• Haikyuu !! - Animé Japonais

    Titre : Haikyuu !! / ハイキュー!!

    Année de diffusion : 2014 à 2020 (pour la saison 4) 

    Nombre d'épisodes : 25 épisodes (saison 1 & 2), 10 épisodes (saison 3) + 2 OAV, 13 épisodes (saison 4) 

    Studio d'animation : Production I.G 

    Diffusion sur : Wakanim

    Genres : Action - Comédie - Shônen - Tournois - Volley-Ball

     

    ღ  SPYAIR - Imagination ღ 



    Synopsis : 

    Shôyô Hinata, surnommé Shô, aime plus que tout jouer au volley-ball et ce, malgré sa petite taille. Malheureusement, suite à une sévère défaite, son club de collège a été dissous, tous les membres étant partis.
    Mais Shô est bien décidé à jouer de nouveau et choisit son futur lycée en fonction de son ambition. Il intègre donc le lycée Karasuno, où a joué son idole, le Petit Géant, tout en espérant faire aussi bien que lui.

     

    Ma note : 19,5/10 

    Je suis amoureuse.

    "Does losing prove that you are weak? Isn’t losing difficult for all of you? A challenge where, after ending up on your hands and knees, you must see if you can stand up again? If you stay on your hands and knees, that proves that you are weak."


    Image associée Image associée


    Mon avis : 

    Oui, ça fait depuis juin dernier que je n'ai pas fait de chronique sur un animé. Je reviens aujourd'hui pour rectifier le tir (est-ce que vous voyez le jeu de mot avec Haikyuu ? Je sais, il faut vraiment que je cherche à améliorer mon humour). 

    Hinata Shôyô est un jeune garçon qui passionné de Volley-Ball depuis qu'il a vu un match à la télévision. Il intègre le lycée Karasuno, qui a été le lycée de son modèle, pour devenir lui aussi un "petit géant". Là-bas, notre héros va faire la rencontre des joueurs qui constituent l'équipe de Volley-Ball dont son ennemi juré. 

    C'est difficile de bien résumer quelque chose, qu'on adore, sans spoiler. Je tiens à vous prévenir que ça risque d'être un article court, j'ai du mal à énormément développer sur les animés (je ne sais pas pourquoi). Cependant, je me devais vous parler de ce chef-d'oeuvre. 
    Je crois que je suis amoureuse des animations japonaises sur le sport (je tiens à vous rappeler que j'ai eu un énorme coup de cœur pour Kuroko No Basket), à chaque fois je suis embarquée dans l'histoire et je ne peux pas m'empêcher d'enchaîner les épisodes à une vitesse folle. C'est le cas avec Haikyuu sérieusement, je suis complètement sous le charme. Je m'estime chanceuse de ne l'avoir commencé que cette année, car l'attente aurait été insoutenable si je l'avais vu dès la sortie de la première saison. 

    Cet animé a vraiment tout pour plaire : un héros qui est doué pour le Volley-Ball, mais qui ne se repose absolument pas sur ses lauriers (comme tous les autres protagonistes). En effet, il cherche constamment à s'améliorer pour ne pas être un poids pour son équipe et qu'il puisse se débrouiller sur le terrain malgré sa petite taille (si vous avez déjà vu Haikyuu vous savez qu'il y a des grandes perches dans les équipes). Le personnage principal n'est pas le seul élément qui a happé mon attention : c'est l'équipe toute entière (Noya, Daichi & Sugawara je vous aime d'un amour brûlant), mais aussi les autres. On ne se contente pas de suivre l'histoire de chaque joueur de l'équipe Karasuno, ça va plus loin : on en apprend sur les membres des équipes adverses. On va apprendre pourquoi ils aiment le volley, pourquoi ils sont ainsi. Bref, j'ai du mal à vous écrire le message que je souhaite vous faire passer (à part : regardez-le !!!!!!!). 

    Haikyuu nous invite à réfléchir sur ce qui nous anime, ce qui nous pousse à faire telle ou telle activité. Ce n'est pas tout rose pour les joueurs, ils ont connu des moments difficiles où ils ont eu envie d'abandonner (et pour certains, ils l'ont vraiment fait avant de comprendre qu'ils ne le voulaient pas réellement). Au fil des saisons (en tout cas des trois que j'ai vues), ils cherchent à développer leur talent individuel et à évoluer pour avoir le niveau pour aller aux nationales. Il y a de vraies amitiés qui se tissent au fur et à mesure et ça c'est encore plus beau (pas autant que Noya héhé). 

    Résultat de recherche d'images pour "haikyuu gif" Résultat de recherche d'images pour "haikyuu gif"

    Pour conclure, j'ai eu un énorme coup de cœur pour cet animé et j'ai envie de vous demander (si vous ne l'avez pas encore vu) qu'est-ce que vous attendez ?? 


  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Février à 17:14
    Luthien

    Il ne te reste plus qu'à lire le manga maintenant. :P Je n'ai pas vu l'anime (ni lu le manga) mais j'ai ai beaucoup entendu parler en bien. :)

    Et c'est facile de s'impliquer dans les histoires sportives je trouve.

      • Vendredi 21 Février à 09:45

        J'ai rattrapé l'animé en manga, je suis contente ! 

        C'est tellement simple et agréable <3

    2
    Hyliana
    Mercredi 19 Février à 20:23

    Je n'ai pas vu beaucoup d'animes mais celui-là, je l'adore.

    A mes yeux, il est bien mieux que kuroko : pas de génies-super-héros-qui-sont-les-meilleurs-du-monde-ou-presque mais des ados qui se passionnent pour un sport, pas de mépris mais de l'entraide et de l'amitié et surtout un humour génial avec ses deux principaux héros qui sont tous les deux très loin d'être des lumières ! (à ce propos le dernier gif que tu as mis illustre bien l'esprit de cet anime : de la passion et du délire) .

    Au fait j'ignorais l'existence d'une saison 4, merci pour l'info.

      • Vendredi 21 Février à 09:47

        Il est tellement bien, je comprends totalement ! 

        C'est vrai que là, il n'y a pas de super pouvoir. Ce n'est pas plus mal d'ailleurs, ils évoluent doucement et sûrement. Ils ont des défauts et des qualités, ils sont humains tout simplement.

        Je me suis tapée des barres devant les épisodes et en lisant le manga, sérieusement il est top ! 

        Elle est en train de sortir ;) ça me fait plaisir de faire passer l'information.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :