• J'étais là - Gayle Forman

    Auteur : Gayle Forman
    Éditeur : Hachette romans
    Date de sortie : 2015
    Ma note : 8/10, très bonne lecture.
    Quatrième de couverture : Quand j’ai appris la mort de Meg, j’ai cru qu’elle me faisait une blague. Une de celles dont elle avait le secret. Elle avait tout prévu : la méthode, le lieu, ce qu’il faudrait faire de ses biens. Et même ce fichu mail, envoyé en différé, annonçant qu’elle en finissait avec la vie. Ensuite, il a fallu affronter la pitié des habitants de Plouc-la-ville. Faire face aux questions que je lisais sur tous les visages. Oui, Meg était ma meilleure amie. Non, je n’étais pas au courant. Pourquoi ne m’avait-elle rien dit ? Elle avait eu besoin de moi, et je n’avais pas été à la hauteur. Pourtant, j’étais là.

     

    Mon avis :

    Dans J’étais là nous suivons Cody qui vit très mal le suicide de sa meilleure amie Meg qu’elle considérait comme une sœur, une moitié d’elle-même. En effet pour la jeune femme, la mort de son amie a été trop bien organisée, mais surtout, elle ne comprend pas pourquoi Meg aurait voulu mettre un terme à sa vie qui semblait lui sourire (famille chaleureuse et aimante, que Cody enviait énormément, ainsi qu’une réussite dans tout ce qu’elle entreprenait). Tout au long de l’histoire, nous allons suivre cette jeune femme qui tente d’élucider les mystères de ce suicide suspect. Durant son voyage, elle fera d’incroyables rencontres qui risquent peut-être de changer sa vie.

     

    Tout au long du texte, nous allons apprendre à connaître Cody, qui malgré ses apparences de femme forte est loin de l’être. Je me suis totalement identifiée au personnage principal, mais j’ai notamment ressenti les mêmes émotions qu’elle a certains passages que ce soit la colère, la tristesse. Comment vous dire qu’à un moment du livre, j’étais complètement perdue comme pouvait l’être Cody, elle est partagé entre le respect de la mémoire de sa meilleure amie et ses sentiments qui grandissent à l’égard de Ben.
    Qui est Ben ? C’est tout simplement le garçon que sa meilleure amie a aimé avant de mourir. Au début, la haine est présente dans le cœur de la jeune femme qui pense que c’est à cause de lui que Meg s’est suicidée puis le temps passe et quelque chose d’indescriptible se déroule entre eux. Pour moi, ce garçon est réellement adorable même si il se donne, de temps à autres, des airs de mec insensible. C’est une personne qui n’a pas eu une vie facile et le fait qu’il ressemble légèrement à Cody rajoute du charme. Enfin, ce n’est que mon avis.

    J’ai été charmé par cette romance, mais aussi par l’intrigue de J’étais là. Ce livre a été une très belle découverte pour moi, je ne m’attendais pas à être autant emballée dans cette histoire. Les heures que j’ai passé à lire ce livre, je ne les aie absolument pas vu passer. Je me suis laissé emporter par cet univers que l’auteur nous décrit au fil des pages. J’ai longtemps entendu parler de Gay Froman pour Si je reste (que je n’ai pas encore lu encore) pourtant, c’est avec ce petit bouquin que je me suis lancée à la découverte de cette auteure dont j’ai tant entendu parler et pour le moment, elle me laisse une très bonne impression.

    En résumé, si vous n’avez pas lu, J’étais là de Gayle Froman je vous conseille d’aller le lire parce qu’il en vaut le détour.

     

     « Ce qu’on ressent quand on éclaire le ciel tu ne le sauras jamais. Ce qu’on ressent quand on est une luciole tu ne le sauras jamais. »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :