué pour ce bellâtre.

    Weightlifting Kim Bok JooSong Shi Ho, n'est pas un personnage sur lequel je m'attarderais énormément pour la simple et bonne raison que je ne l'ai pas vraiment appréciée, ce n'est que vers la fin lorsqu'elle s'affirme et qu'elle est moins mesquine que je l'ai bien aimé. Au début c'est une peste qui veut ré-avoir JoonHyung, qu'elle a quitté par pur caprice, par tous les moyens jusqu'à dévoiler le secret de Bok Joo par pulsion d'énervement. C'est elle qui nous montre le côté difficile de la vie d'athlète, elle est anorexique (enfin c'est ce que j'ai cru comprendre), elle va subir de nombreuses épreuves au long des épisodes dangereuses pour sa santé. Pour ce qui est de l'actrice Kyung Soo Jin, je ne la connais pas mais elle ne s'est pas trop mal débrouillée, son jeu est appréciable. 

    Pour ce qui est des personnages secondaires, je ne vais pas m'étendre sur eux. Simplement que Nan Hee, Sun Ok et Tae Kwon sont des pièces importantes du puzzle qu'est Weightlifting Kim Bok Joo, je ne crois pas que le drama aurait pu exister sans eux. Ils apportent de l'humour, de la sincérité et de la joie. Je suis fan. 
    Les coach de Bok Joo sont également assez importants, le fait qu'ils sont prêt à tout pour leurs élèves peut montrer que des professeurs peuvent faire passer leur métier avant, au point de se faire accuser de choses qu'ils n'ont pas réellement fait. Vous comprendrez en le regardant. 
    Le père et l'oncle de Bok Joo, tout comme la famille de Joon Hyung ont pour moi été d'un grand soutien pour nos protagonistes principaux contrairement à la famille de ShiHo qui la force à faire ce qu'elle ne veut pas.


    Weightlifting Kim Bok Joo(Moi quand j'en veux encore)

    Romance : 
    Oulalalala cette romance, je dis oui : j'adhère et j'en veux encore. Ce fut très difficile pour moi de dire au revoir à notre beau couple principal qui est tellement adorable, doux. Mon dieu, je n'ai jamais vu aussi cute que notre petite Bok Joo avec son chéri Joon Hyung, ils se soutiennent et seront toujours là l'un pour l'autre. Leurs passages sont mes moments préférés du drama. L'alchimie entre les deux acteurs est incroyable et magnifique, je veux un autre drama avec eux pour ressentir encore ces petits papillons au creux de mon ventre tellement je les trouve mignons. Les couples secondaires sont tout aussi agréables à découvrir même si mon intérêt n'était pas le même que pour le principal. En tout cas, je pense que je vais le revoir de temps à autre.

    Weightlifting Kim Bok Joo

     

    En bref :
    Un drama très rafraîchissant (je crois que c'est le mot que j'ai le plus utilisé dans cette chronique), qui mérite d'être vu. C'est parfait pour se détendre, ne pas se prendre la tête avec une histoire un peu trop compliquée, le manque d'intrigue peut décourager certains mais franchement, je n'ai qu'une chose à dire n'attendez plus et foncez pour voir ce couple adorable qui vous attend. 

    Ma note : 8.5, petit coup de coeur. 



    (Cette vidéo peut contenir des spoilers)

     


    9 commentaires


  • Le Top Five Dramas Addict est un concept ou l'on doit établir un classement de dramas chaque semaine selon un thème précis, pour y participer, c'est ici. Le thème de cette semaine est "Vos opening préférés". Angel402 

    5. Love in Tokyo 2 



    Ce drama est l'un de mes préférés japonais, je ne me lasserais jamais de le voir encore et encore comme ojakgyo brothers d'ailleurs. L'OST est magnifique et surtout cet opening me fait rigoler.

    4. Secret Love 


    Je l'ai dévoré en trois jours, alors comment ne pas aimer l'opening qui est super aussi. 

    3. Nice Guy 


    Comment ne pas mettre nice guy, cet opening qui a une chanson sublime. Regardez ce drama, il est génial.

    2. Goblin 


    Cela peut en étonner mais j'adore ce passage dans les épisodes de goblin, la musique me donne des frissons.

    1. Hotel King 


    L'heureux gagnant est Hotel King, revoir l'opening m'a donné envie de revoir le drama que j'ai aimé. L'alchimie entre les deux acteurs principaux est juste wow puis la musique fzioefncze.


    7 commentaires
  • Calendrier de l'Avent FIN.

    Dans cet article je vais répondre aux questions 15 à 24 du projet collaboratif dont je vous parle ici


    Jour 16 : Quel duo d’acteurs a partagé la plus belle alchimie ? Au contraire, qui n’en avait aucune ?

      

    Pour moi, Uee et JooWon ont une alchimie incroyable même JooWon a avoué que si l'un deux avait fait le premier pas, ils seraient en couple...J'ai pleuré, j'aurai tellement voulu qu'ils le soient. En bonne alchimie, j'ai voulu mettre Park MinYoung et Ji ChangWook dans Healer et Jin Goo et Kim Ji Won dans Descendant of the sun.
    Au contraire, avec Sung Joon elle n'a aucune alchimie, mais je dois avouer que ce drama n'est pas très bon, c'est bien dommage. J'ai hésité avec Song Hye Kyo et Song Joong Ki qui ne m'ont rien fait ressentir quand bien même s'ils sont en couple dans la vraie vie (je ne sais pas si c'est encore d'actualité).

    Jour 17 : Quel(s) personnage(s) (deux maximum) de drama aimeriez-vous rencontrer ? Et pourquoi ?

    Calendrier de l'Avent FIN.

    Jung Joon Hyung et Kim Bok Joo sont tous les deux des personnages que j'aimerai rencontrer car tous les deux sont adorables et ont l'air d'accorder une place importante à l'amitié, je pense que j'aimerai être une de leur amie.

    Jour 18 : Quelle est votre OST favorite/détestée ?



    Un énorme coup de coeur pour l'OST de Goblin et en particulier celle de Punch ft ChanYeol qui est incroyable, je ne me lasse pas de l'écouter.

    Jour 19 : Quel drama a eu la meilleure/pire fin ?

      

    La pire fin je dirai que c'est Moon Lovers...Ce drama quelle torture je vous jure, je crois c'est une des fins qui m'a laissé avec une frustration wow.. Pour ce qui est de la meilleure fin je n'y ai pas vraiment réfléchis. 
    Oh My Venus est un très bon drama pour passer le temps, il m'a fait rire et la fin est très drôle. 

    Jour 20 : Quelle est la meilleure bromance/womance ?


    Ils me font tellement rire ces deux là que j'en peux plus en regardant cet extrait.

    Jour 21 : A quel drama aimeriez-vous donner une saison 2 ?

    Calendrier de l'Avent FIN.

    JE VEUX MOON LOVERS SAISON DEUX PLEASE.

    Jour 22 : Quelle est la meilleure/pire scène de baiser ?

                                    

    Les baisers entre Park Min Young et Ji Chang Wook m'ont chamboulé, il en va de même pour Jin Goo et Kim Ji Won. Pour les pires baisers ceux de Na Eun et Jae Hyun ne m'ont rien fait ressentir.

    Jour 23 : Quel drama pourrait devenir meilleur si on ajoutait des zombies dedans ?

    Calendrier de l'Avent FIN.

     

    Jour 24 : Si tu devais résumer ton année 2016 avec une image provenant d’une scène d’un drama que tu as vu en 2016, quelle serait-elle ?

    Calendrier de l'Avent FIN.

    Cette image vient de Lucky Romance et je dirai que mon année se résume à ça car j'ai pu ouvrir mon blog cette année et faire de très belles rencontres, j'ai énormément dramater et jouer aux jeux vidéos aussi même si  j'ai notamment beaucoup lu.

     


    12 commentaires
  • The K2

    Titre : The K2 

    Année de diffusion : 2016 

    Chaîne de diffusion : tvN 

    Nombre d'épisode : 1

    Genre : Action, Romance, Thriller, Drame, Politique

    Casting : 
    Ji ChangWook dans le rôle de Kim Je Ha/K2. 
    Yoona dans le rôle de Go Anna.
    Song Yoon Ah dans le rôle de Choi Yoo Jin.
    Cho Seung Ha dans le rôle de Jang Se Joon.

    ღ Kim Bo Hyung - Today ღ


    Cet article sera en collaboration avec Sam du blog Sametlesdramas, que je remercie énormément pour avoir accepté mon offre, j'adore partager mon avis avec les autres blogueuses et dramavores. J'espère que cette chronique vous plaira ! 

    Synopis : 
    Un agent secret d'élite (Ji Chang-Wook), réputé pour sa grande dextérité en arts martiaux, ses nerfs d'aciers et ses compétences analytiques, a, pourtant et malgré son grand patriotisme, été trahi et abandonné par les siens : accusé d'un crime qu'il n'a pas commis, il déserte alors son poste et s'enfuit, bien décidé à mettre la main sur le vrai coupable et se venger.
    De retour dans son pays, il devient - sous l'identité de Kim Je-Ha et le pseudo de "K2"- le garde du corps de Choi Yoo-Jin (Song Yoon-Ah), fille de Chaebol et épouse d'un candidat à la présidentielle, Jang Se-Joon (Jo Sung-Ha).
    D'apparence gentille et amicale, Yoo-Jin est en réalité une personne arriviste, ambitieuse, dotée d'une volonté impitoyable, prête à tout pour parvenir à ses fins ; jusqu'à devenir une menace pour la vie de Go An-Na (YoonA [SNSD]), la fille adultérine et cachée de son mari
    Go An-Na qui, jusqu'ici, n'a connu qu'une vie solitaire et recluse a développé un instinct de méfiance extrême. Victime d'un traumatisme durant son enfance, elle communique difficilement avec les autres et ne considère l'amour que comme un instrument de vengeance.
    Kim Je-Ha et Go An-Na vont faire connaissance et, peu à peu, se rapprocher. Mais, pourront-ils mettre de côté leur traumatisme et cicatrices émotionnelles, pour se concentrer sur un présent, peut-être commun ?

    Mon avis : 

    The K2 raconte l'histoire de 4 personnes que l'on va suivre durant 16 épisodes. La première étant Kim Je Ha, ex-agent qui a été abandonné par son pays pour un crime qu'il n'a pas commis il se trouve dans l'obligation de fuir pour ne pas se faire attraper. Au cours de sa cavale, il rencontre Go Anna qui n'est d'autre que la fille cachée de Jang Se Joon, candidat aux futures élections présidentielles celui-ci est mariée à Choi Yoo Jin. Nos protagonistes vont développer des relations complexes pour les comprendre, il faut regarder le drama. 

    The K2 est pour moi un drama… charismatique. C’est sans doute étrange de dire ça, mais c’est mon ressenti global et je crois que tout ça c’est à cause de la force et de la prestance qu’il dégage. Entre complots politiques, scènes d’action endiablées et retournement de situation… Je ne me suis jamais ennuyée une seule seconde (sauf durant certaines scènes de la romance mais j’en parle plus bas) et j’ai enchainé les épisodes avec toujours cette même envie, ce même enthousiasme. Chaque fin d’épisode donne envie de regarder le suivant… indéfiniment.Les scènes d’action sont tournées avec brio (quoique parfois elles m’aient parues un peu too much) et on ne décroche pas une seule seconde du drama tant tout va vite et s’enchaine avec fluidité sur un OST d’une beauté inouïe (les musiques d’ambiance de The K2 sont une totale réussite et me marqueront longtemps). Les complots ne m’ont jamais ennuyée (je m’y attendais en commençant le drama) et les retournements de situation me prenaient totalement au dépourvu… Ce que j’aime être surprise ! Si je m’arrête ici, vous allez vous dire que j’ai adoré le drama, qu’il a réussi son pari. Malheureusement il y a un mais, et un mais de taille. Je suis en fait plutôt déçue… Je m’explique.Pour moi ce drama et toute son intrigue sont portés à bout de bras par un personnage démentiel : Choi Yu Jin. Le problème c’est que je n’ai pas aimé ce qu’on a fait subir à ce personnage tout au long du drama (ça ressemblait de près ou de loin à de l’acharnement) et je me suis souvent demandé : mais bordel, quel est le but de tout ça ? Plus de pouvoir, certes, mais pour aller où ? Quel est le fils conducteur, quel est le but de tout ça ? La vengeance de Kim Je Ha ? Pas sur. L’accès à la présidentielle de Jang Je Su ? Pas suffisant non plus. Qu’Anna venge la mort de sa mère ? Peu mieux faire. En vrai le drama regroupe plein de petites intrigues qui cohabitent et s’entrecroisent sans former une réelle fin en soit. Le seul lien entre tout ça c’est Choi Yu Jin. Pour moi elle est la clef de tout mais ce n’est pas suffisant pour faire tenir un drama.La romance est pour moi le second point négatif du drama (après le scenario). Elle déteignait trop avec le drama. Trop mignonne, trop… culcul en fait. Pour le coup je n’ai pas du tout été séduite par leur relation (hormis certaines scènes). Pour prendre un exemple qui m’a vraiment laissée perplexe je citerais simplement l’épisode 9 où, incrédule, j’ai du subir leur gamineries alors que, chacun d’un côté de la porte ils n’osaient pas ouvrir pour aller se rejoindre. J’ai trouvé cette scène interminable et d’un ridicule étonnant.

    Le couple JeHa/Anna n'a pas réussi à me faire éprouver quoique ce soit durant 16 épisodes (alors que Kim Shin et JiEun Tak dans Goblin ont capturé mon coeur en à peine 5 épisodes). L'alchimie entre les acteurs n'est pas là, je le préfère tellement avec Park MinYoung (avec qui il a joué dans Healer). Malgré les moments adorables, romantiques, ça n'a pas fonctionné avec moi surtout que c'est dû à leur couple que JeHa commence à devenir moins intéressant. Par contre, la relation entre JeHa/YooJin est plus intrigante que la romance, c'est une amitié étrange mais bien réelle qui les lie, car dans un sens JeHa comprend les actes de YooJin enfin parfois en tout cas. 

    Le troisième GROS (énorme) point négatif est la relation de Je Ha et Choi Yu Jin. On nous avait, dans les premiers épisodes, débuté une relation intense, presque malsaine entre ces deux là et mon cœur s’était mis en battre pour une romance platonique qui ne verra jamais le jour. Parce que oui, plutôt qu’avec notre mignonne héroïne, moi je le voyais avec cette femme charismatique (tout en sachant pertinemment que mes désirs ne seraient pas réalité). J’ignore si j’ai été la seule à rêver de cette romance, mais SPOILERles sentiments étranges (je me suis souvent demandé leur nature) qu’elle développe pour lui ne sont pas réciproques et, même si je pouvais aisément le comprendre, que Je Ha la repousse sans cesse m’énervait vraiment. J’avais envie qu’il voit ce que je voyais d’elle, et qu’il en tombe amoureux FIN SPOILER. Bref j’ai un peu eu le sentiment désagréable d’être dans un second lead syndrome et j’aurais au moins voulu que leur relation soit d’avantage développée... Les derniers épisodes ont vraiment été un martyre pour moi de ce point de vue là.

    Je ne sais pas comment expliquer ce que je ressens après avoir regardé The K2, il m'a fait passer par plusieurs phases : l'excitation, l'incompréhension, la déception pour finir sur l'ennui. Comment vous dire que les débuts ont été très prometteurs, j'ai dévoré les 8 premiers épisodes pourtant, c'est bien vite devenu un parcours du combattant, je l'ai mis en pause un petit moment avant de le reprendre pour le finir une bonne fois pour toute. Ce que j'ai beaucoup aimé, ce sont les répliques entre les personnages notamment celles de Kim Je Ha et Choi Yoo Jin, c'est ce qui m'a donné envie de continuer tout comme l'univers politique que j'ai trouvé très bien exploité (avec les manipulations, tout ce qu'un homme est prêt à faire, sacrifier pour obtenir ne serait-ce qu'un peu de pouvoir). Le rythme qu'impose The K2 est très soutenu, il y a toujours quelque chose qui se passe néanmoins cela n'a pas empêché inévitable : la phase d'ennui et d'incompréhension.C'est à partir de la moitié du drama que j'ai commencé à décrocher, le scénariste nous fait tourner en rond et j'avais l'impression d'être prise pour une idiote ce que je trouve bien dommage. Il y a plein de petits défauts qui ont fait que The K2 ne m'a pas séduit, certains sujets restent inexploités comme la vengeance de Je Ha à l'égard de Park KwanSoo bref, des détails qui ont conduit à ma déception. J'ai regardé les quatre derniers épisodes vite fait, loupant les passages qui ne m'intéressaient pas.J'attendais beaucoup de The K2, sûrement dû à la présence d'un de mes acteurs préférés Ji Chang Wook même s'il nous montre son talent tout le long des 16 épisodes, malheureusement ça a coincé. Toutefois, j'ai retenu de très bonnes leçons de vie par exemple : le fait d'être avide de pouvoir, d'acheter les gens se retourne forcément contre nous.L'homme est un être cupide et égoïste. La fin du drama nous fait bien comprendre cela.L'OST est un autre bon point, les musiques font partie de mes préférées de l'année 2016, même les instrumentales, j'en suis fan.
     

    Les personnages : 

    KiThe K2 m Je Ha/K2 est un personnage que j'ai énormément apprécié au début, il avait des convictions, des objectifs, une soif de vengeance qui s'est atténuée lorsqu'il tombe amoureux d'Anna. Pour moi, ça a tout cassé.. Il devient trop gaga, sensible et ne pense plus énormément à sa haine, son envie de se venger de Park Kwan Soo.. Ce n'est pas la faute de Ji Chang Wook qui me prouve dans ce drama qu'il est un grand acteur, sexy et charismatique tout comme Je Ha lors des premiers épisodes. Une chose qui m'a déçu, c'est de ne pas savoir son vrai prénom à la fin du drama.. 
    Comme à son habitude (mais je ne m’en étonne plus) Ji Chang Wook nous envoi du lourd. Son jeu est toujours aussi parfaitement mesuré et il sait traduire les émotions comme jamais (même si son plus grand rôle restera toujours à mes yeux celui d’Empress Ki, il nous livre une fois encore une prestation impeccable). Le petit bé mol étant que je lui reproche d’interpréter un peu toujours le même genre de personnage. Les agents secret, on connait alors, pour ton prochain drama, montre nous encore autre chose de ton talent, ok chéri ? love love Son rôle ressemble un peu à celui dans Healer… en moins bien. En moins bien sans que je ne sache vraiment dire pourquoi parce que Kim Je Ha a tout de même beaucoup de qualité, tout en restant pour autant humain. On s’attache vite à lui parce qu’il sait nous toucher mais on manque cruellement d’information à son sujet. Une question toute simple : il n’a pas de famille ? Je serais incapable de répondre de quoi sont morts ses parents par exemple (et là encore je ne fais que supposer leur décès). Je regrette de ne pas avoir plus d’élément sur sa vie d’avant parce qu’il nous manque un morceau de sa personnalité.
    De plus, même si j’aime le caractère du personnage (qui semble insaisissable et indomptable) je trouve que le personnage reste globalement « assez plat », et ça... je suis persuadée que c'est à cause de la romance qui est venue tout gâcher.

     

    The K2 Yoona des Girls Generation est indéniablement une bonne actrice, le problème vient plutôt de son personnage. Au tout départ elle me semblait vraiment avoir un potentiel énorme du fait de son traumatisme, de ses troubles de la personnalité (phobie sociale, vie de nuit), mais finalement… elle s’est très vite retrouvée dans la case des personnes d’une banalité à en mourir. Son combat pour révéler la vérité sur la mort de sa mère et pour revoir à tout prix son père sont évidemment touchants, et elle m’a souvent mis la larme à l’œil mais le problème c’est que… sa présence engendre une romance avec Kim Je Ha qui me dépite totalement et sa personnalité est beaucoup trop effacée. Pour moi elle n’a tout simplement pas assez de caractère et au lieu de voir une femme qui s’affirme, je vois une enfant à protéger… en permanence. Elle ne fait pas les bons choix, se laisse manipuler et, même si sa situation difficile peut me le faire entendre… je trouve qu’elle pleure beaucoup trop. Alors oui, on voit aussi très souvent les larmes couler sur les joues de Choi Yu Jin mais c’est TELLEMENT différent…
    Go Anna est celle que j'ai le moins aimé.. Je partais avec des a priori car je n'aime pas Yoona de base, ça doit être physique enfin bref je ne sais pas pourquoi haha mais j'ai eu du mal à accrocher à son personnage, je trouve son jeu bien trop fade, sans aucun intérêt on dirait qu'elle n'est pas dans la peau de la jeune femme qui d'ailleurs est horripilante.. On croirait qu'elle veut vivre dans un monde de bisounours malheureusement ce n'est pas possible ma belle. Anna est trop fragile, fait confiance trop vite et aux mauvaises personnes, j'ai eu plus d'une fois envie de la gifler pour lui dire de se réveiller.. Je ne vais pas m'étendre sur elle.

     

    The K2

    Jang Se Joon interprété par Cho Seung Ha, j'ai déjà vu cet acteur dans un ou deux dramas et je me rappelle l'avoir apprécié et c'est le cas ici même si je n'ai pas grand chose à dire sur son personnage, j'ai trouvé qu'il jouait parfaitement son rôle de mari contrôlé par sa femme mais qui conscient de tout ce qu'elle fait pour lui, il en joue même. Il est avide de pouvoir et ne pense pas énormément à sa fille qui lui fait une confiance aveugle. 
    Un personnage auquel j’ai fini par m’attacher. Ce candidat à la présidentiel traine pourtant dans tout un tas de magouilles, de pots de vins (mais c’est un classique des complots coréens), s’envoie en l’air avec tout ce qui a des seins et un joli minois… et pourtant on lui trouve assez vite un côté attachant et quelque part, toutes ses exactions le rendent encore plus humain. Il ne sait pas comment se dépatouiller des grilles de Choi Yu Jin qui le tient par la gorge en ayant pour captive sa fille. Aveuglé par son ambition et ses besoins de pouvoir il commettra pourtant peu d’erreurs et se révèle très vite être un orateur de talent : il sait parfaitement manipuler les foules et ses discours habiles tournent toujours tout en sa faveur. 

     

    The K2 Choi Yoo Jin est LE PERSONNAGE de The K2, c'est un véritable coup de coeur pour cette femme blessée sentimentalement qui est prête à tout pour son mari.. Son intelligence, ses répliques, sa personnalité.. Elle en a vu des vertes et des pas mûres, son mariage et son père l'ont rendu telle qu'elle est à présent. Même si on ne la soutient pas dans ses choix on n'arrive pas à la détester non plus le talent d'actrice de Song Yoon Ah est incroyable, j'ai été impressionnée par son jeu et surtout comment elle s'est imprégnée de Choi Yoo Jin pour lui donner vie.
    L’actrice est vraiment la révélation de ce drama. Je ne crois pas l’avoir vu jouer précédemment et je dois dire que son interprétation est à mes yeux la meilleure du drama (et l’une des meilleures que j’ai pu voir tout court). Je suis totalement bluffée par son jeu et son personnage est pour moi le plus abouti et le plus intéressant de The K2. J’attendais toujours avec impatience son arrivée à l’écran. Charismatique, vicieuse, manipulatrice, puissante et fragile à la fois… C’est vraiment un personnage qui me restera en tête, elle est méchante (et fait des choix parfois vraiment cruels), mais pas que, je lui trouvais aussi une forme de gentillesse et de tendresse (notamment vis-à-vis de notre héros qu’elle prend sous son aile).Ses rires démoniaques et ses larmes douloureuses me faisaient toujours beaucoup d’effet. C’est une femme qui a et souffre énormément de ne pas être aimé de son mari. Elle tire les ficelles dans l’ombre et a soif de pouvoir sans jamais réussir à en être rassasié, un peu comme si son ambition était sa malédiction. D’ailleurs, elle me faisait parfois penser à une mauvaise herbe : plus ses ennemis tentaient de l’écraser, plus elle se battait pour pousser encore plus vite et plus fort. Sa persévérance est réellement l’un de ses traits de caractères les plus puissants.Comme vous avez du le comprendre, pour moi, Choi Yu Jin est clairement le pilier du drama. Tout repose sur ses épaules et ce personnage complexe m’a vraiment fasciné.


    La romance : 
    Le couple JeHa/Anna n'a pas réussi à me faire éprouver quoique ce soit durant 16 épisodes (alors que Kim Shin et Ji Eun Tak dans Goblin ont capturé mon coeur en à peine 5 épisodes). L'alchimie entre les acteurs n'est pas là, je le préfère tellement avec Park MinYoung (avec qui il a joué dans Healer). Malgré les moments adorables, romantiques, ça n'a pas fonctionné avec moi surtout que c'est dû à leur couple que JeHa commence à devenir moins intéressant. Par contre, la relation entre JeHa/YooJin est plus intrigante que la romance, c'est une amitié étrange mais bien réelle qui les lie, car dans un sens JeHa comprend les actes de YooJin enfin parfois en tout cas.

    The K2

    En bref :
    Je suis… triste de cette fin. En fait je suis en colère vis-à-vis de la fin qu’on a accordé à SPOILER Choi Yu Jin ui pour moi ne méritait pas de mourir. Ca n’apporte rien au drama et j’ai eu le sentiment que le scénariste s’était acharné sur ce personnage du début à la fin. Je suis extrêmement frustrée par tout ce qu’elle a du traversé et que sa relation avec Je Ha se finisse de cette manière… Je trouve sa fin pitoyable en fait, et ce n’est pas digne de son personnage. J’ai un peu le sentiment d’avoir été trahie, je n’en revenais d’ailleurs tellement pas que je n’ai pas versé une larme. En parlant de larme d’ailleurs, le drama n’a pas réussi à m’en tirer une seule… FIN SPOILER Je suis donc plus que déçue de ce dernier épisode, et je trouve que la suite est bâclée à mort. Les derniers événements s’enchainent et j’ai ressentis exactement la même frustration qu’à la fin d’Healer : on se dépêche de finir parce qu’on a plus le temps. Non, non, non et non. Bref, bizarrement, je conseille tout de même The K2. Parce que, malgré toutes mes déceptions je dois bien lui reconnaitre qu’il a su me divertir comme jamais et que je ne me suis pas ennuyée du tout. J’étais toujours à fond dans l’intrigue et la plus grande fan de notre Choi Yu Jin. Il faut absolument que vous regardiez ce drama, ne serait-ce que pour découvrir ce personnage et voir le joli minoi de notre Ji Chang Wook international ! A voir 

    Un drama qui se regarde pour son univers politique, pour les répliques entre les personnages, Choi Yoo Jin, Ji Chang Wook (beau et charismatique) malgré des passages ennuyeux, incompréhensibles.


    Ma note : 11/20, grosse déception.
    Note de Sam : 13.5/20


    The K2 DDL VOSTFR : 

    Dubu Fansub (drama complet)

     


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires