• Parfums d'amour - Stacey Lee

    Auteur : Stacey Lee

    Éditeur : Michel Lafon

    Parution : 2017

    Ma note : 8/10, une superbe découverte.

    Quatrième de couverture :  

    Mimosa, seize ans, est l’une des deux dernières aromaticiennes de la planète. Grâce à son odorat magique, elle développe des parfums plus envoûtants que n’importe quel philtre d’amour. Mais si elle veut conserver son pouvoir, elle doit préserver son cœur à tout prix et ne jamais tomber amoureuse. La jeune fille pense donc son avenir tout tracé : confectionner des potions, s’occuper de ses fleurs, inspirer des sentiments aux autres, et rester inexorablement seule. Mais quand Court, la star du lycée, boit un élixir qui ne lui était pas destiné, Mimosa est prise au piège… L’adolescente va alors réaliser que l’amour est bien plus qu’une savante équation de senteurs. ET SI L’AMOUR SE TROUVAIT JUSTE SOUS VOTRE NEZ ? 

     

    Mon avis : 

    Ce roman est une très belle découverte, je l'ai acheté lorsque je suis allée à la FNAC d'Orléans, la couverture me faisait de l’œil ainsi que le titre (oui, je suis faible), le résumé m'a attiré par son originalité, mais je ne m'attendais à rien d'extraordinaire, mais ce livre s'est révélé être une très bonne lecture sans être un coup de cœur. 

    On retrouve Mimosa, 16 ans, couvée par sa mère et qui n'a jamais connu le contact des autres. Celle-ci commence le lycée tout en travaillant en tant qu'aromaticienne avec sa mère en créant des élixirs d'amour afin de donner un coup de pouce aux personnes qui n'osent pas dévoiler leur amour. Cependant, elle commet une erreur en donnait un élixir à la mauvaise personne, qui s'avère être la mère de Court aka le mec le plus populaire du lycée. Des sentiments vont naître, mais ceux-ci n'ont pas le lieu d'être, car si elle tombe amoureuse, elle perdra son don, soit sa capacité à tout sentir parfaitement. Mimosa va apprendre de ses erreurs, mais est-ce qu'elle va céder à la tentation ? 

    Je dois vous dire, que je ne m'attendais pas à ce genre de lecture quand je me suis embarquée dedans, je pensais à une romance toute mignonne sans plus, ce qui est le cas, mais c'est bien plus que ça. Le côté botanique est extrêmement bien développé, que ce soit les émotions, les états d'âme tout à une senteur propre, j'ai appris le nom de beaucoup de fleurs grâce à Parfums d'amour, on ne pourra pas reprocher à l'auteur d'avoir oublié ce côté de son histoire. C'est léger et rafraîchissant tout ce qu'il faut pour un été qui s'annonce chaud. Ce récit est une boule d'amour qui aborde des sujets comme l'homosexualité même si c'est soulevé que brièvement, grâce à ce roman, on comprend qu'une personne n'est pas qu'une enveloppe charnelle, mais aussi une personnalité, des sentiments et il montre que chaque personne à son charme malgré les défauts qu'on peut avoir enfin, je l'ai compris comme ça pour ma part en tout cas. Franchement tout est très bien développé même l'aspect familial est bien travaillé puisque Mimosa et Court ont des situations compliquées, l'un a un père qui est un coureur de jupons et qui ne le laisse pas faire ce qu'il veut tandis que l'autre n'a pas de père et a une mère qui l'enferme, qui donne l'impression de n'avoir besoin d'elle que pour son odorat. 

    "Tout a une odeur, surtout les émotions."

    Mimosa est une jeune fille que j'ai trouvée adorable quand bien même elle est très naïve, c'est une jeune fille renfermée qui va s'ouvrir aux autres au fur et à mesure que les pages défilent. Tout ce qu'elle souhaite, c'est aider les personnes auxquelles, elle tient cependant cela peut la conduire à les blesser justement et faire des erreurs. La jeune femme va comprendre que les erreurs conduisent parfois à des choses merveilleuses de la vie. Je l'ai bien aimé même si parfois, j'avais juste envie qu'elle pense à elle plutôt qu'à sa mère, ses amis (en particulier Kali).

    Court où le mec le plus mignon du monde, populaire, beau même avec ses défauts, il a une personnalité douce et joyeuse, c'est lui qui va réveiller notre héroïne avec du mal, mais il va y parvenir. Ce jeune homme va lui faire connaître des sensations, des sentiments que personne n'arrivera à lui faire ressentir et surtout, il va lui faire comprendre que l'amour n'est pas une chose qu'on prévoit, c'est le destin et ça arrive seul même si, certaines personnes en éprouvent le besoin de coups de pouce. Il va énormément l'épauler. 

    Dahlia, la mère de Mimosa est le personnage que j'ai le moins apprécie avec Vicky même si à la fin, elle se rachète. Elle enferme sa fille, la traite comme une esclave même si on ne nous le présente pas comme ça, mais elle donne l'impression de ne pas aimer son enfant et de seulement l'apprécier parce qu'elle est utile avec son odorat puissant. Heureusement pour elle, la fin du roman lui redonne un peu de contenance et d'humanité. 

    Kali, la drôle du bouquin, je l'ai trouvé amusante avec ses réflexions au cours du récit en tout cas, je trouve ça génial qu'elle réussisse à assumer son homosexualité et qu'elle apporte le soutien dont Mimosa a besoin. 

    La romance est super mignonne et au final, on apprend beaucoup sur la malédiction des aromaticiennes dans les dernières pages. 

    En conclusion, je ne peux que vous conseiller cette histoire originale et rafraîchissante avec une romance toute mimi et un côté botanique très bien exploité pour les amoureux des plantes. 

    "Toute odeur est une clé, qui libère des souvenirs cachés dans les replis de l'âme."


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :